français
Accueil du site > okazis

    Ils l’ont fait ... dans leur région

    Quelques comptes rendus de plusieurs forums des associations et d’une troisième réunion virtuelle entre Paris et Rome, villes jumelées. Toujours des rencontres dans les règles sanitaires dans les centres culturels espérantistes... Comptes rendus le mois prochain... Et pourquoi pas pour les seniors : Servon-sur-Vilaine. Un atelier pour découvrir l’espéranto à la maison Helena ?

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Toujours des rencontres en extérieur ou en réseau... Des rencontres intéressantes d’espérantistes du monde !

    Ils l’ont fait ... dans leur région

    Les difficultés sanitaires sont toujours parmi nous. Après les réunions virtuelles, quelques comptes rendus de rendez-vous "pique-nique" dans trois régions de France. Toujours présentes, les réunions virtuelles en France et dans le monde.

    Ils l’ont fait ... dans leur région

    Quelques comptes rendus de « réunions virtuelles » organisées en remplacement des réunions initialement prévues... D’autres vont suivre... avant des rencontres réelles... Espérons...

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Retour sur quelques événements de décembre et janvier : la tournée de Claude Rouget en France, la Fête de l’espéranto, la traditionnelle galette début janvier et divers autres événements.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Retour sur quelques événements de décembre et début janvier : la tournée de Claude Rouget en France, la Fête de l’espéranto le 15 décembre, et la traditionnelle galette début janvier.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Ils sont studieux, les espérantistes ! On voit partout des stages ! Stage de week-end ou stage de 5 jours (Bouresse), il y en a pour tous les goûts ! C’est aussi la saison des stands qui continue, pour se faire connaître et faire connaître notre langue. Les Cafés-polyglottes (Hérouville) et les émissions de radio (Toulouse) sont aussi des occasions de parler l’espéranto !

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En cette fin d’année scolaire, les différents clubs ont été encore très actifs : des stages (botanique à Kvinpetalo, choral ou langue espéranto à Grésillon), des concerts, tournée d’un groupe polonais, participation à un colloque sur le poète franco-polonais Bronisław Kamiński, et des stands...

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Fin de la tournée de conférences du Chinois Ĉielismo (Wang Tianyi) en Bretagne, tournée de concerts de Georgo et Dominika Handzlik, et encore d’autres concerts (hip hop à Paris, Duo Viera près de Toulouse, Chiara Raggi à Wintzerheim, le Canto General et Jonny M à Strasbourg... Des stages de week-end (Strasbourg, La Rochelle) et des « Forums des Langues » (Toulouse, Pamiers, Marseille...)

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Ce printemps, la culture est à l’honneur dans les clubs d’espéranto : Avec des concerts - à Angers, Toulouse – des conférences (Humour et Espéranto à Angers, Hommage à Gianfranco à Paris, thèmes divers à Toulouse) ; stage de traduction de haut niveau à Bouresse. Sans oublier les ateliers pour enfants à Toulouse et à La Ciotat. Et ce n’est qu’un aperçu !

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En ce début de printemps, les clubs sont très actifs : Assemblées générales, tables d’information, présentation de la langue sous toutes ses formes, expos, jeux, présentations culturelles (film, concert …) et trois présentations dans des lycées (Saint-Brieuc, Guyancourt et La Ciotat).

    Ils l’ont fait... dans leur région

    C’est l’hiver : les conférences du croate Alan Neven Kovacic passionnent les groupes de toutes les régions, des assemblées générales se tiennent, et, à Marseille, les espérantistes lancent l’Année Internationale des Langues Autochtones !

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Que font les clubs locaux d’espéranto en hiver ? ils célèbrent la fête de l’espéranto (anniversaire de la naissance du Dr Zamenhof), reçoivent des conférenciers étrangers dans le cadre de leur tournée, et même organisent des expositions !

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Ce mois-ci, nous revenons sur la tournée de Dennis Keefe dans différents clubs de France, et sur quelques événements liés à la "fête Zamenhof".

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En octobre, encore des stands, des cours ou stage de week-end, des conférences dans les écoles : on s’active partout en Espérantie !

    Ils l’ont fait... dans leur région

    L’été est la période des traditionnels stages et rencontres à Grésillon (Baugé) et à Kvinpetalo (Bouresse), et septembre celle des "Journées des associations" et autres stands d’information. Voici quelques exemples.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Que font les espérantistes en été ? Ils voyagent ou profitent de cette période pour organiser des concerts, des présentations de la langue chez des associations demandeuses ou sur des stands, ou encore des stages et rencontres internationaux. Voici un aperçu.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Ce n’est pas parce que c’est l’été qu’on laisse l’espéranto de côté. Au contraire, cette période est une bonne occasion de pratiquer, faire connaître l’espéranto, s’instruire.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En cette fin d’année scolaire, des élèves du lycée de Salins-les-Bains vont visiter le musée de l’espéranto de Gray (70), d’autres classes, en visitant le Salon culture et jeux mathématiques à Paris, y découvrent la langue internationale ; l’espéranto est toujours bien présent aux Forum des langues traditionnels à Toulouse et à Marseille, le dernier stage de l’année en Ariège, et la tournée de l’écrivain bulgare Georgi Mihalkov, venu présenter 4 conférences différentes dans nos villes... Voilà l’aperçu des activités diversifiées de notre mouvement.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Stages, séances d’initiation à l’espéranto, "cours de printemps", sessions d’examen, le mois d’avril fut studieux pour les clubs et associations d’espéranto un peu partout en France, mais ce fut aussi l’occasion de découvertes, pour terminer par le congrès de SAT-Amikaro, à la fin du mois d’avril.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Parmi les événements qui ont eu lieu ce mois-ci, citons en particulier une conférence à Orléans sur le thème de l’espéranto et des espérantistes à Pithiviers pendant la Deuxième Guerre mondiale, et, à Toulouse la 4e Semaine de l’Espéranto, organisée par le Centre Culturel Espéranto de Toulouse.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Ateliers et débats à Angers, voyage en Asie, concerts, chant choral et aussi stages et pratique de la langue en divers endroits. Retrouvez une sélection de ce qui s’est passé en Espérantie durant le mois de février.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Ils l’ont fait en octobre...
    Journée des Associations et Stand à Récréanim’ à Nancy, stand à Festi la Vida, inauguration festive du Chemin de l’Espéranto à Burret, stages à Bouresse, stand à la Foire Bio Genépi et à la fête des Alp’ternatives, hommage à Saint-Exupéry
    et aussi la tournée de conférences de Rainer Kurz

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Que font les espérantistes en été ? Ils voyagent ! Certes, mais pas tous... Certains profitent de cette période pour organiser des concerts, des présentations de la langue chez des associations demandeuses ou sur des stands, ou encore des stages et rencontres internationaux, comme à Baugé et en Bretagne... Voici un aperçu.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    L’espéranto est porté partout en France, dans tous les milieux. Dans une école d’ingénieur bretonne et au Printemps des écoles de La Ciotat, en concert dans les Yvelines et en congrès en Loire-Atlantique, sur les ondes radio et à la rencontre Crocodile.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Guilherme Fians, Svetlana Smetanina, Duncan Charters, Chuck Smith : les espérantistes étrangers ont sillonné les clubs locaux pour aborder les sujets les plus variés. Conférences culturelles, découvertes linguistiques, nouveautés, place des technologies dans la diffusion de l’espéranto, interventions en milieu scolaire, etc. L’Espérantie française a aussi été traversée par la politique avec la journée des Droits des Femmes ou EDE, la poésie, la musique (avec le groupe I.d.c.) et le soleil des Issambres.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Les clubs de Saint-Nazaire, Angers et de l’Ariège ont reçu la visite du conférencier brésilien Guilherme Fians, dans le cadre des tournées organisées par Espéranto-France. Les espérantistes ont aussi chanté en chœur dans les Pyrénées, ils passent à la radio en Provence et ils se présentent au concours de courts-métrage Teo kaj Amo.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Tous les coins de l’Espérantie ont célébré l’initiateur de notre langue internationale début décembre. Depuis le Nouvel An, nous sommes d’ailleurs entrés dans l’année Zamenhof. En fin d’année certains groupes locaux et régionaux ont également organisé leur assemblée générale. La Bretagne a pris une grande décision à cette occasion : les rencontres de Plouézec continuent !

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Ces dernières semaines, les clubs locaux ont vu passer, dans le cadre des tournées de conférenciers internationaux d’Espéranto-France, qui Rainer Kurz, qui François Randin. Pendant ce temps, vous vous êtes formés et amusés aux weekends de Saint-Brieuc et du Beausset, vous avez parlé littérature au Mans et « skypé » avec le Togo à Toulouse. Les jeunes ont pu découvrir l’espéranto au Salon de l’Éducation.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    L’espéranto est allé sonner aux portes du ministère. Oui ! Et les clubs ont été particulièrement présents aux différents forums des associations. Ainsi qu’à la Foire Bio Genépi, à la Fête du Livre, à Festi la Vida. Et comme pour illustrer notre article « Découverte », un cercle d’espéranto s’est créé à Parthenay, dans les Deux-Sèvres.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Que font les clubs et assos locales en juin et en ce début juillet ? L’accueil d’un conférencier du Daghestan qui vient de finir sa tournée, des stages (La Turballe et Bouresse), et des stands, dans des environnements prestigieux (Université d’été d’Attac à Besançon, Rencontre européenne de jeunes scientifiques à Toulouse), ou à la fête de la paix à Gap...

    Ils l’ont fait... dans leur région

    C’est le temps des examens. Examens CECRL d’espéranto à Lannion et Limoges. Mais aussi le bac blanc d’espéranto à Chaumont. Et non contente de se montrer au lycée, notre langue internationale fleurit dans plusieurs collèges et dans une grande école. Toujours présente aux événements locaux, elle est aussi portée d’une région à l’autre par nos visiteurs internationaux.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    L’espéranto a profité des diverses manifestations récentes pour se montrer. Foire Biocybèle, Semaine de l’Europe, Nuits debout, Bazar au Bazacle, Semaine des langues au lycée, Fête des langues à l’université. Les stages n’ont pas manqué. Et n’oublions pas le Congrès annuel d’Espéranto-France à Marseille, porte de l’Euroméditerranée.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    L’écrivain espérantiste pakistanais Ahmad Saeed a rendu visite à de nombreux clubs de l’Ouest dans le cadre de sa tournée organisée par Espéranto-France, grâce à Yves Nicolas. Et l’espéranto s’est activé également au lycée, lors d’un concert de JoMo, à la Semaine méditerranéenne, à l’expo sur la Première guerre mondiale du musée de Gray, et lors d’autres évènements récents.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Il s’est passé beaucoup de choses en février, dans les clubs, dans les écoles, dans les salons d’expositions, dans les médiathèques, etc. On a parlé d’espéranto, on a parlé en espéranto, on a chanté en espéranto, on a même cuisiné en espéranto !

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Durant ces longs mois d’hiver, il se passe toujours quelque chose dans les clubs locaux. Et de nouveaux « Cafés des langues » s’ouvrent chaque mois, à leur initiative (à Brive ce mois-ci).

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Décembre fut le mois des fêtes pour nos cercles locaux aussi : fête de Zamenhof, Noël, Épiphanie... Et signalons aussi que les couleurs de l’espéranto ont flotté à Montreuil lors du Village mondial des alternatives, qui répondait à la COP21. Le début de 2016 a vu deux hommages : à Harold Mudie, premier président d’UEA, enterré en Normandie ; et à André Grossmann, sacré « Alsacien de la semaine » pour la première semaine de l’année. Et notons enfin les cours d’espéranto, qui pénètre le système scolaire et universitaire français, à sa façon.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Décembre est symbolique en Espérantie. Les clubs d’espéranto des quatre coins du pays ont fêté comme il se doit le jour de Zamenhof. L’occasion de se réunir, d’échanger et de rire, de parler et de chanter la langue internationale.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    La langue internationale s’est invitée à divers évènements ces derniers temps, comme la Journée du Patrimoine, la Fête des Savoirs, le Village du livre, un écofestival, des fêtes de quartier et d’associations et jusqu’à la cérémonie du 11-Novembre. Bien sûr, les rencontres organisées par les espérantistes (telles que séminaire, stage, réunion amicale, etc.) étaient aussi de la partie.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Les conseils prodigués par UEA lors des formations de montée en compétence des actifs (séminaires AMO) semblent porter leurs fruits. L’espéranto se rattache plus que jamais aux « samideanoj » en surfant notamment sur la vague Alternatiba, mais aussi en profitant des foires bio et de la fête de l’Huma. Venez aussi lire les récits de naissance ou renaissance de clubs d’espéranto.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En septembre, le mouvement espérantiste se manifeste surtout par sa participation aux différents Forums des associations et autres fêtes locales, par des stands afin d’informer la population sur la langue et ses activités. En voici quelques exemples.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Auriez-vous vu passer Zhang Fude de ci de là, à travers la France cet été ? Il suivait sa tournée de conférences qui l’a mené du Périgord à l’Indre, en passant par la Vendée, Lyon et le Languedoc. L’espéranto eut également sa place dans pas moins de trois évènements de portée mondiale : les Rencontres mondiales du logiciel libre à Beauvais, les Rencontres internationales de Plouézec... et bien sûr le centième congrès mondial à Lille. Vous trouverez aussi dans cet article des piques-niques, un cirque, des rencontres, du vélo, de la botanique, et la paix.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Des examens... mais pas que ! La Journée mondiale des examens d’espéranto organisée par l’université Eötvös Loránd (Budapest, Hongrie) a eu lieu cette année le 30 mai. Ce jour-là des examens étaient organisés dans 12 villes de 7 pays, sur trois continents. Pour au total 91 candidats. Quatre villes en France (Paris, Toulouse, Limoge et Lannion). Au Brésil, Curitiba et Maceio. Au Japon, Tokyo et Osaka. Séoul en Corée, Subotica en Serbie, Moscou en Russie et La Haye aux Pays Bas. Mais on a en France bien d’autres moyens de faire parler de la langue internationale ! En voici un aperçu.

    Ils l’ont fait... à côté de chez nous

    Après une première édition en 1922 à Genève, puis une deuxième en 1927 à Prague, un colloque mondial sur l’enseignement de l’espéranto s’est réuni pour la troisième fois à Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Ce mois dernier, Alexandre Melnikov a terminé sa tournée en France par la Normandie et Paris. Tandis qu’une météo printanière plus favorable a offert à plusieurs groupes d’espéranto la possibilité de pique-niques et autres rassemblements en extérieur, certains ont préféré leur resto favori. Mais ce n’est pas encore les vacances : les petits vont encore à l’école et c’est l’occasion de les initier ici et là à l’espéranto durant le temps d’activité périscolaire nouvellement aménagé.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Des conférences sur l’Ukraine, la Russie, ou le Tadjikistan, des stages de chant ou pour se perfectionner en espéranto, des stands pour informer le public, et même une découverte de l’espéranto par le jeu à l’école primaire, voici quelques-unes des activités récentes des clubs d’espéranto.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Encore une fois, vous vous êtes donnés ce mois dernier pour faire connaitre l’espéranto, ici à des étudiants d’IUT toulousains, là dans un petit café ornais. Ou pour nous découvrir le monde lointain, en l’occurrence le Tadjikistan. Ce fut également le mois des assemblées générales, notamment pour les fédérations bretonne et provençale. La Provence, qui s’est animée sous les mimosas en fleur pour la Semaine Méditerranéenne de l’Espéranto. Sans oublier les stages toujours menés par les divers cercles espérantistes. Et bon anniversaire au KoToPo, de Lyon, qui fête ses 18 ans !

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Ces derniers mois, l’espéranto a choisi une grande variété de modes d’expression : chorale, concert, théâtre et messe. Les espérantistes tissent des liens plus forts avec d’autres associations, à Chambéry, à Dinan ou à la Maison des Associations du 4e arrondissement de Paris. Et ils montrent toujours leur (r)attachement aux autres langages, au salon Expolangues ou lors de la Journée Mondiale de la Langue Maternelle.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En décembre a lieu l’anniversaire de la naissance de L.L. Zamenhof, que les espérantistes fêtent de manière traditionnelle, ou bien par des réunions internationales (Bâle, Turin) ou même par des discussions avec le monde entier, grâce à la magie d’Internet (Périgueux). Mais il y a aussi des animations dans les écoles, des stands, etc.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Le mois dernier, les espérantistes de France ont profité de la Semaine de la solidarité internationale pour organiser des stages ou expositions. Vous avez bien sûr pu participer à d’autres stages à Nantes, Vannes ou en Provence. Sans oublier le rendez-vous à Stella-Plage, l’espéranto à l’école maternelle et l’exposition sur l’espéranto durant la Grande guerre.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Le mois dernier, nos clubs locaux ont encore et toujours fait connaître l’espéranto au grand public grâce à une semaine de l’espéranto à Strasbourg et des stands dans différents festivals et fêtes. Voici également des nouvelles d’Espéranto-Magazino à Toulouse. Sans oublier la tournée de Stano Marček.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En août et septembre, encore beaucoup de rencontres internationales et déjà des stands d’information lors des journées des associations... Conférences ou concerts agrémentent la vie des clubs...

    Ils l’ont fait... dans leur région

    C’était l’été... Voici un petit aperçu de ce qui s’est passé dans nos régions, entre autres un stand au Festival Emmaüs à Pau, le congrès de SAT à Dinan, des concerts d’Interkant’, des stages à Kvinpetalo, la rencontre FESTO des jeunes espérantistes français.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Exposition sur l’espéranto, stands lors de diverses manifestations, conférences d’espérantophones étrangers en tournée en France, stages : retrouvez dans cette rubrique ce qui a eu lieu en France ces dernières semaines.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En ce joli mois de mai, que s’est-il passé ? L’Ukrainien Mikael Lineckij a parcouru nos régions, de Clermont-Ferrand à Hérouville-Saint-Clair en passant par Châteauroux et Paris. Lyon a mené un sacré Charivari. Et Chambéry a accueilli le congrès annuel d’Espéranto-France. Ceci, et tout le reste, à découvrir dans cette rubrique...

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Voici une sélection d’évènements qui ont eu lieu le mois dernier.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Cinéma, tournées de conférences, préparation de congrès, expositions, assemblées générales, séminaires au bord de la mer, salons, élections, remise de médaille : voici un petit compte rendu de ce qui a eu lieu le mois dernier.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    De la Bretagne à la Provence, les mois d’hiver sont aussi propices pour faire connaître, apprendre ou utiliser l’espéranto : festival de langues, stand pour une journée, conférences d’étrangers ou stage d’une semaine, tout est bon à prendre.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Que font les espérantistes en hiver ? Ils font connaître leur langue autour d’eux, dussent-ils pour cela aller au Forum Social Local (comme à Séné, en Bretagne) ou dans une station de ski, comme dans les Pyrénées-Atlantiques !

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En décembre on fête traditionnellement la naissance de l’initiateur de la langue internationale, L.L. Zamenhof. Voici quelques-unes de ces célébrations.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Les villes (Avignon, Limoges, Lyon, Paris) qui ont organisé le 8 juin une session d’examen d’espéranto racontent... D’autres ont accueilli les tournées de conférences de nos amis japonais Hori et Arai, ou de Petr Chrdle (Tchéquie).

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Le mois de juin, c’est le mois des examens, mais aussi de beaucoup d’autres initiatives...

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Espéranto-France organise régulièrement des tournées de conférenciers étrangers, très appréciées des clubs locaux. Mais comment ceux-ci les reçoivent-ils ? Voici quelques façons originales de profiter de l’occasion pour faire connaitre l’espéranto et les services qu’il peut rendre.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Les groupes locaux d’espéranto ont préparé leur Fête de Zamenhof, l’initiateur de l’espéranto, au mois de décembre, et dès janvier d’autres ont reçu le conférencier russe bien connu, Michaël Bronstein. Hérouville était la première étape d’une tournée de conférences dans 18 villes françaises pendant tout le mois de janvier.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En décembre on fête traditionnellement la naissance de l’initiateur de la langue internationale, L.L. Zamenhof. Voici quelques-unes de ces célébrations.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Tournée de conférences sur la Russie de Svetlana Smetanina, stages et autres causeries... Voici un aperçu de ce qui s’est fait en France ces deux derniers mois pour populariser l’espéranto.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En septembre, on retrouve l’espéranto sur beaucoup de stands lors des Journées des associations ou autres manifestations culturelles et solidaires. La tournée de conférence des Japonais Hori et Arai a aussi fait un tabac, surtout dans les villes où les espérantistes se sont associés aux associations écologistes, comme à Saint-Brieuc, Angers et Tarbes...

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Même l’été il se passe toujours quelque chose en Espérantophonie... Voici un aperçu de ce qui s’est fait dernièrement dans nos régions.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    L’événement principal : examens d’espéranto B1-B2-C1.
    La session internationale d’examens d’espéranto qui s’est déroulée le 9 juin 2012 dans 17 pays a rassemblé en France 125 candidats répartis sur 9 centres d’examen. Plus d’informations sur le cadre européen commun de référence (CECR) pour les langues et les examens d’espéranto qui y sont adossés sur http://edukado.net .
    Mais n’oublions pas les autres initiatives...

    Ils l’ont fait... dans leur région

    La tournée de conférences du journaliste polonais Roman Dobrzynski ainsi que le congrès d’Espéranto-France près de Nantes sont les évènements majeurs de ce mois de mai. Mais n’oublions pas les autres.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Ce mois d’avril a été surtout riche en stages de tous niveaux, principalement dans les centres de Grésillon et de Kvinpetalo, et aussi à Nilvange dans l’Est. Mais pas seulement...

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En mars, deux tournées de conférences en espéranto, Rodica Todor la Roumaine et Miguel Angel Gonzalez Alfonso le Cubain, ont parcouru la France. C’est aussi l’époque des grands meetings électoraux...

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Le mois de février est toujours assez calme, voici quelques initiatives d’espérantistes ayant malgré tout été organisées.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En décembre et janvier, les clubs locaux ont été très actifs : outre les conférences du Prof. russe Alexander Melnikov, et les rencontres festives en l’honneur de L.L. Zamenhof, ils ont été actifs sur de multiples stands, en partenariat avec des associations dont la philosophie nous est proche, comme SERVAS, les Forums Sociaux locaux...

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En décembre a eu lieu la tournée de conférences du Prof. Alexander Melnikov sur la Russie et ses changements, vous en trouverez quelques aperçus ci-dessous. C’est aussi le mois où l’on fête traditionnellement la naissance de l’initiateur de l’espéranto, L.L.Zamenhof : Beaucoup de clubs locaux ont fêté à leur manière cet événement, comme à Choisy-le-Roi, Versailles, et Toulouse.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Ce mois-ci, ce sont encore les tournées de conférences qui ont la cote : Trevor Steele revenu en Australie, le Russe Alexandre Melnikov a fait ses premières conférences dans l’Est. Une grande rencontre européenne au Touquet, mais aussi la conférence d’un moine sur Eugène Lanti, fondateur de SAT... et d’autres initiatives originales, y compris dans un centre de santé héliomarin.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    La tournée de conférences de Trevor Steele sur les Aborigènes d’Australie est sans doute l’évènement marquant d’octobre, mais il y a aussi des stages, et l’imagination se déploie aussi sur les stands de salons ou manifestations des plus diverses... Jugez-en vous-mêmes.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Ce mois-ci, c’est incontestablement la présence de stands espéranto dans les Fêtes des Associations de nombreuses villes et villages, qui le dispute avec les conférences données par les deux Japonais Hori et Arai, pour faire la une de l’actualité. Voici quelques réalisations.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Pendant ces deux mois d’été, les cours de langue se sont succédé à Bouresse (Poitou), Baugé (Anjou) et Plouézec (Bretagne), lieux traditionnels de rencontres internationales. Des espérantistes actifs ont aussi profité de grandes manifestations estivales pour monter des stands, informer le public et faire signer la pétition pour l’espéranto au bac. Mais Vannes et Rennes innovent : la première organise un concours littéraire et la seconde lance un appel aux jeunes qui veulent gagner un séjour à Gdansk en Pologne.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    C’est la fin de l’année, les réunions d’adieu plus ou moins originales se succèdent, encore des stands, et aussi quelques conférences d’une Ukrainienne et d’une Coréenne... et d’autres initiatives.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En mai, la Journée ou la Semaine de l’Europe sont traditionnellement l’occasion de faire connaître la langue internationale. Ainsi l’espéranto était présent au Parlement européen à Strasbourg, et aussi ailleurs. Découvrez deux Kazakhs qui font une tournée de conférences en Bretagne, et beaucoup d’autres initiatives ci-dessous.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Les événements marquants du mois d’avril 2011 sont une Semaine de l’espéranto à Strasbourg, la Rencontre interassociative près de la Méditerranée, et la Rencontre internationale d’enfants à Baugé, sans oublier les stages à Saint-Raphaël et à Ban-sur-Meurthe. Mais vous trouverez beaucoup d’autres initiatives ci-dessous.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En ce mois de mars, partout en France, on donne des conférences, ou des concerts, ouvrant sur les cultures du monde, parfois avec des intervenants étrangers, et on multiplie les week-ends studieux , car rien ne vaut un cours intensif pour progresser ; mais c’est à Rennes que l’association d’espéranto a le plus vite réagi à la catastrophe nippone, en organisant des collectes pour les réfugiés japonais.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Récemment, différents événements ont eu lieu autour de l’espéranto. Parfois au sein d’associations, parfois de manière plus visible (passage aux Grosses Têtes ou article dans un Guide du Routard). Le but est toujours de faire vivre et de faire connaître l’espéranto !

    Ils l’ont fait... dans leur région

    En décembre, l’espéranto était à la fête !

    Tout d’abord, le 15 décembre, date anniversaire de la naissance de L.L. Zamenhof, celui par qui tout a commencé. C’est généralement l’occasion de se rencontrer pour chanter, raconter des histoires, faire du théâtre ou tout simplement bavarder en espéranto autour d’une bonne table.

    Les fêtes de fin d’année ont également été une occasion de se retrouver au château de Grésillon, qui organisait cette année le premier « Grési-veillon » pour la Saint-Sylvestre.

    En décembre vous avez aussi eu l’occasion d’assister à différents concerts donnés par des artistes espérantophones : Famo au 17e « Café Esperanto » à Paris, le groupe Papagoj à Limoges, Gijom Nénuphar à Toulouse.

    Nous en profitons également pour saluer le jeune Gapençais Julien Nicolas, qui vient de publier un conte en espéranto et en images.

    Ils l’ont fait... dans leur région

    Retrouvez les événements liés à l’espéranto et qui ont eu lieu en France dernièrement. Citons parmi d’autres, la tournée de conférences de Etsuo Miyoshi, mécène japonais qui fait paraître le 15 décembre une double page d’information sur l’espéranto dans le journal Le Monde. Saluons également l’initiative de la société Triballat qui, aidée de la compagnie Linguaforce, a présenté un de ses produits Sojasun avec un emballage tout en espéranto.

    Les associations locales s’activent souvent pour faire connaître l’espéranto au grand public. C’est par exemple le concours de dessin pour enfants organisé par le centre culturel Saint-Nazaire-Espéranto, l’exposition à la bibliothèque communale de Ribérac (24) à l’occasion de la parution d’une BD sur la grotte de Lascaux traduite en espéranto, la participation d’Espéranto-Indre aux festivités de la Journée des droits de l’enfant ainsi qu’à la campagne de sensibilisation à la non-violence, une soirée cabaret en espéranto à Changé (72), ou la 16e édition des « Cafés Espéranto » à Paris.

    Retrouvez également dans cette rubrique les stages, cours et séminaires sur l’espéranto.