français

Ils l’ont fait... dans leur région

Esperanto-Aktiv’ n° 72 – septembre-octobre 2016

L’espéranto est allé sonner aux portes du ministère. Oui ! Et les clubs ont été particulièrement présents aux différents forums des associations. Ainsi qu’à la Foire Bio Genépi, à la Fête du Livre, à Festi la Vida. Et comme pour illustrer notre article « Découverte », un cercle d’espéranto s’est créé à Parthenay, dans les Deux-Sèvres.

Mais d’abord...

Un évènement de portée nationale et un appel à collaboration :

  • Paris (75) : Délégation reçue au ministère de l’Éducation nationale – 14 septembre
    Madame Najat Vallaud Belkacem,ministre de l’Éducation nationale, a accepté une demande de rendez-vous de Maurice Juy pour évoquer la situation de la pétition Espéranto au bac et du rapport Grin. Maurice Juy, Guy Camy (responsable de la commission Espéranto au bac) et François Lo Jacomo ont donc été reçus par Olivier Noblecourt, directeur adjoint de cabinet de la ministre.
    « L’Éducation nationale répond essentiellement aux demandes des familles et des enseignants et c’est à vous de solliciter cette demande en mettant en place vous-mêmes les enseignements pilotes que vous souhaitez. », s’est entendu répondre notre délégation, qui a également reçu l’assurance que son dossier serait lu et étudié par la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO).
    Dans la perspective d’une rencontre avec la DGESCO, la délégation demande instamment aux espérantistes qui sont intervenus dans des établissements scolaires lors des deux dernières années de leur communiquer leurs retours d’expériences. Contact : bac(chez)parizo.fr. (Info : Guy Camy).

Bretagne (22, 29, 35, 56)

http://esperanto.bretonio.free.fr
Contact régional : Xavier GODIVIER • Tél. 02 99 22 99 07 • zav(chez)esperanto-panorama.net

  • Vannes (56) : F. Randin s’adresse aux lycéens – 26 septembre
    À l’invitation des professeurs de philosophie du lycée Lesage, François Randin, secrétaire de la Société d’espéranto de Lausanne, est intervenu lundi sur « la situation des langues en Europe et la solution de l’espéranto ». C’est l’aspect universel d’« une langue simple, qui permet de voyager partout dans le monde »,qui a séduit les lycéens. « On a réalisé qu’il y a des langues qui n’ont aucun territoire. Avant la conférence, je pensais qu’il y avait un pays qui correspondait à l’espéranto », avouent Sarah et Emma. La professeure de philosophie a rappelé que le langage figurait au programme. Après la découverte de l’espéranto, c’est la langue des signes qui sera abordée. (Info : E. Ledru et Le Télégramme).

Centre-Ouest (18, 28, 36, 37, 41, 44, 45, 49, 53, 72, 85)

Contact régional : Laurent VIGNAUD • Tél.02 41 20 19 40 & 09 52 29 33 25 • laurent.vignaud(chez)free.fr

  • La Roche-sur-Yon (85) : Espéranto-Vendée fête son 20e anniversaire – 24 septembre
    Une belle fête, pas dénuée d’émotions — des nuées d’émotions — et le ciel qui était avec nous ! Et le groupe La Kompanoj qui a fait une prestation remarquable, sur la place Napoléon, puis concert au Conservatoire. (Info : Henri Masson).

Chansons françaises traduites en espéranto avec La Kompanoj sur la place Napoléon à La Roche-sur-Yon :

Les Kompanoj chantent Brel à La Roche-sur-Yon

Concert au Conservatoire : La Kompanoj (Les Compagnons) chantent Jacques Brel en espéranto :

FaMo des Kompanoj chante Amsterdam en espéranto
  • Châtillon-sur-Indre (36) : L’espéranto s’invite au Festival Européen – 13 au 16 juillet
    Du 13 au 16 juillet, la petite ville de Châtillon-sur-Indre a vécu à l’heure européenne.
    Depuis 7 ans l’association Europe en Berry-Touraine organise avec le soutien de l’Union européenne des Rencontres Européennes dans le but de développer des liens entre différentes villes partenaires, élargir l’horizon des jeunes, faire connaître les autres cultures et langues.
    250 personnes de 18 pays d’Europe sont venues, 24 langues utilisées... ou plutôt 25, car pour la première fois, l’espéranto était représenté. L’association Espéranto-Indre et une douzaine de chanteurs et musiciens de La Kompanoj ont montré que l’espéranto est une langue bien vivante. Ils ont déambulé pour la retraite aux flambeaux en chantant en espéranto des chansons françaises connues de tous, ont défilé pour le 14 juillet, où, lors de la cérémonie, chaque représentant des délégations lit un texte sur la paix : Famo (Fabrice Morandeau) a ému par son interprétation de la Strebo (La Quête) de Brel. Ils ont tenu un stand et chanté devant les délégations pendant le marché européen, lieu de partage et de présentation des différentes cultures (chants, danses, costumes, gastronomie, artisanat). (Info : Nicole Blot).
    JPEG - 782.2 ko
  • Châteauroux (36) : Forum des Associations – 17 et 18 septembre
    Les visiteurs ont pu rencontrer sur le stand de l’association Espéranto-Indre des espérantophones enthousiastes et dynamiques pour présenter la langue, les différentes actions menées pendant l’année et les différents projets. Nathalie, photos à l’appui, exposait son voyage de 4 mois à travers la France avec ses enfants : D’avril à août 2016, 3 poneys, 2 enfants et leur mère vagabondent en esperantujo. L’ordinateur de Jacques montrait son reportage d’une dizaine de minutes sur les rencontres européennes de Châtillon-sur-Indre de juillet. Des ouvrages d’espéranto, des petits calendriers 2017 (etc.) bienvenus pour entamer la conversation. (Info : Maryvonne Houviez).

France-Est (54, 55, 57, 67, 68, 88)

http://esperanto.france.est.free.fr
Contact régional : Edmond LUDWIG • Tél. 03.89.77.52.56 • esperanto.eludwig(chez)orange.fr

Festi la Vida
  • Raon-aux-Bois (88) : Stand à Festi la Vida – 25 septembre
    Nous avons participé comme chaque année à Festi la Vida, où un soleil radieux nous a accompagnés toute la journée. Dès 13 heures beaucoup de visiteurs se sont arrêtés à notre stand, curieux de découvrir l’espéranto ou d’en savoir davantage sur la langue. Une fillette nous a agréablement étonnés par son enthousiasme. Elle a tout de suite voulu participer aux jeux proposés et rapidement construire des mots et même des petites phrases en espéranto qu’elle venait de découvrir. (Info : C. Nourmont).
  • Fontenoy-la-Joûte (54) : Stand à la Fête du livre – 14 août
    Dès 9 heures nous sommes arrivées à Fontenoy-la-Joûte. Jacques était déjà là. Il était désolé, car sa tonnelle était abîmée et la journée s’annonçait caniculaire. Heureusement, avec un peu d’ingéniosité nous avons réparé en partie l’abri. Les visiteurs furent peu nombreux, mais toutefois intéressés. Nous avons établi quelques contacts que nous espérons revoir à la rentrée à la MJC Desforges à Nancy. Merci à tous ceux qui ont aidés à la tenue du stand. (Info : C. Nourmont).

Île-de-France (75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95)

www.francilio.org
Contact régional : info@esperanto.paris

  • Choisy-le-Roi (94) : Stand à la Fête des Associations – 3 et 4 septembre
    Espéranto 94 avait reçu pour son stand un emplacement entre deux tentes (heureusement il faisait beau !), mais la situation presque en face de l’entrée obligeait beaucoup de monde à voir nos affiches et nos drapeaux. Peu d’entre eux cependant s’arrêtaient pour s’informer. Les petits calendriers distribués, en particulier par Didier L., étaient un bon moyen d’interpeller les passants et d’attirer leur attention. Un jeune est même revenu en demander d’autres, car il avait donné le sien à un ami ! (Info : D. Loison).
  • Parc de la Courneuve (93) : Fête de l’Humanité 2016 – 9-11 septembre
    Contrairement aux 2 années précédentes, lors desquelles nous avions une table dans la tente du PC de Normandie, cette année nous avons eu un stand entier de 9 m² à l’intérieur de la Halle Léo-Ferré, dans le Salon du Livre. Stand tenu en commun avec des actifs de SAT-Amikaro.
    Résultat : pas de pluie (malheureusement) donc moins de monde dans la Halle qu’à l’extérieur, mais plusieurs dizaines de contacts collectés, des calendriers distribués, des livres et divers matériels vendus. Si seulement il avait plu cette année ! (Info : A. Kadar).

Normandie (14, 27, 50, 61, 76)

Contact régional : Yves NICOLAS • Tél. 02 31 95 11 81 • ivnicolas(chez)sfr.fr

  • Hérouville-Saint-Clair (14) : Stand à la Fête des associations – 4 septembre
    Le club d’espéranto, comme tous les ans depuis sa création en 1984, a tenu un stand d’information durant la fête locale des associations le 4 septembre. Plusieurs membres se sont relayés toute la journée pour assurer cette permanence. Les volontaires ne manquent, car l’évènement est agréable et permet de nombreux contacts avec d’autres associations et les habitants de la commune (24 000 habitants) en quête d’activités pour la rentrée. (Y. Nicolas).
  • Hérouville-Saint-Clair (14) : Voyage en Russie – Septembre
    Huit membres d’Hérouville Espéranto viennent de faire un voyage en Russie organisé en collaboration avec des espérantistes de Tikhvine, Saint-Pétersbourg et Moscou. Les liens avec le groupe de Tikhvine datent de 1991 quand cette ville et Hérouville ont créé des liens dans le cadre d’un jumelage. De nombreux échanges culturels, sportifs et organisationnels ont lieu depuis entre les deux villes. Les associations espérantistes y prennent une part très active en organisant des voyages, des conférences et même des spectacles, car l’animateur principal du groupe de Tikhvine est Mikaelo Bronstein, fameux barde et écrivain espérantiste. (Info : Yves Nicolas).

Poitou-Charentes (16, 17, 79, 86)

Contact régional : M.-France CONDE-REY • Tél. 05 45 61 69 25 • mariefrance.conderey(chez)neuf.fr

  • Parthenay (79) : Exposition L’espéranto pendant la guerre 1914-18 et autres actions – Début 2016
    Au printemps dernier un club d’espéranto est créé avec une dizaine de membres à Parthenay, dans les Deux-Sèvres. Pour faire connaître l’espéranto, ils font d’abord une exposition L’espéranto pendant la Première Guerre mondiale, prêtée par Espéranto-Bretagne, qui l’a conçue. Plus de soixante cartes postales de félicitations ont été envoyées par des espérantistes du monde entier à la directrice de la bibliothèque de Parthenay qui a hébergé l’exposition. Dans la foulée, un cours de langue internationale est donné par Nadine, Monique et Christine, avec huit élèves. Le jour de l’inauguration en présence des élus, une conférence de Gilles Delorme-Guillon, président d’Espéranto79, explique comment les premiers espérantistes ont fait connaître leur langue jusqu’en 1914 et organisé le mouvement. Il illustre à l’aide de documents, la vie des espérantistes, célèbres ou non, pendant la Grande Guerre, et montre enfin comment les survivants et nouveaux adhérents ont revivifié le mouvement après la Première Guerre mondiale et la Révolution russe. Les journaux locaux ont relayé ces activités, ce qui a suscité encore plus de curiosité et de questions, et a inspiré à Espéranto79 son nouveau projet d’émission hebdomadaire sur une radio locale. (Info : Gilles Delorme-Guillon).
     

Provence-Alpes-Côte d’Azur (04, 05, 06, 13, 20, 83, 84)

 Contact régional : Pierre OLIVA • Tél. 06 76 55 57 23 • nlpo(chez)free.fr

  • La Ciotat (13) : Stand au Forum des associations – 10 septembre
    Par peur des attentats, les organisateurs ont dû relocaliser le Forum, mais les visiteurs, ce samedi, étaient aussi nombreux : retraités qui cherchent des cours d’informatique ou d’anglais, parents qui cherchent des activités pour occuper leurs enfants... Comme toujours, absence des jeunes. Nous avons eu quelques contacts intéressants (avec un chercheur, conscient de la discrimination par la langue, un Italien qui voudrait transmettre sa langue à ses enfants, etc.). Nous avons surtout ciblé les enfants, toujours étonnés du nombre de langues dans le monde et qui disent que ce n’est pas juste qu’eux doivent apprendre l’anglais, alors que les petits Anglais n’ont rien à faire pour être les meilleurs ! (Info : Renée Triolle).
  • Embrun (05) : Stand à la Foire Bio Genépi – 10 et 11 septembre
    « Depuis longtemps j’ai envie d’apprendre l’espéranto et là je vais m’y mettre ; quelle méthode me conseillez-vous ? », « Ah l’espéranto ! Y a-t-il des cours à Embrun, à Gap, dans le Var, dans les Ardennes ? », « Mon beau-père a beaucoup de livres en espéranto, désirez-vous les acheter ? ». Voici quelques-unes des phrases entendues cette année au cours des 2 journées passées à la Foire Bio Genépi d’Embrun. Etait-ce la venue de Vandana Shiva qui attirait un certain public, est-ce une évolution au niveau de l’information concernant l’espéranto ? Beaucoup des personnes qui se sont arrêtées au stand connaissaient l’existence de la langue universelle. Plus d’une centaine de calendriers ont été distribués. L’affiche du slogan de 2014 pour les élections européennes a été beaucoup lue et commentée ! Peut-on espérer que la semence portera ses fruits ? Mais à coup sûr il faut continuer à « arroser » régulièrement et le plus largement possible. (Info : Monique Arnaud- Espéranto-Gap).
    JPEG - 152.2 ko

Rhône-Alpes (01, 07, 26, 38, 42, 69, 73, 74)

http://rodanalpa.federacio.free.fr/
Contact régional : Philippe PELLICIER • Tél. 06 35 25 67 86 • philippe.pellicier(chez)laposte.net

  • Saint-Martin-d’Hères (38) : L’espéranto aux Portes ouvertes – 23 septembre
    Notre association d’espéranto était présente aux portes ouvertes de la maison de quartier Péri, de 16 h à 19 h. Nous avons présenté la langue, les possibilités pour l’apprendre et se perfectionner. (Info : Nicolay Dimitrov).

N’hésitez pas à nous envoyer vos comptes rendus d’évènements à esperanto-aktiv(chez)esperanto-france.org si vous souhaitez que l’on en parle dans Esperanto-Aktiv’ !