français

Ils l’ont fait... dans leur région

Esperanto Aktiv n° 57 – avril 2015

Des conférences sur l’Ukraine, la Russie, ou le Tadjikistan, des stages de chant ou pour se perfectionner en espéranto, des stands pour informer le public, et même une découverte de l’espéranto par le jeu à l’école primaire, voici quelques-unes des activités récentes des clubs d’espéranto.

Bourgogne et Franche-Comté (10, 21, 25, 39, 52, 58, 70, 71, 89, 90)

Contact régional : Alain DROYER • Tél. 03 80 47 13 28 • alain.droyer(chez)laposte.net

  • Gray (70) : Journée chansons avec « La Kompanoj » – 11 avril
    Nous étions environ une trentaine, de Montbéliard et Besançon, mais aussi Belfort, Dijon, deux des Vosges et un de Suisse pour ce stage de chant organisé par Roland Cuenot avec les Kompanoj. Nous avons répété accompagnés par quatre musiciens. Famo et son accordéon dirigeait le groupe et nous a fait travailler deux heures le matin et trois heures l’après-midi. L’ambiance était excellente, nous avons pris la pause-déjeuner dans la bibliothèque du Musée national de l’espéranto : chacun avait apporté quelque chose à partager, ce fut un vrai festin. À en juger par l’ambiance de cette journée, la réalisation du concert de rue à Lille cet été s’annonce très dynamique et brillante. (Info : Ginette Martin).

Bretagne (22, 29, 35, 56)

http://esperanto.bretonio.free.fr
Contact régional : Xavier GODIVIER • Tél. 02 99 22 99 07 • zav(chez)esperanto-panorama.net

  • Lannion (22) : Festival des Langues – 22 mars
    Sur le thème La jeunesse de par le monde le 7e Festival des langues s’est déroulé dans les locaux de l’ENSSAT, et a reçu environ 600 visiteurs. Des cours express pour une vingtaine de langues étaient proposés. L’espéranto – qui est enseigné dans cette grande école d’ingénieurs – avait son stand, et Jérôme Carré a animé un mini-cours pour une dizaine de curieux, qui ont demandé le PakEo pour continuer l’étude chez eux. Hélène Dubois, enseignante, est à l’origine de ce festival. (Info : Jérôme Carré).
  • Sarzeau (56) : TAP, L’espéranto par le jeu – 20 mars
    Le club Espéranto de Rhuys intervient avec l’accord de la commune dans le cadre des TAP (temps d’activités partagées) auprès de six groupes d’enfants de la presqu’île pour les sensibiliser à la langue internationale. Ces interventions ont lieu les mardis, jeudis et vendredis, à l’aide de jeux. Pour la troisième semaine, vendredi dernier, quatorze enfants ont pratiqué l’espéranto en présence de Sonia Le Blay, animatrice TAP, par le biais du jeu des 7 familles. [...] En fin d’année, un quiz sera organisé pour récompenser les enfants avec des CD et des fascicules de poèmes en espéranto à gagner. (Selon Le Télégramme).
  • Saint-Brieuc (22) : Conférence sur l’Ukraine – 19 avril
    50 personnes ont assisté à la conférence sur le conflit ukrainien, coorganisée par Armor Esperanto, le Résia (Réseau Solidarités Internationales Armor) et la MJC du Plateau, dans le cadre de la tournée de conférences d’Espéranto-France.

    Le conférencier Alexandre Melnikov, universitaire russe, a présenté dans une première partie ce conflit avec cartes et photos à l’appui ; la deuxième partie de la soirée était consacrée aux questions du public. Alexandre a présenté les deux Ukraines qui coexistent géographiquement, avec à l’ouest, l’utilisation majoritaire de la langue ukrainienne et à l’est, l’utilisation de la langue russe. Il a ensuite retracé l’historique du conflit en expliquant les raisons économiques qui y ont conduit, en citant les groupes présents sur les différents territoires, tout en précisant que chacun de nous étant informé par des canaux différents, était par conséquent influencé. Les questions ont porté sur la Crimée, la Géorgie, l’évolution de la perestroïka après la « révolution orange », le ressenti des populations au cœur du conflit, le rôle des Européens et également celui des États-Unis. Pour clore ces échanges, Alexandre a souligné la nécessité pour les peuples de communiquer sereinement. Amapola Triguero, membre de Armor-Espéranto, a assuré la traduction avec clarté et efficacité. (Info : Murielle Caré).

Centre-Ouest (18, 28, 36, 37, 41, 44, 45, 49, 53, 72, 85)

Contact régional : Laurent VIGNAUD • Tél.02 41 20 19 40 & 09 52 29 33 25 • laurent.vignaud(chez)free.fr

  • Bourges (18) : Conférence sur l’Ukraine – 9 avril
    Dans le cadre de sa tournée en France, Alexandre Melnikov, dans sa conférence sur l’Ukraine, a apporté un regard neuf sur les évènements, en montrant l’influence du groupe fasciste Bandita et de ses milices qui interviennent dans l’est de l’Ukraine. Pour ce qui est de la Crimée, selon un récent sondage d’une société indépendante, aujourd’hui plus de 90 % de la population approuve son rattachement à la Russie. Enfin, les sanctions prises par l’Europe ont fait baisser le niveau de vie des Russes. La pension de Melnikov, qui équivalait à 300 euros, est descendue à 200 ! Certains membres du groupe de Bourges sont restés dubitatifs, d’autres ont pu entendre un autre point de vue que celui donné généralement en occident. (Info : Jacques Le Puil).

France-Est (54, 55, 57, 67, 68, 88)

http://esperanto.france.est.free.fr
Contact régional : Edmond Ludwig • Tél. 03.89.77.52.56 • esperanto.eludwig(chez)orange.fr

  • Verdun (55) : Stage linguistique – 3 au 6 avril
    Organisé par Espéranto-France-Est et SAT-Amikaro, ce stage a réuni 29 participants, de France, d’Allemagne et du Luxembourg. Nous étions hébergés dans un collège, prenions les repas au restaurant, préparions nous-mêmes les petits déjeuners. Autour de la grande table l’ambiance était très familiale. Les cours et les conférences étaient animés par Rodica Todor, de Roumanie. Catherine Kremer, guide professionnelle, a fait découvrir la ville et les traces émouvantes de la Grande Guerre autour de Verdun. A noter deux impressionnants services de librairie et le remarquable concert de Guillaume Armide, le Michel Berger espérantophone. Un stage très réussi. Plus de photos sur le site de Mulhouse-Espéranto. (Info : G. Martin).

Limousin (19, 23, 87)

Contact régional : Pierre BOUVIER • Tel. 05 55 36 16 83 • pjer-buvje(chez)voila.fr

  • Limoges (87) : Stage de chant des « Kompanoj » – 18 et 19 avril
    Nous étions une vingtaine de chanteurs invétérés pour pratiquer ensemble notre activité, sous la direction de FaMo et Marcelo Redoulez. Isabelle Jacob, qui avait tout parfaitement organisé, nous a accueillis dans le cadre champêtre du centre de La Loutre, à quelques kilomètres de Limoges. Outre l’accordéon de FaMo, il y avait, pour nous accompagner, la guitare de Pjer Bouvier, le violon de Fransoazo Noireau et le soubassophone de Bernard Legeay. Nous avons répété toutes les chansons du « Concert de rue » programmé pour le Congrès de Lille en juillet. La soirée du samedi a été consacrée au karaoké, grâce au superbe diaporama élaboré par Marcelo. Dimanche, nous avons filé l’ensemble des chansons avec plus ou moins de maîtrise mais avec un enthousiasme sans faille ! Et constaté avec plaisir nos progrès. Il reste encore des stages prévus d’ici le Congrès. N’hésitez pas, pour en savoir plus, à visiter le site des Kompanoj. (Info : Janine Dumoulin).

Midi-Pyrénées (09, 12, 31, 32, 46, 65, 81, 82)

http://www.esperanto-midipyrenees.org
Contact régional : Marion QUENUT • Tél. 06 87 64 75 84 • sudo.pireneoj(chez)free.fr

  • Foix (09) : Lancement du Café des Langues – 15 avril
    Le 1er café des langues a eu lieu ce soir à l’auberge Le Léo, (où se déroulent des cours de langues), à l’initiative du groupe espérantiste de Foix. Étaient présents 1 Japonaise et 5 de ses élèves, 1 Chinoise et 2 de ses élèves, 1 Catalane, 1 Occitan, 1 Espagnol et 4 hispanophones, 11 Géorgiens, 1 Écossaise, ainsi qu’Emma, secrétaire du Léo, qui parle l’espagnol, le portugais, l’anglais et une 4e langue, et qui apprend le chinois et le japonais, et moi-même, soit 30 personnes. Nous avons commencé par séparer les tables. Après environ une heure, les tables se sont regroupées spontanément, et chacun a présenté sa culture, sa langue dans une ambiance conviviale et des plus agréables.
    Les prochains cafés des langues auront lieu les mercredis 6 et 20 mai (les 1er et 3e mercredis de chaque mois), toujours au Léo de Foix, 16 rue Peyrevidal. (Info : Alain Casiez).

Provence-Alpes-Côte d’Azur (04, 05, 06, 13, 20, 83, 84)

 Contact régional : Pierre OLIVA • Tél. 06 76 55 57 23 • nlpo(chez)free.fr

  • Marseille et La Ciotat (13) : Conférence-débat Russie éternelle – 24 et 25 mars
    Le Russe Alexandre Melnikov, de Rostov-sur-le-Don est intervenu à Marseille au Centre International de Recherches sur l’Anarchisme (CIRA), puis à La Ciotat au Grand Portique, dans le cadre de sa tournée en France. Bien que membre de l’Académie d’espéranto, docteur en linguistique et en sociolinguistique, c’est sur les événements d’Ukraine qu’il a été sollicité. Même s’il a rappelé qu’il avait été élevé dans l’Union soviétique et par conséquent habitué à ne pas croire ce que racontent les médias, il a un point de vue très pro-russe : les Ukrainiens sont des fascistes, manipulés par l’OTAN, et la Russie a dû intervenir en Crimée car le pays était en pleine anarchie, suite aux événements de Maidan. Nombre de photos illustrent ce point de vue ; sans doute pour la première fois les auditeurs ont-ils entendu parler de Bandera, auteur de massacres pendant la Deuxième Guerre mondiale, devenu un véritable héros ces derniers mois car il voulait « L’Ukraine aux Ukrainiens ». Nous avons organisé pour notre hôte la visite de Marseille, de La Ciotat, un tour à l’office du Tourisme du Beausset (Var) et rencontré les espérantistes autour de repas amicaux. (Info : R.Triolle).
  • Marseille et La Ciotat (13) : Conférence-débat Le Tadjikistan – 31 mars et 1er avril
    Firdaùs et Svetlana Choukourov viennent du Tadjikistan, pour une tournée de conférences en France. Le Tadjikistan, cette ancienne république d’URSS, château d’eau de l’Asie Centrale avec quatre pics à plus de 7000 m, amie avec tous ses voisins sauf l’Ouzbékistan qui, en échange de l’eau, ne veut pas donner son gaz. À Marseille (au CIRA), ils n’ont pas pu projeter le film touristique comme ils l’avaient prévu car les auditeurs voulaient tout savoir sur ce pays. Sur la Route de la Soie, voie commerciale, le pays a vu passer la proportion des Russes dans les postes clés de 80% à 20%. À La Ciotat, au Grand Portique, les photos se prêtaient plus à des réponses ciblées et ont permis à Svetlana, archéologue, chargée de la restauration de certaines villes fondées par Alexandre le Grand, de parler de l’histoire millénaire, alors que les questions sur la condition féminine, la culture actuelle ou le niveau de vie fusaient. Firdaùs, en costume national, a répondu de bonne grâce. Comme toujours, visite de Marseille et de son cœur historique, de La Ciotat où la mer les a fascinés ; visite à l’office du tourisme du Beausset, rencontres amicales avec les espérantistes. (Info : R. Triolle).
  • Marseille (13) : Café linguistique et Semaine de l’espéranto – 2 avril
    à l’Équitable Café, le jeudi 2 avril, ont été lancés un Café linguistique (qui aura lieu tous les 1er jeudi du mois) et la Semaine de l’espéranto, devant une quinzaine de personnes. La Semaine de l’espéranto aura lieu du 28 au 31 mai. (Info : R.Triolle).
  • La Ciotat (13) : Festival de poésie – 16 au 18 avril
    Lors du Festival de Poésie partagée, les amoureux des langues et de la poésie ont pu entendre des poèmes dans une dizaine de langues (japonais, chinois, allemand, espagnol, portugais, anglais, russe...) L’espéranto n’était pas absent et une fois encore sa mélodie a charmé la trentaine de présents. Renée Triolle avait choisi un fleuron de notre littérature, un extrait de La Infana Raso (« la race infantile ») de William Auld, ce long poème qui explore le rôle de l’homme dans le temps et le cosmos. (Info : R. Triolle).

Rhône-Alpes (01, 07, 26, 38, 42, 69, 73, 74)

http://rodanalpa.federacio.free.fr/
Contact régional : Philippe Pellicier • Tél. 06 35 25 67 86 • philippe.pellicier(chez)laposte.net

  • Chambéry (73) : Stand à Vél’osons – 28 et 29 mars
    L’association locale Roue Libre, qui promeut le vélo comme mode de déplacement, organisait son deuxième « Vél’osons », forum du voyage à vélo, accueillant plusieurs milliers de visiteurs de toute la France. Les membres d’Espéranto-Vive y ont tenu, durant 2 jours, un stand sur l’espéranto. Les échanges ont été nombreux et agréables. Nous avons bien sûr rappelé l’intérêt de l’usage d’une langue anationale en termes d’équité économique, politique, idéologique, etc., mais aussi montré en quoi l’espéranto pouvait être un outil pratique dans le monde du voyage à vélo. Le Pasporta Servo, qui a fait peau neuve en 2015, permet à des voyageurs espérantistes d’être hébergés (mais pas que) gratuitement aux 4 coins du monde. L’association BEMI, quant à elle, met en lien les amateurs de vélos parlant espéranto, organise des voyages à vélo... Nous avons aussi rappelé le parcours extraordinaire de Lucien Péraire, ouvrier français du début du XXe siècle, qui, dans les années 20, fut un des premiers à relier en vélo la France au Japon. Il fut logé chez et aidé par des espérantistes tout au long de sa route. (Info : Nelly Darbois).

N’hésitez pas à nous envoyer vos comptes rendus d’évènements à esperanto-aktiv@esperanto-france.org si vous souhaitez que l’on en parle dans Esperanto-Aktiv’ !