Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /arthur/sites/ufe/spip-3.1/config/ecran_securite.php on line 283
Ils l’ont fait... dans leur région - Espéranto-France
français

Ils l’ont fait... dans leur région

Esperanto-Aktiv’ n° 77 – mars 2017

Les clubs de Saint-Nazaire, Angers et de l’Ariège ont reçu la visite du conférencier brésilien Guilherme Fians, dans le cadre des tournées organisées par Espéranto-France. Les espérantistes ont aussi chanté en chœur dans les Pyrénées, ils passent à la radio en Provence et ils se présentent au concours de courts-métrage Teo kaj Amo.

Centre-Ouest (18, 28, 36, 37, 41, 44, 45, 49, 53, 72, 85)

Contact régional : Laurent VIGNAUD • Tél.02 41 20 19 40 & 09 52 29 33 25 • laurent.vignaud(chez)free.fr

  • Saint-Nazaire (44) : Conférence sur le Brésil – 9 février

Nous avons accueilli le jeune Brésilien Guilherme Fians, lors de sa tournée de conférences organisée par Espéranto-France. Nous avions choisi comme thème de conférence Le Brésil, et notre petit groupe a été très intéressé par l’exposé très clair et pas trop long et en bon espéranto de Guilherme. Un repas a ensuite réuni le conférencier et onze membres de notre association, dans une très bonne ambiance. (Info : Chantal Barret, Centre Culturel Saint-Nazaire-Espéranto).

  • Angers (49) : Conférence Anthropologi – 7 février

Du 6 au 8 février, dans le cadre de sa tournée organisée par Espéranto-France, le jeune Brésilien Guilherme Fians a fait étape à Angers. Ce fut l’occasion d’une conférence publique sur l’anthropologie, domaine qui est actuellement son sujet de recherche dans le cadre de ses études. Une vingtaine de personnes ont assisté à la présentation, traduite en français, et, pour beaucoup, ont découvert ce qu’est l’anthropologie et notamment en quoi elle se différencie de l’ethnologie. Une soirée très éducative ! (Info : L. Vignaud).

PNG - 822.3 ko

Midi-Pyrénées (09, 12, 31, 32, 46, 65, 81, 82)

http://www.esperanto-midipyrenees.org

Contact régional : Marion QUENUT • Tél. 06 87 64 75 84 • sudo.pireneoj(chez)free.fr

  • La Bastide-sur-l’Hers (09) : 24e Stage choral de l’Ariège – 11-18 février

Chaque année, en février, Jorgos organise à La Bastide-sur-l’Hers, joli village ariégeois, une semaine de chant choral en espéranto. Le temps était magnifique (qui a dit qu’il pleut lorsque nous chantons ?), ciel bleu, neige sur les cimes, perce-neige dans l’herbe, écureuil roux dans l’arbre face à ma chambre, tout pour vous allécher ! Nous étions une vingtaine de choristes et avons travaillé cinq heures chaque jour dans le grand salon-bibliothèque. Les livres, que nous pouvions clandestinement feuilleter pendant qu’un autre groupe répétait sa partie, le crochet pour certaines, le café et les chocolats pendant les pauses, nous aidaient à tenir, et aussi, bien sûr notre chef de chœur venue spécialement des Pays-Bas, Rineke Hoens, son sourire, sa bonne humeur, ses encouragements, ainsi que les chants choisis, mélancoliques ou joyeux, sur l’amour, la séparation, à l’unisson, à quatre voix... Le dernier jour nous avons donné deux concerts, dans une maison de retraite et à la salle des fêtes de Verniolle, après la conférence de Guilherme sur le Brésil. La soirée s’est terminée par un bal traditionnel. (Info : Lucia Unia).

  • Verniolle (09) : Conférence du Brésilien Guilherme Fians – 17 février

Guilherme a présenté sa conférence de façon intéressante, en disant qu’il souhaitait éviter l’imagerie conventionnelle et banale du Brésil (carnaval, belles plages...). Il était très critique envers la politique de Dilma Roussef et Lula, et également de l’actuel président, qui défend l’austérité. Il a longuement montré des manifestations contre Dilma et Lula. Il a montré l’immensité du pays et sa diversité : le peuple n’a pas assez d’argent et de temps pour visiter son propre pays. Je regrette qu’il n’ait pas plus parlé de la société, du mouvement des « sans-terre » et que le temps pour les questions n’ait pas été suffisant. (Info : Michel Sarbach).

J’ai parlé un peu avec Guilherme après la conférence, et l’ai trouvé très agréable et intéressant. C’était facile pour moi de le comprendre, car il parle et prononce l’espéranto à la perfection. Sa conférence était l’une des plus intéressantes que j’aie eu l’occasion d’entendre de la part d’ espérantistes. Je pense qu’il a été lui-même un peu déçu, car il n’a pas eu assez de temps pour raconter son pays comme il l’aurait souhaité. (Lucia Unia).

Poitou-Charentes (16, 17, 79, 86)

Contact régional : M.-France CONDE-REY • Tél. 05 45 61 69 25 • mariefrance.conderey(chez)neuf.fr

  • Bouresse (86) : Stage de pratique de la langue à plusieurs niveaux – 13 au 17 février

Peu d’activités l’hiver à Kvinpetalo, mais le traditionnel stage de février animé par Anne-Sophie Markov a rassemblé des stagiaires particulièrement désireux de progresser dans leur pratique de l’espéranto. Exercices didactiques, en préparation à l’examen du premier degré, lectures, conversations, rédaction d’un compte rendu du stage en espéranto et, le soir, jeux attrayants pour tous niveaux. La participation de quelques espérantophones chevronnés a permis de créer un bain linguistique favorable à la pratique de la langue. (Info : C. Nourmont).

JPEG - 178.8 ko

Provence-Alpes-Côte d’Azur (04, 05, 06, 13, 20, 83, 84)

Contact régional : Pierre OLIVA • Tél. 06 76 55 57 23 • nlpo(chez)free.fr

JPEG - 29.8 ko

-* Marseille (13) : Concours Teo kaj amo – 2017

Chantal et Florent, membres d’Espéranto-Marseille ont produit un film (scénarios et dessins de Chantal Beaumont, son et montage de Florent Salzard, musique de Jean-Claude Roger) dans le cadre du concours Teo kaj amo.
Les films proposés au concours sont en ligne : https://www.youtube.com/channel/UCAv49qgR311eI5SY6pY7azA/videos. Le nôtre est Magia Teo. Naturellement, nous vous demandons de voter pour notre film sur la page http://esperanto.cri.cn/teokajamo2016e/filme.htm# en le sélectionnant et en cliquant sur « voĉdoni ». On peut voter plusieurs fois chaque jour. L’affiche est ci-contre.

  • Marseille (13) : Quatre émissions sur Zamenhof – mars 2017

Une série de quatre émissions consacrées à Zamenhof, bienfaiteur de l’Humanité que l’UNESCO met à l’honneur en 2017, est diffusée tous les dimanches de mars à 12h sur la radio juive de Marseille. Sur un script de Renée Triolle, un accompagnement musical choisi par Marc Gallardo, mais pas suivi par le technicien, c’est à des questions posées par Rosy Inaudi que Thierry Spaanjard et Renée Triolle ont répondu. Une autre radio, radio Zinzine, à Aix-en-Provence a aimablement prêté son studio et programmera à son tour les émissions. Voir le détail sur le site de la fédération provençale : http://esperanto-provence.org/. (Info : R. Triolle).

  • Le Beausset (83) : Remise de diplômes – 7 janvier

Au Pôle d’animations culturelles Saint-Exupéry a eu lieu une remise de diplômes à trois élèves de l’association ayant réussi leur examen d’espéranto. Cette manifestation, agrémentée d’une dégustation de la galette des Rois, s’est tenue en présence de Pierre Oliva, président de l’association Espéranto-Provence. (Info : P. Oliva et Var-matin).

JPEG - 326.1 ko
  • La Ciotat (13) : Journée Internationale de la Langue Maternelle – 21 février

Pour la Journée Internationale de la Langue Maternelle, Espéranto-La Ciotat avait invité des locuteurs de différentes langues à venir les faire entendre. En effet, l’UNESCO a tiré la sonnette d’alarme : aujourd’hui 4 langues sur 10 sont menacées, tous les quinze jours une langue meurt et on a calculé qu’avant la fin du 21e siècle, la plupart des langues auront disparu. Au Grand Portique, le 20 février, seuls le vietnamien et l’italien ont résonné, mais les réflexions et les échanges ont été particulièrement intéressants. Sans parler de l’apéritif qui a suivi et qui est, parait-il, le plus riche et le plus varié de la ville ! (Info : R. Triolle).

N’hésitez pas à nous envoyer vos comptes rendus d’événements (avec des photos) à esperanto-aktiv(chez)esperanto-france.org si vous souhaitez que l’on en parle dans Esperanto-Aktiv’ !