français

Ils l’ont fait... dans leur région

  • Et d’abord : Le congrès d’Espéranto-France – 18 au 21 mai
    Le congrès d’Espéranto-France s’est tenu cette année à Zweibrücken (Allemagne), dans le cadre d’un « Congrès des 3 pays » (France, Allemagne, Luxembourg). En attendant le rapport officiel, vous pouvez regarder ces photos de Joël Coquisart, sur les différents événements du congrès.
Congrès des 3 pays, à Zweibrücken

Bourgogne et Franche-Comté (21, 25, 39, 58, 70, 71, 89, 90)

 Contact régional : Manon PERNOT • Tél. 03 45 21 48 86 • esperanto21(chez)orange.fr

  • Salins-les-Bains (39) : au Musée national de l’espéranto – 29 mai
    Les élèves ont été reçus par Micheline Chateau, conservatrice du Musée National de l’Espéranto à Gray. Ils ont pu découvrir dans le parc du musée le fonctionnement du cadran solaire analemmatique créé par un espérantophone de Dijon. Puis ils ont visité le musée et ses collections de documents du monde entier datant des débuts de l’espéranto en 1887 à nos jours. Cette visite fut l’occasion de découvrir des bandes dessinées, des revues, de la littérature (du Vietnam notamment), de la science-fiction, et une exposition consacrée à l’utilisation de l’espéranto pendant la Première Guerre mondiale, tant par l’armée allemande que par la Croix-Rouge internationale, etc. en un mot une partie de la richesse du mouvement espéranto mondial. Nos élèves se sont révélés très intéressés, y compris pour certains par les vieux livres aux allures de grimoires. Avant de partir, nos élèves se sont exercés à traduire en français la plaquette de présentation du musée en espéranto. Exercice qui permit de résumer les informations collectées pendant la journée. (Info : E. Desbrières, Cité scolaire Victor Considérant). FOTO

Île-de-France (75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95)

www.francilio.org
Contact régional : Didier J., Didier L., Aleks • info(chez)esperanto.paris

  • Paris (75) : Salon culture et jeux mathématiques - 24 au 27 mai
    Pour la 4e fois consécutive, Espéranto-Paris Île-de-France, avec l’aide d’Espéranto-Jeunes, a tenu un stand au salon Culture et jeux mathématiques dont c’était la 19e édition, place Saint-Sulpice, Paris 6e, pendant 4 jours. Le salon est visité par des classes (du primaire à la seconde) ; en tout, nous en avons reçu une dizaine. Le salon est visité par un public avide de nouveautés, notamment des jeunes, et même des touristes, dont des étrangers. Contrairement au Salon de l’Éducation, très généraliste, il était fréquent ici que des visiteurs sachent déjà assez bien ce qu’est l’espéranto. Nous avons touché environ 2000 visiteurs (cartes Espéranto langue du monde et/ou petits calendriers), dont environ un quart s’arrête pour écouter quelques explications et même une présentation de la langue. Nous avons également distribué 82 exemplaires du Monde de l’espéranto, ainsi que des catalogues de librairie, des brochures Langue équitable, des livrets Lille 2015. (Info : Didier Janot).
JPEG - 352 ko

Midi-Pyrénées (09, 12, 31, 32, 46, 65, 81, 82)

http://www.esperanto-midipyrenees.org
Contact régional : Marion QUENUT • Tél. 06 87 64 75 84 • sudo.pireneoj(chez)free.fr

  • Arrout (09) : Stage d’espéranto de week-end – 2 et 3 juin
    Lorsque je suis arrivée sur notre lieu d’hébergement, dépaysement total : autour de moi s’offraient de grandes étendues de nature, d’arbres différents les uns des autres, de belles plantes et l’on voyait parfaitement les sommets des montagnes enneigées. Cela donnait un cadre idyllique pour se détendre. Le groupe des stagiaires était composé de personnes d’âges et d’horizons différents. C’était très agréable de pouvoir converser avec ces personnes ouvertes et heureuses de partager ces moments. Le soir de notre arrivée, après le repas à côté d’un feu de cheminée, des discussions variées ainsi que des jeux de société permettant de se décontracter et de continuer à faire connaissance. Lors des cours, notre professeur nous a proposé de préparer une émission de radio parlant de notre stage. Le dimanche matin, nous avons donc terminé les cours par des interviews des personnes habitant les lieux ainsi que de nos professeurs. Cela m’a permis d’acquérir plus d’aisance orale en espéranto et de travailler ma concentration lors des réponses des personnes interviewées. (Info : Candice, stagiaire au Centre Culturel Espéranto de Toulouse).
  • Toulouse (31) : Forum des langues – dimanche 27 mai
    Comme d’habitude, le Centre Culturel Espéranto avait son stand pour présenter la langue internationale, au Forum qui occupait toute la place du Capitole. (Info : J.M. Cash)
  • Toulouse (31) : Conférence de Georgi Mihalkov – 13 juin
    JPEG - 249.7 ko

    Dans le cadre de sa tournée de conférences organisée par Espéranto-France, notre association a reçu l’écrivain bulgare Georgi Mihalkov, également connu sous son nom de plume Julian Modest. Il a participé au Café linguistique où se réunit tous les quinze jours une table d’espérantophones, et le lendemain a présenté sa conférence La littérature originale en espéranto, dans un café associatif nouvellement créé. Les (malheureusement peu nombreux) espérantophones qui ont assisté à cette conférence n’ont pas été déçus, car Georgi maîtrisait bien son sujet. Un repas en commun a ensuite permis de prolonger les échanges. (Info : J.M. Cash).

  • Ariège (09) : Rencontres avec un écrivain bulgare – 9 au 12 juin
    Georgi Mihalkov a rencontré une dizaine d’espérantophones entre Aude (Carcassonne, Ribouisse et Lafage) et Verniolle ainsi qu’un écrivain local. Le soir, à Foix il présenta quelques villes côtières de Bulgarie sur la mer Noire en audiovisuel devant une poignée d’espérantophones et une auteure locale venue pour échanger et qui se dit prête à apprendre l’espéranto ! Dimanche nous avons amené notre hôte au FESTI-SCRIB’ à Banat : une super journée d’échanges avec l’écrivaine publique Florence, ses associés, sa famille, tous curieux de littérature, de poésie, etc. Il a pu déclamer en espéranto et aussi en bulgare, il a entendu des poèmes en castillan, des virelangues en français... Lundi à Mirepoix, nouvelle rencontre avec des élèves et entretien de presse pour la Dépêche du Midi. (Info : Jorgos).
JPEG - 524.5 ko

Languedoc-Roussillon (11, 30, 34, 48, 66)

Contact régional : Laurence Esclapez • Tél. 04 67 09 78 42 • esperanto.beziers(chez)hotmail.fr

  • Montpellier (34) : Conférence Les villes bulgares de la mer Noire – vendredi 8 juin
    À l’occasion de la tournée en France de Julian Modest (de son vrai nom Georgi Mihalkov), écrivain espérantiste bulgare, le Centre Culturel Espéranto de Montpellier l’avait invité à présenter une conférence à Montpellier. Il nous a régalés avec sa conférence intitulée Les plus belles villes bulgares sur la mer Noire. Jeannine Bony assurait la traduction en français. Suite à la parution d’annonces dans les 2 journaux locaux, Midi libre et La gazette de Montpellier, une personne s’est présentée pour assister à cette conférence, en vue d’un prochain voyage en Bulgarie. Après avoir présenté succinctement la géographie, puis l’histoire (présence successive des Romains, des Thraces, des Grecs, des Turcs, des Russes) de ce petit territoire de 7,1 millions d’habitants, il a présenté et commenté des photos des villes situées à l’est de la Bulgarie, sur la côte de la mer Noire. Julian, qui fut très apprécié, a aussi répondu à nos questions. (Info : Louis Ensuque).
JPEG - 325.3 ko

Provence-Alpes-Côte d’Azur (04, 05, 06, 13, 20, 83, 84)

 Contact régional : Pierre OLIVA • Tél. 06 76 55 57 23 • nlpo(chez)free.fr

  • Marseille (13) : Forom des Langues - 19 mai
    À la Friche Belle de Mai, nous étions 6 espérantophones plus motivés que jamais pour présenter notre internacia lingvo au Forum des langues. Nous étions déterminés ; motivés, le cœur à l’ouvrage, le stylo prêt à servir. Nous n’avons pas été déçus, car nous avons rencontré beaucoup d’individus qui ont déclaré être très intéressés. Nous avons pris les noms ainsi que les courriels… Ces nombreux contacts nous ont permis de constater que l’espéranto bénéficie d’une bonne image en raison de son concept même. Invités par l’association « bouleguez », nous étions en bonne compagnie avec une vingtaine d’autres associations incarnant chacune une expression linguistique, culturelle, artistique, gastronomique, etc. Bulgares et Roumains et leurs danses, Catalans avec leur Sardane. Provençaux, Berbères, rythmes africains endiablés de diverses origines (Guinée-Bissau, Cap-Vert…) Basques, Kurdes, Italiens, la langue des signes… Thierry Spanjaard a présenté les Enjeux de la langue espéranto, dans le cadre d’une conférence à plusieurs intervenants, Enjeux et pouvoirs des Langues. Un film sur l’espéranto a été présenté à 14 h. (Info : Thierry Spanjaard)
JPEG - 341.7 ko
  • Marseille-La Ciotat (13) : Conférence La Bulgarie d’aujourd’hui - 5 et 6 juin
    Si tout le monde connait les auteurs étatsuniens ou chanteurs de série B, bien peu sauraient citer le nom d’un auteur ou d’un peintre bulgares ! Fidèle à son "service public" d’interculture, Espéranto-France proposait une conférence de Georgi Mihalkov, plus connu sous son nom de plume Julian Modest, autour de La vie culturelle dans la Bulgarie d’aujourd’hui. À Marseille le 5 juin, puis à La Ciotat le 6 devant un public mixte (espérantophones et personnes intéressées), Mihalkov a présenté les trois phases après-guerre : jusqu’aux années 60, toute la culture tourne autour du parti communiste (portrait du Secrétaire Général ou du kolkhozien), puis entre 1960 et 1990, des auteurs osent mettre en scène des sujets puisés dans l’histoire du pays, notamment sous le joug turc, alors que le changement politique de 1990 permet d’aborder des sujets d’actualité. Comme la littérature n’est pas toute la culture, Mihalkov termine avec la présentation de sculptures et de peintures champêtres. (Info : Renée Triolle).