français

Ils l’ont fait... dans leur région

Esperanto-Aktiv’ n° 66 – février 2016

Durant ces longs mois d’hiver, il se passe toujours quelque chose dans les clubs locaux. Et de nouveaux « Cafés des langues » s’ouvrent chaque mois, à leur initiative (à Brive ce mois-ci).

Auvergne (03, 15, 43, 63)

Contact régional : Eugène PAPCIAK • Tél. 04 73 38 45 33 • j.e.papciak(chez)wanadoo.fr

  • Clermont-Ferrand (63) : Rencontre Animafac – 30 janvier
    Le réseau d’associations d’étudiants Animafac organise des rencontres de fin de semaine. À Clermont-Ferrand, l’atelier d’espéranto, avec la participation d’une dizaine de membres d’Espéranto-Clermont, fut, selon Emma Dubos, organisatrice, celui qui eut le plus vif succès. La salle trop petite ne put qu’à grand-peine accueillir tous les intéressés (plus d’une trentaine) qui assistèrent à l’intégralité de l’atelier, décalant ainsi l’atelier suivant. Les thèmes abordés furent très variés : naissance de la langue, sa structure, problématiques variées (cas de l’Afrique par exemple, le swahili, l’alphabet phonétique n’ko, l’espéranto marqué comme langue de néo-colonialisme ?, ...). Particulièrement apprécié fut le témoignage d’espérantistes auvergnats ayant visité la Chine avec l’aide précieuse et amicale d’espérantistes chinois qu’ils avaient précédemment reçus en Auvergne. (Info : J.P. Boulet).
  • Clermont-Ferrand (63) : Café-Espéranto à l’université – 2 décembre
    De temps à autre l’Université Blaise-Pascal organise un café à thème destiné aux étudiants libres à ce moment-là. Remarquablement organisé avec l’aide du club local d’espéranto, le café-espéranto avait aussi été très bien annoncé aux étudiants : plus de 15 000 affiches envoyées sur la toile, 70 affiches A3 placardées dans les locaux de l’université amenèrent une cinquantaine de visiteurs. Ceux-ci eurent droit à une animation de qualité : quiz (avec cadeaux) permettant d’amorcer le dialogue. Aux documents distribués s’ajoutait une exposition préparée par les professionnels du service communication (affiches encadrées puisées à des sources variées) et, bien évidemment, le café et ses viennoiseries. Une douzaine d’étudiants (principalement italiens et latino-américains) furent particulièrement intéressés. (Info : J.P. Boulet).

Bourgogne et Franche-Comté (10, 21, 25, 39, 52, 58, 70, 71, 89, 90)

 Contact régional : Alain DROYER • Tél. 03 80 47 13 28 • alain.droyer(chez)laposte.net

  • Chalon-sur-Saône (71) : Stand à l’IUT – 6 février
    À l’occasion de la journée portes ouvertes de l’IUT de Chalon-sur-Saône, 250 visiteurs , étudiants, futurs étudiants et grand public ont pu découvrir l’institut, échanger avec les professeurs et les anciens, venus pour l’occasion. Les trois DUT proposaient des stands ludiques et caractéristiques des matières enseignées, tenus par les étudiants. Madame Monneret, de l’association Espéranto, était présente comme chaque année et a présenté le film documentaire Esperanto. (Info : Jocelyne Monneret).

Bretagne (22, 29, 35, 56)

http://esperanto.bretonio.free.fr
Contact régional : Xavier GODIVIER • Tél. 02 99 22 99 07 • zav(chez)esperanto-panorama.net

JPEG - 133.4 ko
  • Vannes (56) : Les espérantistes ont du talent – 24 janvier
    Pour sa fête Zamenhof annuelle, le dimanche 24 janvier 2016, le club de Vannes a organisé un grand concours de talents ouvert aux espérantistes de la région. Cinq équipes bretonnes se sont affrontées en espéranto dans une joyeuse et conviviale confrontation. Chants, sketches, poèmes, dessins, animations variées se sont succédé devant un jury et un public bien embarrassés pour les départager. Car comme l’indique le titre du concours : les espérantistes ont un incroyable talent ! Du prix pour le meilleur score au prix de l’humour, en passant par celui de l’originalité, tous les participants ont été diplômés et récompensés. Bravo à tous ! (Info : E. Ledru, Espéranto-Vannes).
JPEG - 145 ko
  • Rennes (35) : Conférence d’une Brésilienne – 25 janvier
    Ce lundi à 19h, l’association Espéranto-Rennes a organisé une conférence sur le Brésil à la MIR (Maison Internationale de Rennes), regroupement d’associations internationales rennaises de solidarité internationale et d’échanges interculturels auquel elle adhère.
    Cette conférence était animée par Kadigia Constantino, jeune Brésilienne espérantophone qui est repartie dans son pays mais compte bien revenir dès que possible… La soirée s’est terminée par un repas brésilien. Parmi l’assistance, on comptait une dizaine d’étudiants et jeunes adultes, élèves des cours d’espéranto. (Info : J. Ducloyer).

Centre-Ouest (18, 28, 36, 37, 41, 44, 45, 49, 53, 72, 85)

Contact régional : Laurent VIGNAUD • Tél.02 41 20 19 40 & 09 52 29 33 25 • laurent.vignaud(chez)free.fr

  • Orléans (45) : Conférence de Mireille Grosjean – 19 janvier
    Dans le cadre d’une session de 4 jours sur la mondialisation organisée pour diverses ONG, Mireille Grosjean, présidente de la Ligue Internationale des Enseignants d’espéranto (ILEI) a donné une conférence sur le thème Langues dominantes, langues internationales, langues universelles. Parmi un auditoire d’une trentaine de personnes, on comptait dix jeunes et huit espérantistes. (Info : D. Loison)
  • Châteauroux (36) : Assemblée générale d’Espéranto-Indre – 3 février
    Maryvonne Houviez, présidente d’Espéranto-Indre, rappelait lors de l’assemblée générale, mercredi à la Maison de quartier Est, la participation au congrès de Lille de membres de l’association. Espéranto-Indre participait également, ces derniers mois, à l’Envolée des livres aux Cordeliers, à Chapitre Nature au Blanc, à Vélo au bout du monde à la médiathèque, à Transition citoyenne et Rue de la gratuité dans le quartier Beaulieu. Comme les années passées, l’association a assisté l’équipe de bénévoles de la Maison de quartier Est lors du Téléthon. La participation à ces diverses manifestations sera reconduite cette année, auxquelles s’en grefferont d’autres : Journées européennes, Ecofestival des Possibles, Forum des associations… Des espérantistes du Pakistan, de Chine et du Daguestan sont attendus...
    À l’issue de l’assemblée générale, Nathalie Dubrulle, membre de l’association, a présenté, sous forme d’un petit documentaire filmé, un projet intitulé D’avril à août 2016, trois poneys, deux enfants, et leur mère !, vagabonderont en esperantujo. (Selon : La Nouvelle République et Maryvonne Houviez).
    JPEG - 29.9 ko

Île-de-France (75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95)

www.francilio.org
Contact régional : William DUMOULIN • Tél. 06 48 13 97 77 • w.dumoulin(chez)me.com

  • Arpajon (91) : L’espéranto au lycée Cassin – décembre 2015
    En décembre 2014, à la demande de Mme Hamon, professeur d’anglais au lycée Cassin à Arpajon (91), j’avais fait 50 minutes d’initiation à l’espéranto à une classe de 25 élèves.
    En décembre 2015 cette même professeur, dans le cadre d’une semaine « fête des langues » dans le même lycée, m’a demandé d’intervenir pour la langue espéranto, ce que nous avons fait avec trois collègues espérantophones en amphithéâtre. Nous avons eu cinq classes (de la seconde au BTS) avec environ 120 élèves et quelques professeurs qui les accompagnaient. (Info : Georges Villeneuve)

Limousin (19, 23, 87)

Contact régional : Pierre BOUVIER • Tel. 05 55 36 16 83 • spranto(chez)laposte.net

JPEG - 2.6 Mo
  • Brive (19) : Nouveau Café des Langues – jeudi 4 février
    À l’initiative du groupe local, un café des langues a été créé à Brive. Bon démarrage. L’espéranto avait toute sa place. Ambiance sympathique. Le propriétaire des lieux a compté une cinquantaine de personnes. La Montagne et Brive Mag ont rapporté l’évènement. « Ils étaient plusieurs dizaines hier soir au Post Café pour le premier café des langues organisé en ville. Une belle réussite pour ce rendez-vous initié par le Groupe espéranto de Brive. Un moment de partage linguistique qui, au contraire de la Tour de Babel, a permis à tous d’échanger malgré des parlés différents. Pour Nicole et Martine, deux des membres du groupe espéranto, "tout le monde est bienvenu, le but est de converser, d’échanger, l’idée est aussi d’éveiller la curiosité des uns vis-à-vis d’une langue parlée par d’autres. L’important est de prendre un bain de langues" , précisent-elles, "pour découvrir et pourquoi pas approfondir" ». (Selon : Brive Mag) (Info : Clair Mahé).
    JPEG - 255.4 ko

N’hésitez pas à nous envoyer vos comptes rendus d’évènements à esperanto-aktiv(chez)esperanto-france.org si vous souhaitez que l’on en parle dans Esperanto-Aktiv’ !