Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /arthur/sites/ufe/spip-3.1/config/ecran_securite.php on line 283
Ils l’ont fait... dans leur région - Espéranto-France
français

Ils l’ont fait... dans leur région

Esperanto-Aktiv’ n° 82 – septembre 2017

Que font les espérantistes en été ? Ils voyagent ! Certes, mais pas tous... Certains profitent de cette période pour organiser des concerts, des présentations de la langue chez des associations demandeuses ou sur des stands, ou encore des stages et rencontres internationaux, comme à Baugé et en Bretagne... Voici un aperçu.

À titre exceptionnel, et parce que deux jeunes de Midi-Pyrénées y ont contribué en tant que volontaires, nous commençons par cet événement en Afrique :

  • Aneho (Togo) : Premier Congrès International des Jeunes en Afrique – 5 au 12 août
    « Pour la première fois dans l’histoire de l’espéranto, un congrès international des jeunes (https://twitter.com/ijk_tejo) a eu lieu en Afrique. Pour réussir à faire venir de nombreux jeunes Africains, l’équipe de TEJO (Association mondiale des jeunes espérantophones) a monté un projet soutenu par l’Union européenne pour favoriser la collaboration des jeunes européens et africains. Nous étions 110 participants de 27 pays, dont 52 Africains et 97 jeunes de moins de 35 ans. Ce fut la plus grande rencontre internationale d’espéranto organisée en Afrique. Et elle a été très réussie : rencontres, discussions, conférences autour des hommes, des femmes et leurs cultures, du sport, des concerts. Tout ce qu’il faut pour passer une semaine inoubliable, y compris la maladie qui s’est invitée malgré nous... » (Info : Véronique Bichon)

Aquitaine (24–33-40-47-64)

Contact régional : Claude LABETAA • Tél.05 53 54 49 71 • labetaa.claude(chez)wanadoo.fr

  • Pau (64) : Stand Espéranto au Festival Emmaüs 22-23 juillet
    À l’occasion du festival annuel d’Emmaüs Lescar-Pau, deux journées festives et militantes autour des 50 ans de la mort du « Che » et des alternatives d’aujourd’hui, notre stand a été honoré par la visite de Aléida Guevara, fille de Ernesto dit "El Che", affichant ainsi son soutien à notre mouvement. Ces deux jours nous ont permis de faire découvrir, d’informer et de débattre sur notre action. Quatre personnes se sont inscrites pour des cours à la rentrée prochaine. (Info : Guy Camy)
Stand Espéranto au Festival Emmaüs, Pau

Centre-Ouest (18, 28, 36, 37, 41, 44, 45, 49, 53, 72, 85)

Contact régional : Laurent VIGNAUD • Tél.02 41 20 19 40 & 09 52 29 33 25 • laurent.vignaud(chez)free.fr

  • Baugé-en-Anjou (49) : L’été au Château de Grésillon – Eté 2017
    À la Maison Culturelle de l’Espéranto, château de Grésillon, les stages ont rassemblé plus de 200 personnes de 12 pays, pendant 40 jours. En juillet, la semaine Échanges de savoirs (7 jours) a été suivie de la Semaine Alternative (10 jours). Quatre stagiaires ont profité des 2 stages pour suivre le "cours marathon" de Perla Mielo pendant 17 jours.
    En août, 20 enfants et 30 parents et grands-parents ont profité de la 8e Semaine festive pour enfants et familles. Puis un espérantiste flamand et son fils ont fêté leur anniversaire avec 50 amis espérantistes. Enfin, la Semaine internationale de danses traditionnelles (Someras) s’est déroulée avec 45 personnes et s’est terminée par un bal folk public sur la place du château de Baugé. (Info : Bert Schuman)
  • Baugé-en-Anjou (49) : Université d’été d’EDE - 25 au 27 août
    La 10e Université d’été du mouvement politique "Europe Démocratie Espéranto" s’est tenue à Grésillon, la Maison Culturelle de l’Espéranto, dans le Maine-et-Loire. Le temps fort de ces journées fut l’assemblée générale avec notamment l’élection d’un nouveau conseil d’administration. Au programme il y avait notamment les relations avec les autres mouvements politiques Eŭropo Demokratio Esperanto (d’Allemagne, Pologne,...) et la préparation des prochaines élections européennes en 2019 pour lesquelles le mouvement, qui vise à la construction d’une Europe plus démocratique et respectueuse des droits linguistiques des Européens, entend se présenter une quatrième fois (après 2004, 2009 et 2014). (Info : Laurent Vignaud)
Université d'été d'EDE, à Grésillon

Midi-Pyrénées (09, 12, 31, 32, 46, 65, 81, 82)

http://www.esperanto-midipyrenees.org
Contact régional : Marion QUENUT • Tél. 06 87 64 75 84 • sudo.pireneoj(chez)free.fr

  • Toulouse (31) : Stand à l’Université Européenne d’été d’ATTAC – 23 au 27 août.
    Nous étions au moins cinq espérantistes à l’université européenne des Mouvements sociaux. Un Berlinois, le Belge Éric Nemes, une Suissesse de Genève, Michèle Abada-Simon, de Paris et moi-même. Notre stand sur l’espéranto, pour lequel Marion et Véro nous ont prêté main-forte, a attiré l’attention et la sympathie d’un certain nombre de participants : Un instituteur retraité vient nous demander de lui donner des arguments, pour promouvoir l’espéranto. Il raconte que lorsqu’il était à l’École normale d’instituteurs de Lyon, des professeurs enseignaient l’espéranto aux élèves volontaires. Une professeure de collège des Landes, ravie d’entendre que « l’espéranto, cette idée géniale, vit encore », nous demande de la documentation, des sites internet, des DVD Mode d’emploi, et repart avec une soixantaine de petits calendriers pour ses deux classes ! Un militant de Gap, qui a tenté de monter un groupe pour étudier ensemble l’espéranto... (Info : J.M. Cash)
JPEG - 604.5 ko
  • Marciac (32) : Présentation de l’espéranto – 10 août
    Un monde à refaire est une association qui porte un projet de ferme à Marciac, dans le Gers, centrée sur la permaculture, et accompagné de volets sociaux et culturels. Pendant le festival de Jazz de Marciac, ils proposaient une série de conférences autour de divers thèmes. Le 10 août une présentation de l’espéranto a été réalisée, devant une dizaine de personnes très intéressées. Deux vont se lancer dans l’apprentissage de la langue. Le lieu est prêt à accueillir cours et stages... unmondearefairemarciac.com . (Info : Marion)
  • Foix (09) : Tour de France : Un beau coup de pub ! - 14 juillet
    Ce 14 juillet, c’était la 13e étape, Saint-Girons-Foix. Sur France-TV-Sports, vers la fin de la course, on entendit le commentateur sportif : « Nous venons de traverser le village de Burret qui s’est vu décerner l’Étoile Verte. Savez-vous ce que veut dire l’Étoile Verte ? Cela veut dire qu’il y a plusieurs locuteurs de l’espéranto dans cette commune. On parle cette espèce de langue internationale destinée à mettre tous les peuples d’accord : l’espéranto ! ». (Info : Émile MAS , et quelques autres personnes).
    Interrogés par EsperantoAKTIV, René et Nathalie, qui habitent Burret, ont répondu : « Nous étions les premiers surpris ! Nous n’avons rien fait de spécial... En 2011 nous avons seulement inscrit notre petit village (une cinquantaine d’électeurs) pour la distinction de l’Étoile Verte. »

Normandie (14, 27, 50, 61, 76)

Contact régional : Yves Nicolas • Tél. 02 31 95 11 81 • ivnicolas(chez)sfr.fr

  • Jullouville (50) : Quatre concerts en espéranto – 16 au 21 août
    Dans le cadre d’une résidence d’artistes organisée par le groupe Harpes Autour Du Mont (HADM), l’ensemble professionnel Guitharpe a présenté 3 concerts avec le soutien de HADM et un concert accompagné des harpistes locaux. Ces concerts ont eu lieu dans les églises de Jullouville, Saint-Pierre-Langers et Saint-Jean-le-Thomas. Guitharpe (Laurence Confesson, harpe, Fabien Rybakowski, guitare et chant, et Lino Markov, guitare et banjo) a présenté un répertoire de chants entièrement écrits en espéranto, sur des poèmes de E. Michalski que le public découvrait avec plaisir et intérêt. Questions et échanges autour de l’espéranto ont été nombreux. Le but de Guitharpe, né cette année, est la recherche, l’étude, la compilation et le travail sur des œuvres originales en espéranto afin de faire découvrir au public la richesse de cette musique. (Info : Lino Markov)
Quatre concerts en espéranto, Jouville (50)

Rhône-Alpes (01, 07, 26, 38, 42, 69, 73, 74)

http://rodanalpa.federacio.free.fr/
Contact régional : Philippe Pellicier • Tél. 06 35 25 67 86 • philippe.pellicier(chez)laposte.net

  • Grenoble (38) : Mouvement Freinet : Stand et atelier Espéranto - 22 au 25 août
    Pendant le 53e congrès de pédagogie Freinet à Grenoble, le groupe espérantiste de Bourg-en-Bresse et les deux associations de Grenoble ont tenu un stand pour présenter l’espéranto et le travail effectué dans la classe de Drom (01) où les enfants apprennent et utilisent l’espéranto. Ils ont également animé un atelier pour présenter la langue. Ils étaient accompagnés d’Ana, enseignante d’espéranto dans les écoles libérées coréennes. De nombreux enseignants se sont arrêtés sur le stand. En effet, les valeurs véhiculées par l’espéranto et celles de la pédagogie Freinet ont beaucoup de points communs, et cette langue a été beaucoup utilisée pour la correspondance entre classes. Il existait même un département espéranto au sein de l’ICEM (mouvement Freinet national), jusqu’au début des années 2000. Ce congrès marquera-t-il un renouveau de celui-ci ? (Info : Sylvain Turpin)
53e congrès de pédagogie Freinet, à Greno
53e congrès de pédagogie Freinet, à Grenoble