français
Accueil du site > découverte

    Entretien avec deux nouveaux « komitatanoj »

    Ce mois-ci Esperanto Aktiv’ s’est entretenu avec Éric et Véronique, nouvellement élus au conseil d’administration d’Espéranto-France.

    Échec et Mat pour l’espéranto

    Ce mois-ci Sonja et Chuck vous parlent du jeu d’échecs et plus particulièrement de tournois et de l’équipe « espéranto ».

    Duolingo pour apprendre l’espéranto

    Le 28 mai 2015, après 9 mois de travail d’équipe, un cours d’espéranto nouveau était lancé sur la plateforme Duolingo. Il est destiné à un public anglophone et le succès a tout de suite été au rendez-vous. Avant même la campagne de réclame ! Quelque 10 000 inscrits en 2 jours ; plus de 100 000 aujourd’hui ; peut-être 200 000 fin 2015. Esperanto-Aktiv’ a interrogé celui qui est à l’initiative de ce cours ludique en ligne : Chuck Smith.

    Pierre Delaire : l’espéranto pour vocation

    Pierre Delaire aurait eu cent ans le 30 décembre 2019. Dès l’adolescence, il a été pris de passion pour la langue internationale espéranto, et toute sa vie, il a voulu la promouvoir et l’enseigner : « vous et moi sommes non pas “l’élève et le professeur”, mais plutôt deux amis ». Dans l’avant-propos de Tu seras espérantiste, publié en 1937, lorsqu’il avait 17 ans, on peut lire que son but était de répandre « les idées de Solidarité et de Paix qui inspirèrent le créateur de l’espéranto : ZAMENHOF ».

    Au service (civique) de l’espéranto

    Ce mois-ci Margaux, en service civique pour l’association Espéranto-Développement 45 nous parle de son expérience et des missions qu’elle a menées au sein de l’assocation.

    Restez à la maison... avec l’espéranto !

    Depuis quelques jours, notre vie quotidienne est en train de se réorganiser. Comme vous le savez sûrement déjà, chaque jour compte et la devise du moment est "Restez à la maison".
    Les interactions sociales vont être mises entre parenthèses, mais ce n’est pas parce qu’on est chez soi qu’on ne peut plus communiquer. Rester chez soi, c’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles choses et de participer autrement à la vie en communauté. Nous vous donnons ici quelques idées, en rapport avec l’espéranto bien sûr ;-)

    Rencontre avec un correcteur bénévole

    Espéranto Aktiv est allé à la rencontre d’un correcteur bénévole pour les cours d’espéranto en ligne proposés par Espéranto France (ikurso.fr). Jean-Claude Roy, qui a suivi plus de 170 élèves du Cours en 10 leçons et du cours Gerda malaperis nous parle du rôle du correcteur.

    Présentation du mouvement « Espéranto pour l’Europe »

    Entretien avec Vincent Jacques, fondateur du mouvement « Espéranto pour l’Europe »

    L’espéranto en Belgique

    Ce mois-ci, Esperanto Aktiv est allé à la rencontre de Valère Dumont, actif en Belgique, fondateur des Verdaj Skoltoj, administrateur de Espéranto Wallonie et bénévole pour divers projets liés à l’espéranto en Belgique.

    "Paralela Universo"

    Paralela Universo (Univers Parallèle) est une idée qui vient du continent américain et qui consiste à organiser une journée festive, simultanément à travers le monde. En 2019, cette rencontre a lieu le 17 août. Ce jour-là est l’occasion de rencontrer des espérantistes à côté de chez soi ou par internet autour d’un bon repas et de participer à un moment de convivialité. Ce mois-ci, nous avons interviewé deux personnes, Jed et Javier, vivant respectivement au Canada et à Cuba qui organisent dans leur pays cet événement depuis plusieurs années.

    Le projet Ĝemelaj Urboj (Villes jumelées)

    Le projet Ĝemelaj Urboj (Villes jumelées) a pour but d’inciter au jumelage des villes ou de renforcer les relations entre les villes déjà jumelées, par l’intermédiaire de l’espéranto.
    Ce mois-ci, Raymonde, responsable de la commission Ĝemelaj Urboj (Villes jumelées), nous présente ce projet.

    Traducteur de prix Goncourt

    Jean-Claude Roy a traduit le livre d’Éric Vuillard L’ordre du jour, livre qui a reçu le prix Goncourt en 2017. Au cours de notre interview, Jean-Claude nous explique comment il a accompli ce projet, les difficultés rencontrées et ce que cela lui a apporté. En espérant qu’à travers son expérience, cela suscite des vocations pour que d’autres projets de traduction puissent voir le jour en espéranto.

    Objectif Japon, l’incroyable voyage de Laura et Benoît

    Laura et Benoît, jeune couple trentenaire, ont entrepris le 3 février 2018, pour 18 mois, un voyage autour du monde. Ils sont partis en vélo pour 20 000 km, depuis La Ferrière près de La Roche-sur-Yon, vers le Japon. Ils vont traverser 23 pays en Europe et en Asie en étant hébergés chez l’habitant.

    Page Facebook : Objectif Japon / Per Biciklo al Japanio

    Les magazines en espéranto

    Les premières revues en espéranto datent du XIXe siècle avec La Esperantisto.

    De nos jours, on en trouve dans le monde entier, des magazines des associations d’espéranto aux revues spécialisées, en passant par les éditions en espéranto de certaines publications comme le Courrier de l’Unesco ou le Monde Diplomatique.

    7 conseils pour élever des enfants en espéranto

    Jesper est papa de deux « denaskuloj », aujourd’hui âgés de 11 et 13 ans. L’espéranto est l’une de leurs trois langues maternelles, les deux autres étant le français et le danois.
    Il nous parle de son expérience et nous donne ici 7 conseils pour élever des enfants en espéranto.

    L’espéranto rentre dans les écoles

    Par courrier du 12 avril 2017 dernier, la DGESCO (Direction Générale de l’Enseignement SCOlaire) nous faisait savoir « qu’un enseignement expérimental de l’espéranto à l’échelle locale était possible ». En outre il est écrit que « la diffusion d’une langue dans le système éducatif français ne peut être encouragée par le Ministère de l’Éducation nationale que sous réserve d’un vivier d’élèves intéressés et d’enseignants formés sur les plans universitaires et pédagogiques » !

    Découverte : Esperanto Poŝtkruciĝo (échanger des cartes postales en espéranto)

    Ce mois-ci, Espéranto-Aktiv interview deux personnes : Jean-Claude et Franziska, dans le cadre de Esperanto-Poŝtkruciĝo, un service d’échange de cartes postales en espéranto. Franziska est allemande et a voulu répondre à nos questions en français qui n’est pas sa langue maternelle. Nous la remercions pour l’effort qu’elle a fait.

    Comment parler d’espéranto ?

    Que ce soit devant la machine à café, pendant le repas de Noël en famille ou sur un stand pour faire connaître votre association d’espéranto, il y a toujours un moment où vous allez expliquer ce qu’est l’espéranto, à quoi ça sert et assez souvent, faire face aux préjugés qui existent. Bien sûr, il existe des cas où votre interlocuteur n’a jamais entendu parler de l’espéranto, et dans ce cas, c’est peut-être un peu plus facile de lui en donner une image objective et positive. Mais dans le cas contraire, il faudra user de quelques ficelles que nous allons vous présenter ici.

    Interview du président d’Espéranto-Jeunes

    Espéranto-Jeunes, ou JEFO (Junulara Esperantista Franca Organizo) est une association regroupant les jeunes espérantophones et espérantistes de France, et fait partie à la fois d’Espéranto-France.
    Esperanto Aktiv’ a posé quelques questions à son président, Lucas Teyssier.

    Pourquoi l’espéranto est une langue qui a réussi ? (2/2)

    Il existe dans le monde des centaines, voire des milliers de langues construites, de tous les styles imaginables. Certaines ont été construites par amusement et d’autres dans l’espoir de changer le monde. Cependant 99% d’entre elles ont disparu sans atteindre ne serait-ce qu’un seul apprenant autre que l’auteur (et souvent, même lui ne l’avait pas apprise). Parmi cette jungle de langues, l’espéranto sort du lot. Mais pourquoi l’espéranto ?

    Pourquoi l’espéranto est une langue qui a réussi ? (1/2)

    Il existe dans le monde des centaines, voire des milliers de langues construites, de tous les styles imaginables. Certaines ont été construites par amusement et d’autres dans l’espoir de changer le monde. Cependant 99% d’entre elles ont disparu sans atteindre ne serait-ce qu’un seul apprenant autre que l’auteur (et souvent, même lui ne l’avait pas apprise). Parmi cette jungle de langues, l’espéranto sort du lot. Mais pourquoi l’espéranto ?

    Découverte : les concours littéraires

    Il existe de nombreux concours littéraires en espéranto, organisés par des associations, des journaux ou des éditeurs. Le plus connu et le plus important est le concours littéraire de l’association mondiale d’espéranto (UEA). Il s’appelle Belartaj Konkursoj de UEA, souvent abrégé en Belartaj Konkursoj ou en BK.

    Ekparolu

    Ekparolu est un service proposé par edukado.net pour permettre à tous ceux qui ont acquis les bases de l’espéranto de passer à la pratique de la langue, en mettant en relation ceux qui souhaitent améliorer leur pratique de la langue avec des espérantophones chevronnés avec qui ils pourront discuter.

    Nous avons demandé à Julien, un utilisateur de Ekparolu, de nous parler de cet outil.

    Commémoration de l’année Zamenhof à l’UNESCO

    Le 11 décembre s’est cloturée l’Année Zamenhof au siège de l’UNESCO, à Paris, devant quelques centaines d’invités (ONG, fonctionnaires de l’UNESCO, espérantistes, descendants de Zamenhof).

    Renée Triolle a participé à cet événement et nous en donne ici un compte rendu.

    Traduire en espéranto

    Assez rapidement après avoir commencé à apprendre l’espéranto, nous avons tendance à vouloir traduire en espéranto. L’objectif principal est souvent d’augmenter la visibilité de cette langue que nous aimons et de faire connaître notre culture française à la communauté espérantophone. C’est également une bonne façon de progresser, d’enrichir son vocabulaire et d’apprendre de nouvelles tournures de phrases, mais pour cela, il convient de suivre quelques conseils que nous allons vous présenter dans cet article.

    Espéranto, listes de diffusion et réseaux sociaux

    En mars 2007 et mars 2010, Esperanto Aktiv présentait ces thèmes spécifiques. Avant de les évoquer de nouveau, un peu d’histoire…

    Mais pourquoi aller au congrès mondial...

    Accueil au congrès. Nous venons chercher nos documents. Dalia nous accueille. Non ce n’est pas une Coréenne qui a adopté un joli nom de fleur, elle vient de Lituanie et donne un coup de main aux organisateurs. « On est arrivés trop tôt, on nous a réquisitionnés », dit-elle en plaisantant.
    Comme de coutume un sac en toile avec le symbole du congrès, et cette fois celui de l’université qui nous accueille. Beaucoup de documents touristiques (oh, nous n’aurons pas le temps de tout visiter !). Un plus : une carte de transport créditée de 5000 wons, ce qui n’est pas une somme astronomique, à peu près 5 euros, mais c’est rechargeable et on peut l’utiliser pour le bus, le métro, et même le taxi (d’un coût modique).
    Nous voyons quelques connaissances, pas le temps de saluer tout le monde. Vite, nous mangeons dans un café dans l’enceinte du centre universitaire où a lieu le congrès.

    Apprendre rapidement le vocabulaire en espéranto

    Apprendre les règles de grammaire de l’espéranto est un processus relativement simple et rapide. Néanmoins, le nombre de racines peut être très important comme on peut le constater dans le Reta Vortaro ou le Plena Ilustrita Vortaro. Lire et relire des listes de mots pour les apprendre est sans doute la solution la plus mauvaise et la plus inefficace pour mémoriser les mots. Heureusement, il existe des méthodes très efficaces que nous allons vous révéler dans cet article.

    Des vidéos en espéranto sur YouTube

    Ce mois-ci, Esperanto Aktiv s’est entretenu avec trois youtubeurs espérantophones : VanegeEsperanto (France), Evildea (Australie) et Jozefo (Espagne). Ils nous parlent de ce qui les a poussés à publier des vidéos en espéranto, de la façon dont ils voient l’espéranto évoluer, en particulier sur Internet et de leurs projets.

    Cours d’espéranto en ligne : iKurso

    iKurso est un cours d’espéranto en ligne gratuit à destination du grand public francophone. Une nouvelle version a été mise en ligne cette année, et pour cette occasion, nous avons interviewé l’équipe des responsables du site.

    Qu’est ce que le club Vinilkosmo et pourquoi s’y abonner ?

    L’industrie du disque est en crise... aussi pour les espérantophones. Le grand label de notre langue, Vinilkosmo, renouvelle donc ses méthodes et se met au goût du jour. Vous pouvez désormais écouter la musique en espéranto sur une plate-forme d’abonnement en ligne (Vinilkosmo Abon-klubo).

    La radio chinoise internationale en espéranto

    La Radio chinoise internationale a plus de 75 ans. Cette chaine d’état émet en espéranto depuis plus de 50 ans. Pour mieux vous la faire connaitre, Esperanto-Aktiv’ a interrogé Selena, la rédactrice en chef de l’équipe espérantophone.

    La « Pola RetRadio » fête sa 600e émission

    La Pola RetRadio, la radio espérantophone polonaise en ligne, vient de célébrer, en décembre 2016, sa 600e émission. Esperanto-Aktiv’ en profite pour interroger sa rédactrice en chef, Barbara Pietrzak. Nous invitons tous nos lecteurs à découvrir ou redécouvrir cette chaine de radio, célèbre à travers toute l’Espérantie.

    Scoutisme et espéranto (partie 2)

    Après notre entretien avec les Verdaj Skoltoj dans notre numéro 74 de décembre 2016, nous rencontrons la Ligue des scouts espérantophones (SEL). L’objectif de cette association : enseigner la langue internationale aux scouts. Voici les réponses de deux de ses membres éminents.

    Scoutisme et espéranto (partie 1)

    L’objectif visé par les Verdaj Skoltoj : rallier des espérantophones au scoutisme. Pour aborder ce premier aspect du scoutisme en espérantie, Valère Doumont répond à nos questions pour nous éclairer sur cette association.

    Amikumu, découvrez des espérantophones autour de vous

    Amikumu est une application pour iOS et Android qui aide à trouver des gens du pays ou natifs qui parlent la langue que vous apprenez. L’équipe d’Amikumu a lancé une campagne de financement participatif sur kickstarter pour trouver les fonds permettant sa réalisation.

    Pourquoi et comment créer un club d’espéranto ?

    Créer un club d’espéranto, même si l’on est seul dans sa ville, c’est possible, utile et même très facile !

    TEFA un jour à l’Euro de foot ?

    En attendant l’Euro ou la Coupe du monde, TEFA fait jouer son équipe de football espérantiste lors du Congrès mondial de Nitra. Ce sera, après Lille 2015, la deuxième coupe Zamenhof. Match à ne pas rater...

    Samopiniuloj

    Aujourd’hui, Esperanto-Aktiv’ va interviewer Axel Rousseau, qui a développé le jeu Samopiniuloj, auquel vous pouvez jouer en ligne sur samopiniuloj.esperanto-jeunes.org.

    Pasporta Servo

    Le fameux Pasporta servo fête ses 50 ans cette année. L’occasion pour Esperanto-Aktiv’ de rappeler l’histoire de sa création. Et d’adresser un grand coup de chapeau à Jeanne-Marie, qui a su faire démarrer un service mythique.

    Espéranto-Bourg-en-Bresse à la radio

    Informé d’une intéressante émission avec la poétesse syrienne Maram Al-Masri, nous avons tendu l’oreille. Et c’est par hasard qu’Esperanto-Aktiv’ a alors découvert les chroniques radiophoniques du trop discret club de Bourg-en-Bresse. Jean-François Schelcher répond à quelques questions.

    Cent bonnes raisons d’apprendre l’espéranto

    Inspiré par Joop Kiefte, un espérantiste polyglotte néerlandais, nous adaptons ici en français ses « Cent bonnes raisons d’apprendre l’espéranto », que vous pouvez lire en anglais sur son blog. Esperanto-Aktiv’ a un peu remanié la liste.

    Tournée de conférenciers - 1ère partie : en France

    Esperanto-Aktiv’ s’intéresse ce mois-ci aux tournées de conférenciers organisées dans vos clubs locaux au nom d’Espéranto-France. Le responsable, Yves Nicolas, répond à nos questions.

    Les faits marquants de 2015 selon « La Ondo »

    La revue internationale La Ondo de Esperanto propose chaque mois de janvier un petit bilan de l’année écoulée. Le journal interroge une douzaine de personnalités du mouvement à l’échelle mondiale. Quels sont selon eux les plus et les moins de 2015 en Espérantie ? Voici un condensé des réponses.

    Espéranto-Info : une revue espérantophile pour les francophones

    De nombreux francophones qui s’intéressent de près ou de loin à la langue internationale connaissent déjà la revue Espéranto-Info. Afin de vous la faire découvrir ou mieux connaitre, nous avons demandé à sa rédactrice en chef, Céline Bernard, de nous présenter ce magazine.

    A chanter... ce mois-ci : « Paĉjeto Kristnasko »

    Une surprise pour la fin de l’année : Petit papa Noël en espéranto.

    BEMI, les cyclistes espérantophones

    BEMI (Biciklista Esperantista Movado Internacia) est l’association internationale des cyclistes espérantophones passionnés des randonnées à vélo dans un cadre international. BEMI organise régulièrement des caravanes cyclistes dans divers pays du monde avec des participants de diverses nationalités.

    Pour communiquer entre eux, ils utilisent l’espéranto, langue internationale, compte tenu de la diversité des nationalités présentes dans l’association (Allemands, Anglais, Belges, Espagnols, Français, Néerlandais, Russes, Ukrainiens, etc.)

    Semaines sociales de France

    L’espéranto tisse des liens avec l’UNESCO depuis longtemps. Michèle Abada-Simon, de l’Association catholique française pour l’espéranto, nous fait ici découvrir l’une des multiples occasions pour notre mouvement de rencontrer cette organisation : la 90e édition des Semaines sociales de France. La langue internationale avait aussi sa place au sein du thème Religions et cultures.

    Congrès mondial de Lille, les réactions de quelques participants.

    Esperanto-Aktiv’ était présent au centième congrès mondial d’espéranto. Et discrètement, nous avons interrogé quelques participants. Ils nous ont confié leur motivation à venir participer à Lille 2015, nous ont donné leurs impressions générales, ce qui leur a le plus plu et le plus déplu.

    L’espéranto dans les nouvelles activités périscolaires.

    La réforme des rythmes scolaires a dégagé dans la semaine des écoliers un temps d’activités périscolaires (TAP). Les écoles primaires proposent désormais différentes nouvelles activités périscolaires (NAP) en fin de journée. Quelle bonne occasion pour faire connaitre (voire enseigner) l’espéranto auprès des plus jeunes ! Un peu partout en France, différentes expériences ont eu lieu. Michel Dechy fait partie de ceux qui sont allés dans les écoles présenter notre langue internationale aux écoliers du primaire. Il dresse pour Esperanto-Aktiv’ un petit bilan de son année.

    Découverte : Espérantistes polyglottes.

    Du 1er au 4 mai dernier, Berlin a accueilli une rencontre polyglotte, Polyglot Gathering 2015 Berlin. Esperanto-Aktiv’ y avait dépêché un envoyé spécial. C’est l’occasion de s’intéresser notamment aux polyglottes espérantophones. Trois d’entre eux ont accepté de témoigner pour nous. Ils se présentent, expliquent ce qui les a poussé à apprendre autant de langues, racontent leur découverte et leur apprentissage de l’espéranto, et nous disent en quoi l’espéranto ressemble ou diffère des autres langues qu’ils parlent.

    Découverte : La Lernejeto.

    Jean-François Schelcher, enseignant en école primaire, est membre d’Esperanto Strasbourg. Dans ce numéro, Esperanto-Aktiv’ l’interroge sur La Lernejeto (« la petite école »), un site internet riche en informations et documents, qu’il a créé pour ceux qui, comme lui, apprennent la langue internationale. L’adresse du site : https://lernejeto.wordpress.com/.

    Des nouvelles du congrès mondial de Lille 2015

    France 3, le 17 janvier 2015, Questions pour un champion :
    « Lors du centième congrès mondial qui se tiendra à Lille cet été, quelle langue auxiliaire internationale créée par Zamenhof sera mise à l’honneur ? »
    La candidate n’avait plus le temps de répondre, mais Julien Lepers a bien dit tout haut le nom de l’espéranto.

    Attention ! La deuxième période d’inscription s’achève dans quelques jours : dès le 1er avril, les prix seront moins avantageux ! Réservez donc votre semaine du 25 juillet au 1er août et inscrivez-vous dès à présent !

    Découverte : La cotisation interassociative groupée à Espéranto-France.

    « L’adhésion interassociative est un [système adopté par] plusieurs associations espérantistes de France. Il s’agit de payer une cotisation globale comprenant une partie pour l’association nationale (Espéranto-France), une partie pour l’association fédérale et une partie pour l’association locale. Ainsi, sans y faire attention, les membres soutiennent à la fois les actions locales et nationales. »
    Esperanto-Aktiv’ a interrogé les responsables de quatre groupes locaux d’espéranto qui ont adopté ce nouveau système d’adhésion interassociative. Véronique Bichon de Béziers, Bruno Flochon de Strasbourg, Claude Labetaa de Périgueux et Michel Sarbach de Bourg-en-Bresse répondent à nos questions.

    Découverte : Muzaiko et Esperanto-TV, deux médias espérantophones.

    Notre langue internationale est relayée à travers le monde par de nombreux médias. Internet y contribue fortement. Nous vous invitons à découvrir deux acteurs majeurs dans ce domaine, qui émettent tous les jours 24h sur 24 : la web-radio Muzaiko et la chaîne de télévision Esperanto-TV. L’équipe de Muzaiko et Richard Delamore répondent à notre interview.

    Découverte : Lille2015 et les congrès mondiaux d’espéranto.

    Claude Nourmont échange avec nous et partage son expérience des congrès mondiaux d’espéranto. Elle nous explique son implication de longue date dans ces événements majeurs du monde espérantiste. Voici une occasion unique pour vous de participer à un événement exceptionnel.

    Exposition – Le rôle de l’espéranto pendant la Première Guerre mondiale

    L’espéranto a eu son rôle à jouer durant la Grande guerre : vecteur de paix, langage entre amis et ennemis, services postaux, etc. Cent ans après, la Fédération Espéranto-Bretagne met cela en lumière à travers une exposition qui fait actuellement le tour de différents clubs. Josette Ducloyer, qui est à la source de cette exposition, répond à nos questions pour nous éclairer sur le sujet.

    Traduction – L’apport d’Internet

    Malgré l’arrivée de l’espéranto sur le traducteur automatique de Google en 2012, la traduction humaine est encore irremplaçable. Pour cela, un bon dictionnaire s’avère nécessaire. Voici un petit tour du panorama des glossaires présents sur internet et utiles pour traduire du français à l’espéranto et réciproquement.

    Langues du monde – Le saviez-vous ?

    De Babel à l’espéranto... Nous présentons ici quelques faits plus ou moins insolites concernant les langues. Curiosités d’amateurs ou données scientifiques, laissez-vous charmer.

    L’Académie d’Espéranto, vue par les Académiciens

    L’Académie d’Espéranto, presque tous les espérantistes en ont entendu parler. Mais qui sait vraiment ce que c’est ? À quoi sert-elle ? Ces questions, et d’autres encore, nous les avons posées à François Lo Jacomo et Marc Bavant.

    Edukado.net, un site pour apprendre et enseigner l’espéranto

    Nous découvrons le site Edukado.net, à travers un entretien avec sa fondatrice, Katalin Kovats. Elle a dédié cette plateforme aux enseignants d’espéranto et leur offre notamment de très nombreuses informations, des ressources, un réseau, bref un soutien. Les élèves y trouveront donc également leur bonheur.

    Interview du président d’Espéranto-Jeunes

    1) Bonjour David, peux-tu te présenter en quelques mots ?
    Bonjour ! Alors voilà, j’ai 29 ans, bientôt 30, donc encore toléré chez Espéranto-Jeunes mais plus pour très longtemps ! Sinon, je suis ingénieur en recherche et développement dans une start-up sur les imprimantes 3D. J’ai découvert l’espéranto grâce à ma prof d’allemand en école d’ingénieur. Je l’ai appris grâce au cours en ligne ikurso mis au point justement par Espéranto-Jeunes. Mais là où j’ai le plus appris, c’était surtout pendant les rencontres (...)

    Pourquoi ont-ils appris l’espéranto ?

    Les cours d’espéranto gratuits sur Internet (http://ikurso.esperanto-france.org) rassemblent des élèves de différents âges, différents lieux et portés par des motivations différentes. Nous avons choisi ici de vous faire part de ces motivations, car elles sont touchantes, drôles ou originales, et montrent que les actions de communication des différentes associations d’espéranto portent leurs fruits petit à petit.

    Donner un peu de temps pour Espéranto-France

    Une association rassemble des bénévoles qui souhaitent travailler ensemble pour atteindre des buts communs. Espéranto-France a pour but de faire la promotion de l’espéranto et les tâches à accomplir pour atteindre ce but sont nombreuses. Nous avons besoin de différents profils et si vous souhaitez prendre part à la vie de l’association, il y a sans doute un rôle qui vous correspond.

    30 questions / 30 réponses (3e partie)

    21. L’espéranto est-il la langue de certaines familles ? Peut-il être une langue maternelle ?
    Dans le monde de l’espéranto, on organise depuis plus de cent ans des congrès, des rencontres touristiques et des événements internationaux. Des jeunes gens s’y rencontrent fréquemment. Dans ces conditions, est-il surprenant qu’ils forment parfois des couples internationaux dont la seule langue commune est l’espéranto ? L’espéranto devient alors naturellement l’une des langues maternelles des enfants nés de (...)

    Musées et bibliothèques dans le monde

    En octobre et novembre 2013 viennent d’ouvrir officiellement leurs portes un Musée des langues Mundolingua à Paris et un Musée International Espéranto en Chine. Ces musées rejoignent la ronde des musées et bibliothèques existant déjà dans le monde. Petit tour d’horizon !

    30 questions / 30 réponses (2e partie)

    L’espéranto, certains en ont tout juste entendu parler, d’autres ont commencé à l’apprendre et d’autres le pratiquent tous les jours, mais son champ d’applications est tellement vaste qu’on en apprend tous les jours. C’est justement le but de cette lettre d’information. Ce mois-ci, nous allons poursuivre les réponses aux questions fréquemment posées sur cette langue internationale. C’est parti !

    Les rencontres du Nouvel An

    Les feuilles mortes s’accumulent, les températures ont chuté, ça ressemble à un marronnier, certes, mais on pense déjà aux fêtes de Noël... Et après Noël, pourquoi ne pas partager fête et bonne humeur avec des amis espérantophones ? Petit tour d’horizon des endroits où vous allez pouvoir passer le Nouvel An et pratiquer l’espéranto.

    30 questions / 30 réponses (1ère partie)

    L’espéranto, certains en ont tout juste entendu parler, d’autres ont commencé à l’apprendre et d’autres le pratiquent tous les jours, mais son champ d’applications est tellement vaste qu’on en apprend tous les jours. C’est justement le but de cette lettre d’information. Ce mois-ci, nous allons repartir sur les bases en répondant aux premières questions fréquemment posées sur cette langue internationale, c’est parti !

    L’espéranto et les jumelages

    Les villes jumelées, vous connaissez sûrement. Mais savez-vous qu’il existe des jumelages de villes en espéranto ? Nous vous proposons de découvrir ce projet d’UEA et, pourquoi pas, de développer un jumelage entre votre ville et une autre, en espéranto.

    Le Nord et l’espéranto, une longue histoire

    Le congrès mondial d’espéranto vient tout juste de s’achever à Reykjavik, en Islande, que l’on prépare déjà activement l’édition de 2015 qui aura lieu à Lille, dans le nord de la France. À cette occasion, Espéranto-aktiv’ va faire un tour d’horizon de cette région située aux portes de plusieurs pays, ce qui lui donne un intérêt tout particulier pour la langue internationale. Cet attrait ne date pas d’hier et nous allons remonter le temps jusqu’en 1905 pour vous présenter l’histoire de l’espéranto et de la région Nord-Pas-de-Calais, ses grands hommes, son mouvement associatif et sa culture. C’est parti...

    Traduire un roman de l’espéranto au français

    Esperanto Aktiv a rencontré ce mois-ci Ginette Martin, qui vient de publier Comme un vol d’oiseaux sacrés, la traduction en français du roman Flugi kun kakatuoj, de l’écrivain australien Trevor Steele (voir notre rubrique Lu, vu, écouté ce mois-ci). Nous avons souhaité lui poser quelques questions sur son travail de traduction.

    Langue maternelle : Espéranto

    Ce mois-ci, Espéranto-Aktiv donne la parole à trois familles espérantophones qui ont choisi de parler à la maison en espéranto et d’élever leurs enfants dans le bi- ou tri-linguisme.
    Ces enfants ont la particularité d’avoir appris l’espéranto comme d’autres enfants apprennent le français, à savoir sans cours, par l’écoute quotidienne de leurs parents.
    Il existe dans le monde entre 1000 et 2000 enfants qui ont été élevés avec l’espéranto comme langue maternelle, on les appelle les « denaskuloj » (ceux qui sont de naissance).

    Les associations espérantistes

    De nombreuses organisations d’espéranto existent, que ce soit au niveau mondial, national ou local : UEA (Universala Esperanto Asocio : Association Mondiale d’Espéranto), UFE (Unuiĝo Franca por Esperanto, autrement dit Espéranto-France), TEJO (Tutmonda Esperantista Junulara Organizo), JEFO (Junulara Esperantista Franca Organizo), etc. pour n’en citer que quelques-unes. Petit tour d’horizon !

    Un tour du monde grâce à l’espéranto

    Ce mois-ci, Espéranto Aktiv a interviewé Rose et Cyrille, qui ont fait ensemble le tour du monde grâce à l’espéranto. Le 1er avril 2009, après un an de préparation, ils partent pour un tour du monde en vélo qui leur fera parcourir 40 000 km et visiter 38 pays. Ils nous font ici un petit compte rendu de cette magnifique aventure.

    Les livres pour enfants en espéranto

    Après avoir fait le tour des magazines qui existent en espéranto, Espéranto Aktiv va maintenant évoquer les livres pour enfants en espéranto. Une grande diversité d’offre existe là aussi. La lecture en espéranto, ce n’est pas ça qui manque ! Pour s’en convaincre : le catalogue d’UEA (l’association mondiale d’espéranto) comprend plus de 5000 titres, et parmi ceux-ci beaucoup de bandes dessinées traduites et livres écrits directement en espéranto.

    Les revues en espéranto

    Ce mois-ci, Espéranto-aktiv va faire le tour des magazines qui existent en espéranto. Depuis la revue Esperanto qui a été créée en 1905 et qui est toujours la revue officielle de l’association mondiale d’espéranto, jusqu’aux magazines des différentes associations nationales, il existe une grande diversité d’offre.

    Tourisme et espéranto

    Le tourisme espérantiste est un phénomène très particulier. Le plus souvent en marge des grands opérateurs touristiques, les espérantistes développent les réseaux les plus divers, professionnels ou d’affinité, qui leur permettent lors de leurs voyages, de découvrir les pays visités sous différents angles : l’inverse du tourisme de masse, dans un esprit de rapprochement entre les peuples, les cultures et les personnes.

    Projets philanthropiques en espéranto

    Les espérantistes sont souvent animés d’un idéal, un monde sans barrières linguistiques avec plus d’équité. Mais ils savent également passer à l’acte et œuvrer pour un monde meilleur, un monde plus juste. Plusieurs fondations et associations travaillent dans ce sens, pour réaliser des projets humanitaires soit pour aider au développement de l’espéranto dans des pays où les infrastructures d’enseignement viennent à manquer, soit pour d’autres buts en utilisant l’espéranto comme langue de travail.

    Pourquoi adhérer à Espéranto-France

    C’est la rentrée et comme chaque année, les associations Espéranto-France et Espéranto-Jeunes appellent leurs membres pour cotiser pour l’année 2012-2013. C’est l’occasion pour Espéranto-Aktiv de faire le tour des projets de ces deux associations et montrer à quel point les cotisations des membres sont importantes pour la réalisation de ces objectifs. Pour soutenir l’association, vous pouvez télécharger le bulletin d’adhésion. Passons au tour d’horizon de nos associations.

    L’espéranto à l’école

    La période des vacances d’été est le moment idéal pour faire le point
    sur... l’enseignement de l’espéranto en milieu scolaire. Si, bien sûr,
    il n’est pas encore possible en France d’apprendre l’espéranto à
    l’école (du moins dans le cadre du programme officiel), les choses sont bien
    différentes dans d’autres pays. Faisons un petit tour d’horizon de ce
    qui se fait dans les autres pays, comme en Grande-Bretagne, en
    Hongrie et au Brésil.

    Sumo-espéranto : lisez un livre, sauvez le monde !

    Venu du pays du soleil levant, ce jeu donne la possibilité à des lecteurs débutants ou confirmés de se surpasser. Le principe est simple : des manches de 14 jours au cours desquelles on s’engage à lire un certain nombre de pages par jour d’un livre donné. Chaque participant choisit son livre et son niveau. Ainsi, un débutant qui souhaite lire 2 pages par jour pourra se confronter à un lecteur plus expérimenté qui souhaite s’engager sur 20 pages d’un livre plus complexe.

    2012, année de Tibor Sekelj

    À l’occcasion du centenaire de la naissance de Tibor Sekelj, l’Union européenne d’espéranto a proclamé l’année 2012 « Année de Tibor Sekelj ». Né le 14 février 1912 à Spišská Sobota en Autriche-Hongrie (aujourd’hui en Slovaquie), mort le 23 septembre 1988 à Subotica (en Yougoslavie, Vojvodine).

    L’espéranto au bac

    En ce début de printemps, la campagne pour l’espéranto au bac s’intensifie.
    Le cap des 20 000 signatures vient d’être atteint : c’est un nombre très appréciable qui montre d’ores et déjà le sérieux de notre action. La liste des personnalités signataires s’est allongée depuis le lancement de la campagne avec – entre autres – les signatures de nombreux élus.

    UK et les congrès de l’été

    Cet été, du 28 juillet au 4 août, le Vietnam accueille les espérantophones du monde entier pour le 97e congrès mondial (UK : Universala Kongreso). Plus d’un millier de congressistes sont attendus à Hanoï, la capitale du pays. Le congrès mondial est l’occasion pour les associations spécialisées d’espéranto d’organiser leurs assemblées générales, l’occasion également d’assister à des concerts de qualité, des conférences diverses et de se faire des amis du monde entier. En marge du congrès, il existe également le infana kongreseto (petit congrès des enfants), où se réunissent les jeunes espérantophones de 6 à 16 ans. En effet, la plupart des enfants qui parlent l’espéranto de naissance ont très souvent des parents qui se sont rencontrés lors de congrès ; c’est donc tout naturellement que les deux congrès ont lieu en parallèle depuis plusieurs années.

    Congrès national d’espéranto 2012

    Comme tous les ans, Espéranto-France organise son congrès à la Pentecôte. Cette année, il se déroulera à Saint-Aignan de Grand Lieu à proximité de Nantes, au château de la Plinguetière. Un programme varié, studieux et festif animera ces 4 journées dans la métropole nantaise. Plusieurs associations participeront à ce congrès : Espéranto-Jeunes, les Enseignants Espérantophones (GEE), les catholiques espérantophones (FKEA).

    Espéranto-France sera à Expolangues du 6 au 9 février 2013

    À l’occasion du salon aux langues Expolangues, Espéranto-Aktiv’ a interviewé Aleks Kadar, Responsable du stand d’Espéranto-France. Il présente au cours de cet inverview l’histoire du salon et de la participation de l’association.

    Écoutez l’espéranto sur Internet avec Muzaiko

    Quand on veut améliorer sa compréhension orale, la meilleur façon de faire est d’écouter la radio ou des podcasts en espéranto. Muzaiko est un projet récent qui permet d’écouter de l’espéranto 24 heures sur 24. En partenariat avec Vinilkosmo, cette radio diffuse de la musique, des actualités du monde entier, des interviews. Faisons le tour de cette radio à l’avenir très prometteur et faisons connaissance avec quelques podcasts.

    Les rencontres d’espéranto du Nouvel An

    La fin de l’année approche et les flocons de neige se font attendre ; mais si vous souhaitez passer un réveillon inoubliable, il n’y a qu’un seul pas à franchir : celui de s’inscrire à une rencontre d’espéranto.
    Ces rencontres existent depuis de nombreuses années et permettent de passer les derniers jours de l’année dans une ambiance conviviale et chaleureuse. Il en existe pour tous les goûts comme nous allons le voir.

    Comment faire un bon café (espéranto) ?

    Il n’est pas toujours facile d’assister à des congrès à travers le monde, on est souvent limité à cinq semaines de congés payés par an et les voyages coûtent cher. Mais l’espéranto est avant tout une langue et une langue est faite pour être parlée. Alors pour pouvoir pratiquer régulièrement l’espéranto, de nombreuses initiatives ont vu le jour dans différentes villes pour se réunir régulièrement autour d’un verre et parler en espéranto.

    Voici un petit tour de ce qui se fait et quelques conseils pour suivre l’exemple chez vous.

    Un petit tour de l’actualité musicale en espéranto

    Ce mois-ci, nous allons vous parler de l’actualité musicale en mettant les projecteurs sur la maison de disque Vinilkosmo. Créé il y a plus de vingt ans, ce label est l’œuvre d’un passionné de musique, Floréal Martorell. La grande majorité des albums espérantophones qui sortent passent par les studios d’enregistrement de Donneville, à quelques kilomètres de Toulouse. De la variété au rap, en passant par la musique folklorique et le rock, il y en a pour tous les goûts. Voici quelques échantillons pour vous ravir les oreilles.

    C’est la rentrée, on reprend les cours d’espéranto

    Comme tous les ans, septembre est synonyme de rentrée scolaire. Dans la plupart des clubs d’espéranto, un peu partout en France et dans d’autres pays, on organise des cours pour débutants ou personnes plus confirmées. Si la difficulté pour les élèves est de trouver le cours le plus près de chez soi, la difficulté pour les enseignants est de se faire connaître. Cet article va tenter de lister les pistes à suivre pour faire le lien entre élèves et enseignants.

    Les congrès mondiaux d’espéranto

    Le calendrier de ce numéro présente la plupart des rencontres internationales qui ont lieu cet été, mais parmi toutes les rencontres et congrès, le congrès mondial (UK) de l’association mondiale d’espéranto (UEA) est le plus important de tous, de par sa participation et son contenu. Voici un petit aperçu de ces fameux UK.

    Espéranto et religion

    S’il existe un domaine où le besoin d’un moyen de communication international se fait sentir, c’est bien celui des religions. Les convictions s’arrêtent rarement au niveau des frontières. Et on s’aperçoit vite que la plupart des religions se doivent de résoudre cette problématique linguistique. Voyons comment elles s’y prennent et quelle utilisation certains de leurs adeptes font de l’espéranto à cette fin.

    Signez la pétition pour l’espéranto au bac

    Lors du congrès interassociatif de Sète, du 22 au 26 avril 2011, a été lancée la pétition pour proposer l’espéranto comme option au bac.
    Cette pétition parrainée par Albert Jacquard est déjà signée par différents linguistes, hommes politiques, artistes et personnalités du monde associatif.
    N’hésitez pas à aller signer la pétition sur le site http://esperanto-au-bac.fr

    Des nouvelles du Japon grâce à l’espéranto

    Depuis le 12 mars, au lendemain du drame qui a frappé le Japon, HORI Jasuo tient une chronique des événements et l’envoie quotidiennement par Internet. Ces chroniques en espéranto sont ensuite diffusées sur plusieurs listes, entre autres en France sur la liste ufe-anoncoj et Espéranto-Provence.

    Des examens d’espéranto

    Il y a plusieurs motivations qui peuvent nous pousser à passer des examens d’espéranto. Les examens permettent d’évaluer son niveau et son progression quand on suit régulièrement des cours. Ils permettent également de justifier d’un certain niveau quand on veut passer de l’autre côté de la barrière et se mettre à enseigner l’espéranto. Et enfin, ils permettent d’évaluer le nombre de personnes qui parlent l’espéranto avec un niveau donné.

    Des vidéos en espéranto sur Internet

    Que vous soyez débutants ou déjà bilingues en espéranto, vous pouvez avoir envie de regarder une vidéo en espéranto. Le problème qui se pose alors est de savoir s’il en existe et où les trouver.

    Nous vous proposons donc ce mois-ci un rapide tour d’horizon de ce qui existe, pour vous permettre, quels que soient vos goûts, de trouver quelque chose qui vous convienne. Nous ne prétendons bien sûr pas être exhaustifs, mais nous espérons que cette amorce vous donnera envie de continuer les recherches sur la toile.

    D’autres projets de langues construites

    Quelle est la langue que l’on peut écrire avec des notes de musique ? Quelle invention doit-on au père J.M. Schleyer ? Quelle est la langue qui ne contient que 123 mots ? Sauriez-vous écrire « Je veux aller au cinéma » en Bliss ? L’europanto est-il la future langue de l’Europe ? Quelle est la langue dont le nom signifie « langage logique » ? Vous trouverez ces réponses dans notre article sur les langues construites.

    En effet, l’espéranto n’est pas la seule langue construite ; il existe des milliers d’autres langues qui ont vu le jour pour différentes raisons, que ce soit un gag, un projet ambitieux ou même des langues qui sont utilisées comme langues officielles.

    Dans la lettre de janvier, nous vous invitons à découvrir quelques-unes de ces langues.

    Le coin des collectionneurs

    Le 15 décembre 1859 naissait L. L. Zamenhof qui fut à l’origine de l’espéranto.

    C’est l’occasion pour nous de revenir sur quelques épisodes de l’histoire de l’espéranto, par la présentation de quelques sources intéressantes et documents disponibles sur Internet. Vous pourrez y trouver non seulement des collections de cartes postales ou de timbres, mais encore des documents d’archives, tels que la correspondance de Zamenhof ainsi que des documents audiovisuels. Vous pourrez par exemple écouter des enregistrements de Zamenhof, mais aussi apprendre à chanter la Espero, hymne de l’espéranto. N’oubliez pas non plus d’aller chiner du côté des livres anciens et de visiter un des musées consacrés à l’espéranto.