français

Découverte

Comment faire un bon café (espéranto) ?

Esperanto Aktiv n° 19 – novembre 2011

Il n’est pas toujours facile d’assister à des congrès à travers le monde ; on est souvent limité à cinq semaines de congés payés par an et les voyages coûtent cher. Mais l’espéranto est avant tout une langue et une langue est faite pour être parlée. Alors pour pouvoir pratiquer régulièrement l’espéranto, de nombreuses initiatives ont vu le jour dans différentes villes pour se réunir régulièrement autour d’un verre et parler en espéranto.

Voici un petit tour de ce qui se fait et quelques conseils pour suivre l’exemple chez vous.

Concert de JoMo (Jean-Marc Leclerq) lors d'un café espéranto parisien. -

Petit tour de l’existant

Depuis 2009, un café espéranto est organisé pratiquement tous les mois dans un bar ou une brasserie de la capitale française, on y boit, on y mange, on y parle en espéranto et différentes activités sont organisées : conférences, concerts, soirées à thème, etc.

Les cafés espéranto utilisent leur site pour annoncer les prochains cafés et garder une trace des précédents :
http://cafe-esperanto.blogspot.com/

Un groupe facebook permet aussi de se tenir informé.

Des espérantophones bruxellois ont suivi l’exemple.

Certaines villes, comme Toulouse, Strasbourg ou Paris se joignent à des structures déjà existantes comme le Polyglot Club (dans plusieurs villes) ou l’Apéro Linguistique (à Strasbourg), où des personnes passionnées de langues viennent pour pratiquer telle ou telle langue. Il est facile d’y ajouter l’espéranto, car il n’y a pas vraiment de liste de langues autorisées ou interdites, chacun vient avec un badge où il indique quelle(s) langue(s) il parle et souhaite pratiquer.

Si vous voulez également organiser un café espéranto dans votre club local, voici les conseils de l’initiateur du café espéranto Paris :

Comment sont organisés vos rendez-vous ?

Premièrement : choisir le lieu

  • Visitez des bars en centre-ville (de préférence près de transports en commun, d’une station de métro)
  • Cherchez autour de chez vous, si vous habitez en centre-ville (c’est plus facile)
  • Choisissez un lieu assez grand, mais pas trop bruyant et avec pas trop de clients, surtout le jour de la semaine que vous visez (par exemple le vendredi)
  • Demandez au responsable s’il est possible d’organiser le rendez-vous dans son café.
    Normalement, cela ne posera pas de problème, s’il n’a pas trop de clients...

Deuxièmement : fixer la date du premier rendez-vous... et des suivants

  • De préférence en fin de semaine (vendredi ou samedi), pour s’assurer de la disponibilité des participants
  • Autant que possible un jour fixe du mois : par exemple le premier ou le 2e vendredi du mois.

Troisièmement : trouver des amis et/ou des espérantophones qui organiseront (et surtout communiqueront) avec vous.

Deux personnes peuvent suffire au début.

Faut-il le faire toujours au même endroit ?

  • Ce sera plus facile pour organiser et communiquer, si vous faites ainsi.
  • Cependant nous avons changé plusieurs fois de lieu, surtout car nous habitons dans une grande ville (Paris) et les participants aiment changer (... et qu’aucun des lieux ne s’est révélé absolument parfait)

Y a-t-il un programme ou pas ?

  • Pas tout le temps. Parfois nous avons prévu un concert ou un thème de discussion ou un cours ou une initiation gratuite, voire une conférence.
  • Mais parfois nous n’avons rien prévu du tout, à part discuter, boire et faire découvrir la langue à quelques nouveaux et curieux.

Combien de personnes participent ?

  • Entre 20 et 70. Cela dépend du programme, de la date, de nos efforts en matière de communication.

Faites-vous de la pub, à part sur facebook ?

Bien sûr ! C’est indispensable !

D’abord :

  • Rédigez une annonce sympa et jolie ;
  • Envoyez-la partout où vous pouvez !

Puis :

  • (surtout la première fois) Contactez ABSOLUMENT et invitez TOUTES les associations d’espéranto existant dans, à côté et autour de votre ville, et également dans votre pays.
  • Demandez-leur d’inviter TOUS les espérantophones qu’elles ont dans leurs fichiers (et qui habitent dans votre région)

Ensuite :

Utilisez autant que possible internet pour annoncer le rendez-vous :

  • lernu.net (forums dans votre langue et en espéranto)
  • Forums et sites internet en espéranto nationaux et locaux
  • Facebook (créez des « événements » , et si possible un groupe pour l’événement)
  • D’autres forums, sites internet ou listes de diffusion vous étant accessibles.

Après :

  • Faites connaître le rendez-vous également à la presse locale !

Enfin :

  • Re-publiez de nombreuses fois l’événement sur vos murs facebook, et envoyez de nombreux messages collectifs ou individuels !