Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /arthur/sites/ufe/spip-3.1/config/ecran_securite.php on line 283
Interview du président d’Espéranto-Jeunes - Espéranto-France
français

Interview du président d’Espéranto-Jeunes

1) Bonjour David, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour ! Alors voilà, j’ai 29 ans, bientôt 30, donc encore toléré chez Espéranto-Jeunes mais plus pour très longtemps ! Sinon, je suis ingénieur en recherche et développement dans une start-up sur les imprimantes 3D. J’ai découvert l’espéranto grâce à ma prof d’allemand en école d’ingénieur. Je l’ai appris grâce au cours en ligne ikurso mis au point justement par Espéranto-Jeunes. Mais là où j’ai le plus appris, c’était surtout pendant les rencontres d’espéranto que j’ai pu faire et aussi, je dois dire, à travers mon travail au sein d’Espéranto-Jeunes.

2) Tu es le président d’Espéranto-Jeunes. Mais que fait exactement cette association ?


Espéranto-Jeunes a pour vocation de promouvoir l’espéranto au sein de la jeunesse en France d’une part et d’animer la jeune communauté espérantophone d’autre part.

Ainsi, Espéranto-Jeunes poursuit la tradition des petits calendriers contenant un mini-cours sur l’espéranto. Ces calendriers rencontrent un grand succès depuis de nombreuses années. Ils sont distribués gratuitement lors d’événements importants, comme le salon Expolangues par exemple, et sont envoyés, gratuitement aussi, à toute association ou tout particulier qui souhaite informer localement sur l’espéranto.

Une nouveauté cette année, Espéranto-Jeunes participe, avec d’autres associations de jeunesse espéranto (polonaise et néerlandaise notamment), à un projet européen de formation au bénévolat. Ainsi des formations, entièrement subventionnées, sont rendues accessibles à nos membres lors des rencontres d’espéranto organisées par les partenaires. Le prochain séminaire portera par exemple sur la gestion financière et la recherche de subventions et aura lieu à Pitlochry en Écosse du 6 au 11 juin. Si certains sont intéressés, qu’ils n’hésitent pas à me contacter pour plus d’informations (president@esperanto-jeunes.org). Ces formations sont utiles bien au-delà du monde de l’espéranto et même au-delà du monde associatif. J’ai moi-même eu l’opportunité de participer à un séminaire sur l’art de la négociation lors de la Junulara E-Semajno en Pologne, dont j’ai pu tirer de nombreux enseignements y compris pour ma vie professionnelle.

Enfin, il y a bien sûr FESTO, festival de musique et de jeunesse autour de l’espéranto organisé chaque été depuis des années !

3) Festo ? Peux-tu nous en dire un peu plus ?


Oui bien sûr ! FESTO est l’événement idéal pour les jeunes – et moins jeunes – qui souhaitent s’initier ou se perfectionner à l’espéranto tout en faisant la fête avec d’autres jeunes issus de pays très divers. L’an dernier, FESTO a rassemblé plus de 100 personnes à Kelmis en Belgique. Cette année, retour en France à Pont-de-Barret dans la Drôme, du 16 au 23 août 2014, pour un événement placé sous le signe de l’ouverture et de l’échange puisqu’il n’y aura pas que des espérantophones. Viendront en effet se joindre à nous nos amis occitans et végétaliens ! De nombreux concerts sont prévus, en espéranto, en occitan et aussi des groupes locaux. Pour s’inscrire, rien de plus simple, il suffit d’aller sur le site de FESTO : festo.jefo.fr.

4) Pour revenir à Espéranto-Jeunes, n’y a-t-il que les moins de 30 ans qui peuvent y adhérer ?

Non, l’adhésion est ouverte à tous. Même si nous visons les moins de 30 ans, les plus de 30 ans peuvent nous soutenir financièrement par leur adhésion notamment mais aussi par des dons s’ils le souhaitent. Ils sont donc très importants pour nous. Par ailleurs, ils ont aussi la possibilité de nous conseiller, voire de nous aider dans nos actions, s’ils ont du temps disponible.

Merci beaucoup pour tes réponses

Site internet d’Espéranto-Jeunes : http://esperanto-jeunes.org