français
Accueil du site > Publications > Lettre d’information Esperanto-Aktiv’ > Espéranto-Aktiv’ n°121 - Mars 2021 > Le président d’Espéranto-France nous présente la fête du printemps

Le président d’Espéranto-France nous présente la fête du printemps

Espéranto Aktiv’ : Bonjour Bruno, peux-tu te présenter en quelques mots ?

PNG - 905.8 ko

Bruno Flochon : Oui, j’ai 49 ans, je suis Lyonnais d’origine, je vis aujourd’hui à Strasbourg et je travaille dans le domaine de la transition énergétique.
Ma famille ayant été impliquée dans la vie associative, c’est assez naturellement que je me suis engagé aussi, dès mes années d’étudiant, au sein du mouvement espéranto comme pour d’autres causes, en faveur de la citoyenneté et du respect de l’environnement.

EA : Peux-tu nous dire quand et comment tu as découvert l’espéranto ?

BF : Je l’ai découvert grâce à mon frère, plus âgé que moi, qui m’en a parlé et fait la démonstration des multiples avantages. Il l’avait découvert lui-même sur un salon, a beaucoup voyagé avec le Pasporta Servo, reçu d’autres espérantophones chez lui et a été actif dans plusieurs associations espérantophones avant moi. Je m’y suis vraiment mis quand j’étais étudiant en 1991, d’abord à Poitiers puis au sein d’Espéranto-Jeunes et d’Espéranto-Lyon.

EA : Peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton travail de président d’Espéranto-France ?

BF : C’est avant tout un rôle d’animation et de coordination. Les décisions importantes étant prises par le conseil d’administration, c’est le bureau qui coordonne leur mise en œuvre et j’anime ce travail d’équipe : suivi de l’avancée des projets, proposition de nouveaux projets, relations avec notre salariée et les bénévoles, représentation externe auprès d’autres associations ou organismes notamment.

EA : Le 20 mars aura lieu en ligne la Printempa festo, peux-tu nous en dire plus ?

BF : C’est la seconde expérience d’Espéranto-France en matière de réunion virtuelle de ce genre, après celle que j’ai lancée en décembre dernier pour marquer la fête de l’espéranto malgré le confinement. Elle se tiendra à nouveau sur Zoom et il suffit de se connecter à la réunion zoom dont le numéro et le mot de passe son indiqués sur le site d’espéranto-France. (Voir les détails sur : https://esperanto-france.org/printempo-de-esperanto-2021)

EA : Quels sont les projets futurs de l’association ?

BF : L’association essaie constamment de s’adapter au contexte et a besoin de nouveaux bénévoles pour participer ou porter des projets. Nous avons dû décaler le congrès interassociatif à 2022, mais la réunion annuelle des membres aura bien lieu le 15 mai. D’ici là, de nouvelles élections auront lieu pour renouveler une partie du CA donc n’hésitez pas à candidater ! Les projets actuels portent sur la librairie en ligne, de nouvelles campagnes de communication, de nouveaux services aux clubs locaux, la réédition d’articles épuisés, le renforcement de la rédaction du magazine Le Monde de l’espéranto... Tout cela prend du temps, toujours plus que prévu ! Donc les contributions de chacun seront bienvenues.

EA : Merci beaucoup pour tes réponses.

JPEG - 81.5 ko

En savoir plus sur la réunion annuelle des membres : https://esperanto-france.org/assemblee-generale-2021

Pour présenter votre candidature au conseil d’administration, veuillez écrire
à estraro@esperanto-france.org avant le 3 avril, en joignant une courte présentation en espéranto.
Peuvent se porter candidats les membres d’Espéranto-France depuis au moins l’année précédente et à jour de leur cotisation.