français

Pierre Delaire : l’espéranto pour vocation

Esperanto-Aktiv n° 113 - juin 2020

L’histoire de Pierre Delaire débute à Orléans, en 1933, lorsqu’il participe pour la première fois de sa vie à un congrès d’espéranto. Curieux, intrigué par cette langue hors du commun, il décide dès lors de l’apprendre. Voilà l’histoire d’un élève d’espéranto comme les autres, n’est-ce pas ? Un adolescent de 13 ans qui décide d’apprendre une nouvelle langue, quoi de plus banal ? Pourtant, le jeune Pierre Delaire, passionné par l’espéranto, passera toute cette année 1933 à perfectionner son apprentissage, jusqu’à passer le diplôme Atesto pri Kapableco, qui lui permet dès lors d’enseigner l’espéranto.

Tu seras espérantiste !, livre de Pierre DelaireDès 1934, seulement un an après ses débuts dans le monde de l’espéranto, il entame une activité de professeur de langue, et enseigne la langue internationale au sein du lycée Pothier d’Orléans. C’est un élève moyen et ses notes au baccalauréat ne démontrent pas une faculté particulière pour les langues. Pourtant, ses cours ont du succès, à tel point que le jeune professeur entamera l’écriture de méthodes d’enseignement. 1936 marque la sortie de son premier livre, L’Espéranto en 12 leçons, suivi dès 1937 d’un manifeste de propagande, Tu seras espérantiste !. Pierre Delaire a alors 17 ans, et sa carrière de professeur et d’écrivain est sur le point de commencer.

JPEG - 279.2 ko

Après la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle il n’a pas combattu à cause de problèmes cardiaques, Pierre Delaire reprend son activité au sein de son entreprise, le Centre National Espéranto Office. En 1947, il entame une série de cours d’espéranto radiophoniques, au sein de la RTF (Radio Télévision française), qui connaîtront un franc succès. Il participera d’ailleurs à la première émission de radio mondiale en espéranto, le 15 décembre 1947, en compagnie, entre autres, du Général Bastien, qui était alors président de UEA. Il continuera bien évidemment à donner des cours d’espéranto dans diverses écoles de l’agglomération d’Orléans, ainsi qu’à Vierzon.

JPEG - 214.8 koL’une de ses plus grandes actions en faveur de la propagation de l’espéranto fut sa Campagne mondiale pour l’Espéranto, couplée au programme Opération Espéranto à l’École, dont le but était de faire entrer la langue espéranto dans le milieu scolaire, et ainsi de sensibiliser la jeune génération à son existence et son utilité. Entamée en 1964, cette campagne aura majoritairement un impact sur le territoire français. Mais Pierre Delaire n’aura de cesse de proposer des actions à l’international, par le biais de ses « Amikeco-Kongresoj », des congrès espérantistes visant à faire découvrir des régions de France et d’Europe et des concours d’espéranto annuels. Ouverts à tous, ces concours de langue récompensaient leurs 50 lauréats par des voyages en Hollande ou bien encore en Yougoslavie, durant lesquels ils pouvaient partir à la rencontre des communautés espérantistes de ces pays.

JPEG - 264.6 ko

N’oublions pas que Pierre Delaire a également écrit de nombreux ouvrages. Outre les diverses éditions de L’espéranto en 12 leçons et de Tu seras espérantiste !, il a écrit La Edelvejso kaj la tri Vagabondinoj, une pièce de théâtre parue en 1963, L’Espéranto vivant en 1965 et La Dolĉa Franclando , un livre de voyage sur les curiosités et les points d’intérêts touristiques français publié en 1971. Cependant, sa contribution à la littérature espérantiste qui a le plus marqué les esprits reste, encore aujourd’hui, sa traduction du Petit Prince, d’Antoine de Saint-Exupéry, dont la première édition est parue en 1961. Cette traduction aura connu deux autres éditions, en 1984 et, très récemment, en 2018.

Cet article est en lien avec l’exposition Pierre Delaire : un espérantiste orléanais à l’international , réalisée par Espéranto Développement 45. Retrouvez-la sur notre site internet http://esperantodev45.free.fr/expo/. Si vous habitez dans le Loiret ou si vous êtes de passage dans la région, ne manquez pas notre exposition physique itinérante, avec de nombreux livres et documents originaux (autres dates à venir prochainement).

  • Maison des Associations Sainte-Catherine, Orléans, du 6 au 11 juillet 2020
  • Bibliothèque les Jacobins, Fleury-les-Aubrais, du 14 au 20 septembre 2020.

Un reportage est en cours de réalisation, et viendra compléter cette exposition. Pour suivre l’annonce de sa diffusion, suivez-nous sur Facebook et consultez notre site internet.