français
Le siège d'Espéranto-France est temporairement fermé depuis le 16 mars 2020.
Nous ne pourrons ni répondre au téléphone, ni traiter le courrier postal et les commandes, mais vous pouvez nous contacter par courriel.
Nous vous remercions de votre compréhension.

Nia Pariza sidejo restos fermata ekde lundo 16a de marto. Mendoj ne estos sendataj, paperaj poŝtaĵoj atendos. Ne telefonalvoku, sed vi povas kontakti nin per retmesaĝoj.
Accueil du site > L’espéranto > Foire aux questions > 25. L’espéranto n’est-il pas trop occidental ?

25. L’espéranto n’est-il pas trop occidental ?

Par sa structure, la forme de ses mots, l’espéranto est plus proche des langues de l’Asie orientale que des langues indo-européennes comme le français ou l’anglais.
Par son style et sa syntaxe, l’espéranto est plus proche des langues slaves comme le russe ou le polonais. Phonétiquement, il ressemble plutôt à un mélange de langues slaves du sud (serbo-croate) et de langues latines.
Par son vocabulaire, il vient à 75 % du latin et compte 20 % de racines germaniques (allemand, anglais, néerlandais). Les 5 % restants sont attribués aux autres groupes de langues (grec, japonais, arabe, etc.).
On a constaté que pour un Japonais typique, à raison du même nombre d’heures d’étude hebdomadaire, une année d’espéranto permet d’atteindre un niveau de communication équivalent à 8 à 10 ans d’anglais. Le succès inégalé des Asiatiques aux concours littéraires espérantistes prouve année après année que ces peuples se sentent à l’aise en espéranto, puisque son fonctionnement interne leur est familier.

Dans la même rubrique :