français
Accueil du site > Publications > Lettre d’informations Espéranto-Aktiv’ > Archives Esperanto Aktiv - 2015 > Esperanto-Aktiv n° 61 - septembre 2015 > « Langues sans frontières, à la découverte des langues d’Europe », de Georges (...)

Lu, vu, écouté ce mois-ci

« Langues sans frontières, à la découverte des langues d’Europe », de Georges KERSAUDY

Esperanto-Aktiv’ n° 61 – septembre 2015

Le 18 juin dernier, un grand espérantiste français nous quittait : le traducteur polyglotte Georges Kersaudy. Il maitrisait plus d’une cinquantaine de langues et défendait particulièrement l’espéranto. Il avait d’ailleurs été tête de liste aux élections européennes pour le parti Europe Démocratie Espéranto en Île-de-France. Une salle du palais des congrès de Lille a porté son nom lors du Congrès mondial de cet été. Une cérémonie aura lieu en son honneur au musée Mundolingua, à Paris, le mardi 10 novembre 2015 à 19h. L’occasion pour nous de revenir sur son livre : Langues sans frontières, à la découverte des langues d’Europe.

JPEG - 12.6 ko

La quatrième de couverture indique :
« Expert, linguiste, et surtout polyglotte passionné, Georges Kersaudy nous entraîne ici dans un étonnant voyage de découverte, au fil d’une analyse comparative et jubilatoire des alphabets, des sons et des vocables. Avec une présentation inédite, en annexe, d’un vocabulaire parallèle de trente-neuf langues européennes ! (...) »

Les amateurs de langues, les amoureux du langage ou les simples curieux pourront lire ou relire ce bel ouvrage. Profondément documenté, il instruit le lecteur de manière passionnante. Et le point de vue d’un homme qui comprend et parle plusieurs dizaines de langues (le record du monde lui a échappé de peu !) est d’une grande importance pour l’Espérantie. Georges Kersaudy a en effet une certaine légitimité lorsqu’il parle des langues.
Or il trouve dans l’espéranto une solution au problème d’intercompréhension des peuples. Il explique à la fois la simplicité et l’évidence de la langue internationale et sa position particulière et logique au croisement de toutes les traductions : c’est la langue pont idéale. Ce n’est certes pas le seul propos du livre, mais c’est une proposition capitale pour que les espérantophones ne soient pas vus autrement que comme une communauté de personnes parlant une même langue (ni une secte, ni un obscur groupuscule) autour d’une histoire, d’une culture et d’une littérature propres.
Georges Kersaudy a activement milité pour l’espéranto à travers de nombreuses conférences et par son engagement politique auprès du parti Europe Démocratie Espéranto.

JPEG - 115 koEsperanto-Aktiv’ invite les Franciliens (et ceux de passage à Paris) à se joindre à la cérémonie qui sera organisée en hommage à Georges Kersaudy. Organisée à l’initiative de son fils, elle aura lieu le mardi 10 novembre 2015 au musée des langues, du langage et de la linguistique, Mundolingua.

Nous vous suggérons également de lire la critique d’Henri Masson sur le site de SAT-Amikaro.

Vous pouvez aussi retrouver un entretien avec Georges Kersaudy dans l’Express et réécouter l’émission d’Eva Bester du jeudi 3 avril 2014 sur France Inter à propos du livre.

Ce livre (383 pp.) a été édité en 2007 par Autrement Frontières (Paris).

Vous pouvez vous le procurer auprès de la boutique d’Espéranto-France en contactant butiko@esperanto-france.org. Son prix est de 23,00 €, plus frais de port (4,60 € pour la France).


À noter que l’album de Tintin, La Templo de l’ Suno , est toujours disponible auprès de la boutique d’Espéranto-France, au prix de 12,50 € (+3,50 € de port).

Ristournes exceptionnelles :

  • 10,50 € par album pour l’achat de 10 exemplaires ;
  • 8,50 € par album pour l’achat de 100 exemplaires.