français

Lu, vu, écouté ce mois-ci

« Skabio » et « Marina », de Sten JOHANSSON

Esperanto-Aktiv’ n° 60 – août 2015

Sten Johansson est sans doute l’un des écrivains et traducteurs espérantistes les plus prolifiques. Il a également sorti, plus récemment, des nouvelles en suédois. Il est surtout connu pour ses polars mais ne se cantonne pas dans ce genre. Esperanto-Aktiv’ se propose de présenter ici les deux derniers opus originaux de cet auteur : Marina et Skabio.

Les septième et huitième romans écrits originalement en espéranto par Sten Johansson, respectivement Marina et Skabio, n’appartiennent pas au même genre. Si le dernier opus, Skabio, s’inscrit dans la thématique phare de l’auteur, le roman noir, en revanche le précédent, Marina, s’en écarte.
Mais l’un comme l’autre sont marqués du sceau de Johansson et de son style unique. L’auteur aime troubler la ligne chronologique de la narration pour nous plonger dans la vie des personnages, décrits avec force relief et sans manichéisme. Il ne prend pas parti et laisse au lecteur toute latitude pour interpréter en complétant à travers son expérience personnelle les places laissées vacantes dans l’histoire. Il use d’un espéranto d’une grande qualité et accessible, forgeant des expressions idiomatiques tout à fait naturellement et n’utilisant les néologismes qu’avec une parcimonie bien maitrisée (il donne un glossaire des mots qui ne sont pas dans le PIV).
Pour vous donner envie, nous traduisons ici en français les quatrièmes de couverture de chacun des romans.


JPEG - 46.7 ko

Marina

(septième roman original, publié en 2013)

Marina et Tomas, deux Suédois d’origines et de destins différents, voient leurs chemins se croiser et se séparer. Des évènements inattendus et des révélations composent leurs relations… jusqu’à ce que Marina disparaisse – et même après.
Sten Johansson nous offre là un roman moderne sur la perte de soi et retour à soi, sur la Suède des années 70 à nos jours, avec une mosaïque de personnages en relief. La narration ne suivant pas toujours un cours chronologique donne un rendu cinématographique qui retient l’attention.

Retrouver deux critiques de lecteurs, en espéranto : celle d’Emanuelo Arbaro et celle de Valentin Melnikov.


Skabio

(en français, « gale ») (huitième roman original, publié en 2015)

Stefan se réveille en prison. De temps en temps, deux policiers l’interrogent sur un crime et d’autres évènements, au sujet desquels il ne sait rien. Les longues heures de prison lui font revenir ses rencontres passées, ses amours, ses agissements – des souvenirs qui, peu à peu, éclairent de terribles secrets.
Sten Johansson utilise de fascinantes techniques narratives dans ce roman noir psychologique. La plus évidente est le retour en arrière : alors que le temps en prison semble immobile, chaque chapitre mène cependant le lecteur vers une période plus ancienne de la vie de Stefan – depuis sa jeune carrière professionnelle jusqu’à sa plus tendre enfance en passant par ses amours adolescentes.

Les livres Marina (187 pp.) et Skabio (180 pp.) ont été édités par Mondial (New-York) respectivement en 2013 et 2015.

Pour vous les procurer, vous pouvez contacter Espéranto-France, butiko@esperanto-france.org. Leurs prix sont de 15,30 € pour Marina et de 17,40 € pour Skabio, plus frais de port.


À noter que l’album de Tintin, La Templo de l’ Suno , est toujours disponible auprès de la boutique d’Espéranto-France, au prix de 12,50 € (+3,50 € de port).

Ristournes exceptionnelles :

  • 10,50 € par album pour l’achat de 10 exemplaires ;
  • 8,50 € par album pour l’achat de 100 exemplaires.