français

Ils l’ont fait... dans leur région

Esperanto Aktiv n° 42 – décembre 2013

Aquitaine (24–33-40-47-64)

Contact régional : Claude LABETAA • Tél.05 53 54 49 71 • labetaa.claude(chez)wanadoo.fr

Centre-Ouest (18, 28, 36, 37, 41, 44, 45, 49, 53, 72, 85)

Contact régional : Laurent VIGNAUD • Tél.02 41 20 19 40 & 09 52 29 33 25 • laurent.vignaud(chez)free.fr

  • Nantes (44) : Stage d’une journée, avec concert – dimanche 24 novembre
    30 personnes – dont la moitié de moins de 30 ans – ont participé à cette journée organisée par Espéranto44 à la Maison de quartier Doulon. Le matin, David Gaborit a initié à l’espéranto. Puis après le repas convivial le film Esperanto de D. Gautier a beaucoup plu. Le concert de Platano a joliment mis un point d’orgue à cette journée. C’était un concert participatif et l’ambiance était chaleureuse. Notre prochaine journée – plus classique – aura lieu dans la même maison de quartier, le 16 mars 2014. (Info : Lucette Echappé) 

Île-de-France (75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95)

www.francilio.org
Contact régional : William DUMOULIN • Tél. 06 48 13 97 77 • w.dumoulin(chez)me.com •

  • Paris (75) : Polyglotte Club – rencontres Tous les samedis – chaque samedi, depuis novembre
    Depuis le 2 novembre, William, animateur du Polyglotte Club secondé par Kevin, propose un atelier d’espéranto (présentation de l’espéranto et initiation aux bases de la langue) chaque samedi à 20h30 au Club des 4 Vents, dans le quartier Odéon. Le nombre de participants est d’une dizaine à chaque séance. Il s’agit de personnes différentes à chaque fois qui viennent découvrir l’espéranto. Néanmoins, quelques personnes reviennent de temps à autre. Si un groupe suffisant se formait, l’atelier pourrait être remplacé par un cours...
    Depuis le 30 novembre, l’atelier est à 21h30 et un cours de conversation en français a lieu à 20h30. Dès le 7 décembre, William animera aussi le cours de conversation en français. Il pourra ainsi parler de l’espéranto et faire la transition entre les ateliers en invitant les participants du premier à rejoindre le second.
    (http://polyglotclub.com/france/ile-de-france/paris/event/1476 ) (Info : William)
  • Paris (75) : 37e Conférence Générale de l’UNESCO – du 5 au 20 novembre
    L’UNESCO a réuni à Paris 3000 délégués dont 200 ministres et plusieurs chefs d’Etats, devant qui Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a plaidé pour la diversité linguistique, ce qui lui valut les félicitations de la représentante de l’Association Mondiale d’Espéranto, Renée Triolle. Parmi beaucoup d’autres ONG, Jean-Pierre Boulet faisait partie de la délégation des enseignants d’espéranto.
    Des contacts très cordiaux ont été noués avec une quarantaine de délégations. Comme un voyage autour du monde du Moyen-Orient au Paraguay, de l’Afrique du Sud à l’Islande, du Japon aux Barbades, près de deux cents pays étaient représentés. Les documents proposés par les espérantistes étaient rédigés en huit langues : espéranto, italien et les six Iangues officielles (français, anglais, arabe, chinois, espagnol et russe).
    L’éducation à la citoyenneté, au développement durable, l’éducation pour tous tout au long de la vie, le renforcement de l’éducation à la santé, la protection du patrimoine culturel matériel et immatériel, l’autonomisation des femmes, l’égalité dans la dignité pour tous, les problèmes dus au changement climatique furent les principaux thèmes abordés.
    (info : E. Papciak et La Montagne Volcans, 26.11.2013).
JPEG - 193.5 ko
cliquez pour agrandir

Midi-Pyrénées (09, 12, 31, 32, 46, 65, 81, 82)

http://www.esperanto-midipyrenees.org
Contact régional : Jeanne-Marie CASH • Tél. 05 61 25 55 77 • sudo.pireneoj(chez)free.fr

  • Foix (09) : Zhang Ping – De la Chine à l’Ariège avec l’espéranto – 16 novembre
    Pour son premier rendez-vous au pied des Pyrénées, c’est à Foix que Zhang Ping (Ĝoja en espéranto) est interviewée par le responsable du quotidien La Dépêche du Midi.
    « la langue universelle tient toutes ses promesses, entre G. Comte, président du Cercle d’Études Espérantistes de l’Ariège (CEEA) et Zhang Ping, journaliste espérantophone de Radio Chine Internationale en visite en Ariège », affirme le journaliste du quotidien. À son tour, il lui a demandé : « Comment allez-vous ? », question qu’il jugea « presque poétique... posée en espéranto ». « Je fais découvrir ma culture » explique Zhang Ping, « les Chinois sont des gens ouverts et curieux de la culture des autres. » Et l’espéranto ? « J’ai découvert cette langue un peu par hasard après mes études en visitant Radio Chine International », explique la journaliste chinoise. Aujourd’hui, elle y travaille au service espérantophone (programmes quotidiens, magazine trimestriel et site). « Apprendre les langues européennes est difficile pour les Chinois. L’espéranto est un premier pas ». (Info : Jorgos)
  • Verniolle (09) : Conférence sur l’Opéra Kunqu – 16 novembre
    Après avoir participé à un enregistrement croisé pour la locale Radio Transparence, Ĝoja (journaliste espérantophone de Radio Chine Internationale) présenta sa conférence sur l’Opéra Kunqu, qui est l’ancêtre des opéras chinois, vieux de plus de 600 ans. Ses caractéristiques principales sont l’abstraction, la simplicité et l’absence de formalisme. Il est inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO depuis 2001. Ĝoja s’est laissée envahir par cet art antique qui a traversé l’histoire par chant, danse, costumes et autres drames, si intéressants et si abondants. Lors de sa conférence, nous avons essayé des chaussures à semelle épaisse de presque 10 centimètres. (Info : Jorgos)
  • Auterive (31) : Conteuse chinoise à Contes et Châtaignes  – 17 novembre
    Ĝoja a été l’une des plus belles rencontres données aux Auterivains présents salle Astrugue pour la 8e édition de Contes et Châtaignes (organisée au profit des enfants malades). Elle eut l’occasion d’interroger de nombreux auteurs locaux et fut ravie d’intervenir en qualité de conteuse lors de la manifestation : un conte chinois en espéranto, avec traduction de Christophe Chazarein.
    Manifestant un grand intérêt pour notre culture, elle avoua être fascinée par la beauté des paysages du Sud-Ouest et par la langue occitane, dont elle rencontra quelques militants.
    En soirée : repas-tchatche si cher aux espérantophones ariégeois, sous forme d’auberge espagnole, chez son hôte Marie-Do. Ĝoja s’est elle-même appliquée à la cérémonie du thé.
  • Mirepoix (09) : Ĝoja et la sagesse du taï chi chuan – 18 novembre
    Ĝoja, journaliste chinoise espérantophone, a donné une conférence sur le taï chi chuan à l’Espace d’initiatives sociales et économiques de Mirepoix, devant une quinzaine de participants. Pratiquant elle-même le tai chi, Ĝoja avait revêtu sa tenue traditionnelle, rouge impérial... un autre aspect du mode de vie chinois. Ils sont nombreux, en Chine, ceux qui le pratiquent cinq à dix minutes chaque matin, avant de se rendre au travail ou à l’université. Le tai chi chuan prend ses racines dans la sagesse ancestrale – vieille de 3000 ans : tout dans l’univers est soit yin soit yang, avec du yin dans le yang et inversement ; pour atteindre harmonie et santé, ces deux principes doivent être équilibrés.
    Ĝoja nous a montré une vidéo sur laquelle une jeune femme effectue une séquence de mouvements de tai chi de manière fascinante, mêlée de souplesse, puissance, coordination, équilibre, fluidité, en bref, une parfaite maîtrise du corps, des mouvements et déplacements.
    Elle nous a également fait une démonstration, avec participation de l’assistance, par quelques mouvements simples. Pour les non-espérantophones, Monique Garrigues et Georges Comte assuraient la traduction.
  • Mirepoix (09) : Ĝoja avec les collégiens – 18 novembre
    Ĝoja a passé toute une journée au collège, afin de répondre aux questions des élèves qui visitaient librement une exposition installée pour la circonstance, ainsi que devant deux classes de 6e pour échanger sur les langues qu’elle connaît, le chinois et l’espéranto, puis avec deux classes de 3e pour parler de son métier de journaliste. Elle y était traduite par René Ballaguy, Alain Casiez et Jorgos. (Info : Jorgos)

Nord-Pas-de-Calais et Picardie (02, 08, 51, 59, 60, 62, 80)

www.esperanto-nord.org
Contact régional : Xavier DEWIDEHEM • Tél. 06 67 71 24 09 • xdewidehem(chez)esperanto-nord.org

  • Le Touquet – Stella-Plage (62) : 25e Rendez-vous européen – 16 et 17 novembre
    Ce week-end européen a réuni quatre-vingts personnes de France, Belgique, Finlande et quelques autres pays. Trois niveaux de cours : celui pour débutants et enseignants était assuré par Katalin Kovats, un cours de conversation avec les albums de Tintin par Michel Dechy, et un séminaire sur la littérature, sous la conduite d’Anne Jausions. Franjo Lévèque a dirigé un atelier de chant choral, et en soirée on a pu apprécier un concert du chanteur et pianiste Guillaume Armide.
    La librairie de Flandra Esperanto-Ligo a fonctionné durant tout le week-end, ainsi que, ce qui est moins courant, une exposition de peintures de trois artistes, et d’objets en verre de Katalin Kovats. Étant donné le caractère de jubilé de cette rencontre, le dernier après-midi a été consacré à une rétrospective des Rencontres des 25 années. (info : Edukado.net)