français
Le siège d'Espéranto-France est temporairement fermé depuis le 16 mars 2020.
Nous ne pourrons ni répondre au téléphone, ni traiter le courrier postal et les commandes, mais vous pouvez nous contacter par courriel.
Nous vous remercions de votre compréhension.

Nia Pariza sidejo restos fermata ekde lundo 16a de marto. Mendoj ne estos sendataj, paperaj poŝtaĵoj atendos. Ne telefonalvoku, sed vi povas kontakti nin per retmesaĝoj.

Lu, vu, écouté ce moi-ci

« Traktaĵo pri ateologio », de Michel Onfray

Michel Onfray est de ceux qui estiment qu’il n’est de philosophie sans le bénéfice de la sociologie, des sciences et sciences humaines, dont la psychanalyse : « Un philosophe pense en fonction des outils de savoir dont il dispose, sinon il pense en dehors de la réalité. »
Ses écrits traitent de l’hédonisme, des sens, de l’athéisme. Le philosophe s’inscrit dans la lignée des penseurs grecs célébrant l’autonomie de pensée et de vie. Tout en prônant un athéisme sans concession, considérant que les religions sont indéfendables tant elles sont outils de domination et de coupure avec la réalité, il parvient à diffuser ses théories au sein de médias plutôt conservateurs, où il est souvent invité « pour être l’athée de service », comme il le relève lui-même.
Michel Onfray se revendique d’une lignée d’intellectuels proches du courant libertaire parmi lesquels les philosophes cyniques (Diogène de Sinope), cyrénaïques (Aristippe de Cyrène) mais aussi d’une sensibilité transversale de toute l’histoire de la philosophie (les Frères du Libre-Esprit, les penseurs libertins, l’École de Francfort, etc.).
Son Traité d’athéologie, édité en 2005 en langue française, a été vendu à plus de 300 000 exemplaires. Sa traduction en espéranto vise à diffuser une approche de la séparation de l’Église et de l’État, actuellement bien ancrée dans la culture française mais qui n’est pas reconnue dans un grand nombre de pays. Cette philosophie veut défendre les libertés individuelles de conscience.
À ceux qui pensent que la religion est une faiblesse et qu’il n’y a qu’une Trinité qui vaille – l’homme, la matière, la raison – ce Traité d’athéologie devrait mettre du baume au cœur.


Édité par SAT-amikaro, en 2012, ce livre de 182 pages est disponible à la boutique d’Espéranto-France. Pour vous le procurer, vous pouvez contacter butiko@esperanto-france.org. Il est vendu au prix de 18 euros, plus 3,60 euros de frais d’envoi. Si vous n’habitez pas en France, vous pouvez également contacter la boutique pour connaître les frais d’envoi vers votre pays.