français

Ils l’ont fait... dans leur région

Bourgogne et Franche-Comté (21, 25, 39, 58, 70, 71, 89, 90)

 Contact régional : Manon PERNOT • Tél. 03 45 21 48 86 • esperanto21(chez)orange.fr

  • Métabief (25) : Stage d’espéranto – 18 au 25 août
    De nouveau dans ce village du Jura, près de la frontière suisse, a eu lieu un stage d’espéranto, avec 3 niveaux. Visites, conférences, jeux… et même un concert de Mélanie Prin ! (Info : L. Tomezzoli)
  • JPEG - 37.8 koMétabief (25) : Concert de Mélanie Prin – 23 août
    La chanteuse bourguignonne Mélanie Prin a présenté un concert dans le cadre du stage d’espéranto à Métabief, devant un public d’environ 50 personnes (dont la moitié espérantistes). La première partie, en espéranto, comprenait huit chansons de Lorenzo Tomezzoli et trois de La Kompanoj. Dans la seconde partie elle a chanté en français et en anglais. (Info : Lorenzo Tomezzoli)

Centre-Ouest (18, 28, 36, 37, 41, 44, 45, 49, 53, 72, 85)

Contact régional : Laurent VIGNAUD • Tél.02 41 20 19 40 & 09 52 29 33 25 • laurent.vignaud(chez)free.fr

  • Baugé-en-Anjou (49) : Enfants, familles et danses trad – du 6 au 16 août
    C’était déjà la 9e édition de la Semaine festive pour enfants, ados, familles et grands-parents qui a eu lieu cette année au château de Grésillon. Quelques activités : travaux manuels avec Nicky, origami avec Larissa, marionnettes avec Anastasia, baignade avec Bert, danses avec François, chansons avec Jean-Luc, boulier japonais avec Alain, bricolage avec René, méditation avec Xavier, excursions touristiques avec Catherine et Jannick. Bien sûr, des cours d’espéranto tous les matins : Mazi avec Nicky pour les petits, jeux éducatifs avec Françoise pour les grands enfants, cours diversifié avec Jean-Luc pour les anciens débutants, cours sur les films de Charlie Chaplin avec Dennis Keefe pour ceux qui parlent déjà. Les soirées avec des films muets, conférences, quiz musical, photos de voyages en Russie et Chine, concert et une belle présentation des résultats du stage le dernier soir.
    Parmi les 64 personnes présentes de 6 pays, il y avait 23 enfants de 2 à 15 ans et de 3 pays. Plus de détails sur gresillon.org/s4fr (Info : B. Schuman)
  • Soulaines-sur-Aubance (49). Ciné-conférence à la bibliothèque – 5 et 7 octobre
    Bruno Robineau a présenté sa ciné-conférence Huit ans autour du monde. Cette conférence, qui relate son tour du monde en stop avec sa compagne pendant huit années, contient une séquence de 10 minutes pour présenter l’usage de l’espéranto. Suite à la projection, le débat a permis de préciser que l’espéranto est non seulement un merveilleux sésame pour des voyages à l’étranger, mais qu’il sert aussi quotidiennement pour écouter la radio (Radio Polonaise, Radio Vatican), découvrir une littérature originale ou traduite, rencontrer des espérantophones à travers une application comme Amikumu… Un couple a conclu : « On est maintenant convaincu, on se met de suite à l’étude de l’espéranto. »
    Cette conférence a été le point final d’une animation sur l’espéranto : exposition de panneaux et d’une trentaine de livres à la bibliothèque pendant un mois avec un jeu-concours ; et un atelier-découverte de 1h30 pour une initiation à l’espéranto. Une formule à renouveler. Contact : www.voyage-tourdumonde.com (Info : B. Robineau et Ouest-France)

France-Est (54, 55, 57, 67, 68, 88)

http://esperanto.france.est.free.fr
Contact régional : Edmond Ludwig • Tél. 03.89.77.52.56 • esperanto.eludwig(chez)orange.fr

  • Neuf-Brisach (68) : Journée amicale – 17 août
    JPEG - 204.7 koLa traditionnelle journée de rencontre amicale (dans le cadre d’Univers parallèles) entre espérantophones de l’est de la France, du Bade-Wurtemberg et de Suisse a eu lieu à Neuf-Brisach. Le groupe a découvert les remparts et la ville de l’une des dernières réalisations de Vauban, qui avait déjà construit et renforcé 160 fortifications le long des frontières de la France de Louis XIV. Edmond Ludwig a retracé l’histoire mouvementée de Neuf-Brisach, construite ex nihilo à partir de 1698, et de sa sœur jumelle Breisach, de l’autre côté du Rhin. Ce fut l’occasion de découvrir Sébastien Prestre, alias Vauban, un ingénieur efficace au service du roi de France qui de son côté n’appréciait pas Vauban l’humaniste, qui œuvra toute sa vie pour le bien-être de ses soldats, des juifs et des protestants. Il ne reçut le titre de Maréchal de France qu’à la fin de sa vie. La rencontre permit également de visiter le Musée Vauban, ainsi que le musée gallo-romain et/ou le musée de l’optique de Biesheim. (Info : E. Ludwig)

Île-de-France (75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95)

https://esperanto.paris/
Contact régional : Marianne • marianne.pierquin(chez)laposte.net • Laure • melprocuste-esperanto(chez)laposte.net • info(chez)esperanto.paris

  • Paris (75) : Espéranto pour l’Europe devant l’Assemblée nationale – 26 septembre
    À l’occasion de la Journée européenne des langues, pour préserver la diversité linguistique, quelques membres du mouvement Espéranto pour l’Europe se sont rassemblés devant l’Assemblée nationale pour appeler à l’adoption de l’espéranto comme langue commune européenne ! (Info : Daniel Houguet)
  • Paris (75) : Stand à la Fête de l’Huma – 13-14-15 septembre
    Une quinzaine d’espérantistes se sont relayés sur le stand. 3500 calendriers ont été distribués ; ventes de Tintin, Le petit prince, La domination de l’anglais (Robert Phillipson). Une comptine en espéranto (Dek bovinoj : https://youtu.be/gh9w7QpyQtY) a été utilisée en introduction d’une initiation expresse à l’espéranto. Effet garanti pour rompre la glace !
    Nous avons eu un échange de contact avec Bernard Thibault, ancien président de la CGT aujourd’hui à l’Organisation internationale du travail. Discussion avec un lycéen ayant passé le bac blanc d’espéranto. Beaucoup de personnes se demandent pourquoi ce n’est pas plus utilisé. Il y a eu des inscriptions pour le nouveau format d’initiation organisé par Guillaume Vera-Navas Café, Croissant et Espéranto sous forme de « Meetup » à Paris.
    Une trentaine de personnes ont laissé leurs coordonnées pour recevoir infolettres et information. Nous étions un des seuls (le seul ?) stands à accepter la « pêche » (monnaie locale citoyenne de la région parisienne). (Info : Jean-Lucien Mazeau)
JPEG - 543.3 ko

Provence-Alpes-Côte d’Azur (04, 05, 06, 13, 20, 83, 84)

https://esperanto-provence.org/
 Contact régional : Pierre OLIVA • Tél. 06 76 55 57 23 • nlpo(chez)free.fr

  • Marseille(13) : stand au forum Vivacité - dimanche 8 septembre
    Espéranto-Marseille tenait son stand dans le cadre du forum Vivacité. Nous étions très bien placés, à l’entrée principale du parc Borély, au début de l’allée consacrée aux langues. Contrairement aux années précédentes, peu de familles avec enfants, peut-être à cause du grand vent, mais une douzaine de visiteurs nous ont dit connaitre l’espéranto car le père, la grand-mère, la belle-mère, l’oncle, etc. en avaient fait, en faisaient ou l’apprenaient. Beaucoup ont conclu que le problème était surtout politique. Une journée fructueuse grâce à l’investissement de Thierry, Chantal, Marc et les nouveaux Floréal et Danièle. (Info : Renée Triolle)
  • La Ciotat (13) : Stand au Forum des associations - 14 septembre
    Le Forum annuel des Associations s’est tenu dans le Parc urbain et a réuni plus de 200 associations. Si les assos de bien-être gagnent du terrain, Espéranto-La Ciotat, situé entre l’UNICEF et les villes jumelles, a vu défiler des gens qui dans leur très grande majorité savaient ce qu’est l’espéranto. Quelques contacts ont été pris. Une leçon de démonstration aura lieu mercredi 17, au CIQ-Fontsainte à 17h30, où auront lieu les cours annuels gratuits. (Info : Renée Triolle)
JPEG - 416.8 ko
  • Embrun (05) : Stand à la foire bio Genépi - 14 et 15 septembre
    S’il est un lieu où il est très agréable de se rendre, c’est bien le Plan d’eau d’Embrun, dans les Hautes-Alpes. S’il est une foire où l’on aime se retrouver, c’est bien la Foire bio Genépi qui fêtait cette année son 21e anniversaire. Le public est varié, l’ambiance familiale et les enfants attendus avec de nombreux jeux. Marie-Sylvie ne les a pas déçus en les faisant jouer en espéranto. Leurs parents découvrent avec beaucoup d’intérêt cette langue facile à deviner dans une communication élémentaire. Un couple de sexagénaires s’est laissé prendre au jeu. Les visiteurs déambulent dans la pinède et il faut un peu attirer leur attention pour qu’ils s’arrêtent à notre stand. Comme 2019 était une année d’élections européennes, j’ai parfois demandé si quelqu’un avait repéré qu’il y avait une liste pour l’Espéranto et la réponse fut le plus souvent négative, mais une visiteuse se rappelait bien de l’affiche bicolore. Les calendriers sont toujours bien acceptés. Ces petites semences germeront-elles ? Nous le souhaitons, mais il nous revient d’arroser très largement et fréquemment. (Info : Monique Arnaud)
JPEG - 212 ko

Rhône-Alpes (01, 07, 26, 38, 42, 69, 73, 74)

Contact régional : Philippe Pellicier • Tél. 06 35 25 67 86 • philippe.pellicier(chez)lilo.org •
Nicolay Dimitrov • esperanto.rodanalpo@gmail.com

  • Grenoble (38) : Journée européenne des langues – 26 septembre
    Les associations Espéranto-Grenoble et Espéranto-38 ont participé activement à la Journée européenne des langues organisée par la Maison de l’International. Nous avons tenu un stand à côté d’une vingtaine d’associations. Cette année le thème pour le poème était le "vivre ensemble" dont l’expression traduite dans chacune des langues, et par "kune" en Espéranto, était imprimée sur les dépliants et les affiches. Ayant parmi nous Elizabeth Garden qui publie des poèmes, nous avons choisi son poème intitulé le Graal. Les deux associations ont collaboré à sa traduction dans le cadre de l’atelier conversation. Ces poèmes sont publiés dans un recueil avec les coordonnées des deux associations et sont à disposition pendant une année à la Maison de l’International.
    Comme l’an dernier nous avons présenté la langue espéranto ainsi que l’histoire du club espéranto de Grenoble, né en 1902, un des premiers en France. Elizabeth a déclamé son poème puis nous avons fait écouter le poème chanté Lasta kiso d’Edmond Privat, après une présentation de l’auteur et d’une brève anthologie de la poésie en espéranto. Dans le cadre du village associatif, des jeunes présentaient leur action à l’étranger au cours d’une « bibliothèque vivante ». À cette occasion, nous avons échangé avec plusieurs groupes sur l’espéranto. (Info : Nicolay Dimitrov)
JPEG - 333.5 ko