français

Ils l’ont fait... dans leur région

Esperanto-Aktiv’ n° 86 – janvier 2018

Bretagne (22, 29, 35, 56)

http://esperanto.bretonio.free.fr
Contact régional : Xavier GODIVIER • Tél. 02 99 22 99 07 • zav(chez)esperanto-panorama.net

  • Vannes (56) : Théâtre solidaire pour fêter Zamenhof – 21 janvier 2018
    Une soixantaine de personnes, dont la moitié de non-espérantopohones, ont assisté à Amo ĉe la pordo, la dernière pièce produite et présentée au Centre Henri Matisse par Espéranto-Vannes, d’après L’amour est derrière la porte de Yvon Taburet. En espéranto, commentée en français. L’entrée était libre, et une collecte a eu lieu au profit des Restos du Cœur. (Info : Elisabeth Le Dru).

JPEG - 597.2 ko

Centre-Ouest (18, 28, 36, 37, 41, 44, 45, 49, 53, 72, 85)

Contact régional : Laurent VIGNAUD • Tél.02 41 20 19 40 & 09 52 29 33 25 • laurent.vignaud(chez)free.fr

  • Angers (49) : Journée de Zamenhof – 3 décembre
    La traditionnelle "Zamenhofa tago" organisée par le groupe Espéranto-Angers s’est tenue cette année dans les salons de Éthic-Étapes. Aux 60 personnes venues de 7 départements (37, 44, 53, 72, 74, 85, 49) qui y participèrent, Jeanik Marolleau, président d’Espéranto-Angers, présenta le programme très riche et le thème La bande dessinée de cette journée. Après avoir parlé de son expérience en la matière, Serge Sire dynamisa le groupe avec des jeux créatifs. En fin de matinée, Jeanik Marolleau et ses élèves du cours de conversation présentèrent le travail choisi pour cette année, une idée un peu "folle" : la traduction d’une bande dessinée de 96 pages, À Mort l’Homme, Vive l’Ozone !
    Après le repas, FaMo (Fabrice Morandeau) chanta pour nous quelques extraits du nouveau CD Jacques Brel en espéranto qu’il doit sortir en 2018 avec son groupe La Kompanoj. Christian Rivière, de Nantes, nous parla de son expérience de traducteur et de son travail d’auteur. Toute la journée s’est tenue une exposition de tableaux de Pauline Gaborit et Serge Sire, et une brocante de livres anciens provenant de notre bibliothèque. Pour terminer notre fête dans l’esprit de Zamenhof, Pauline Gaborit et Vito Markov nous parlèrent de leur expérience vécue en Corée pendant l’été 2017, en présentant de jolies photos. (Info : Équipe organisatrice d’Espéranto-Angers).

Zam'Festo à Angers

Champagne-Ardennes (08, 10, 51, 52)

Contact regional : Alexandre ANDRE • Tél : 06 31 13 44 46 • xander.lea.daren(chez)gmail.com

  • Troyes (10) : Fête de Zamenhof – 17 décembre
    Le groupe Espéranto 10 s’est réuni à Sainte-Savine (Aube) pour célébrer la Zamenhofa Festo. Comme l’an passé, le groupe a invité des espérantophones des départements voisins de l’Aube, venus de Marne et de Haute-Marne : Châlons, Chaumont, Joinville, Reims. Un repas commun a été organisé et les participants ont ensuite proposé divers sketchs, histoires drôles, jeux et animations. L’occasion de se rencontrer, que l’on soit jeune ou moins jeune, en Champagne-Ardenne. (Info : Alex André).
    Quelques vidéos enregistrées lors de cet événement :
    vidéo Du fratoj : 1-a ĉapitro
    Mistelefonado
    Ŝerco : infanaj preĝoj kontraŭ morto ?

Zam'Festo à Troyes

France-Est (54, 55, 57, 67, 68, 88)

http://esperanto.france.est.free.fr
Contact régional : Edmond Ludwig • Tél. 03.89.77.52.56 • esperanto.eludwig(chez)orange.fr

  • Alsace (67-68) : Rencontre trinationale des espérantophones à Bâle - samedi 9 décembre
    La traditionnelle rencontre trinationale en l’honneur du Docteur ZAMENHOF s’est tenue le 9 décembre à Bâle (Suisse) où se retrouvèrent des espérantophones suisses, badois et alsaciens. Nicole Béroud-Focke du groupe d’espéranto de Bâle a d’abord fait visiter l’ancien complexe industriel de Gundelgingerfeld, qui est devenu une pépinière d’entreprises dans d’anciens bâtiments d’usine, où de nombreuses machines font encore partie d’une architecture moderne. Le personnel du restaurant social Soup and Chill – uniquement des réfugiés – avait préparé un savoureux menu digne d’un grand restaurant. Puis les membres de la chorale suisse Espéranto (avec des choristes de Genève et de La Chaux de Fonds) ont présenté leur répertoire. Un membre du groupe de Bâle a promené toute l’assemblée dans le Vieux Bâle en commentant de très belles images. La journée se termina par une visite au marché de Noël. (Info : E. Ludwig).
  • Pays des Trois Frontières (57) : Fête Zamenhof - dimanche 10 décembre
    Organisée par Espéranto-Thionville, la fête Zamenhof a réuni une vingtaine de personnes, de 6 nationalités différentes, venues du Luxembourg, de France et de Belgique. Le matin, Brian Moon a guidé la visite de Rodemack, la petite Carcassonne lorraine : vieilles demeures, rues pittoresques, et surtout imposante citadelle. Les participants se sont ensuite retrouvés dans un restaurant à Beyren-lès-Sierck, pour un repas typiquement lorrain offrant qualité et abondance, sous le signe de la mirabelle.
    La fête Zamenhof, c’est aussi la journée du livre en espéranto. Et comme d’habitude, après le repas, Istvan Ertl a présenté les plus récentes publications littéraires en espéranto. Une journée culturellement enrichissante et conviviale !
    (Info : C. Nourmont)

Île-de-France (75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95)

www.francilio.org
Contact régional : Didier J., Didier L., ALeks, William • info(chez)esperanto.paris

  • Paris (75) : Séminaire de formation de UEA – dimanche 10 décembre
    Pour la première fois à Paris, a eu lieu un séminaire de formation des Actifs animé par l’Association Universelle d’Espéranto (UEA). Ce séminaire avait pour thème les relations extérieures et avec l’Unesco, puisqu’à Paris se trouve le siège de cette Organisation et une grande partie de l’action des espérantistes sur ce terrain. Le séminaire, qui a eu lieu dans les locaux d’Espéranto-France, a réuni une vingtaine de participants et comportait quatre interventions : Saŝa Kovyazina a présenté le fonctionnement de l’Unesco, y compris la question des langues. Mireille Grosjean a présenté l’Espéranto et l’Unesco, aperçu historique depuis l’établissement des relations consultatives (en 1954) jusqu’à aujourd’hui. Le Courrier de l’Unesco et son site a été traité par Trezoro Huang Yinbao. Enfin le thème Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité a été présenté par Barbara Despiney, qui expliqua comment l’espéranto a été accepté comme patrimoine culturel immatériel de la Pologne. (Info : Stefan. MacGill)
  • Chevreuse (78) : Concert classique en espéranto – 17 décembre
    C’est sur le thème “musique originale en espéranto”, que Camille Afettouche, flutiste, en duo avec Lino Markov, (guitare et voix), ont donné un concert dans l’église de Chevreuse. Plusieurs poèmes de E. Miĥalski (1897-1937), cofondateur de IAREV et auteur de littérature originale en espéranto, mis en musique par Lino Markov dans un style classique, ont été chantés devant un public enthousiaste qui a chaleureusement applaudi et apprécié la qualité du programme. L’association espérantiste ILO a, en collaboration avec la paroisse de Chevreuse, organisé ce concert dans le but de faire connaître la culture de l’espéranto. Les échanges avec le public non-espérantiste ont été très riches, beaucoup de questions sur le répertoire en espéranto, son histoire, etc. Quelques espérantistes présents ont également apprécié le concert. (Info : Anne-Sophie Markov).

Provence-Alpes-Côte d’Azur (04, 05, 06, 13, 20, 83, 84)

 Contact régional : Pierre OLIVA • Tél. 06 76 55 57 23 • nlpo(chez)free.fr

  • Saint-Raphael (83) : Fête Zamenhof - samedi 16 décembre
    Une vingtaine d’espérantistes et sympathisants se sont retrouvés rue Zamenhof côté mer pour rendre hommage à l’initiateur de l’espéranto. C’est Pascal Vilain, secrétaire d’Espéranto-Provence, qui a prononcé le discours récapitulant les grandes dates du mouvement. Un repas amical a suivi. (Info : R. Triolle).

JPEG - 2.4 Mo

  • Avignon(84) : Fête Zamenhof - dimanche 17 décembre
    Fidèle à la tradition, le groupe d’Avignon a célébré la fête Zamenhof, à la Souvine. Le matin, Monique Arnaud a raconté avec émotion la vie de Lydia Zamenhof qui apprend la langue à 10 ans pour aller au congrès universel avant de consacrer sa vie à l’enseignement par la méthode directe, avec des effectifs (de 100 à 400 élèves) qui font rêver. Après le repas de fête, des saynètes où les acteurs s’en donnent à cœur joie avec déguisements et décors ont alterné avec des chansons en espéranto reprises en chœur par l’assistance grâce aux textes écrits par Rose-Marie Quintin. (Info : R. Triolle).

Rhône-Alpes (01, 07, 26, 38, 42, 69, 73, 74)

http://rodanalpa.federacio.free.fr/
Contact régional : Philippe Pellicier • Tél. 06 35 25 67 86 • philippe.pellicier(chez)laposte.net

  • Fontaine (38) : Exposition L’espéranto pendant la première guerre mondiale - 3 au 18 novembre
    L’exposition organisée par les associations Espéranto Grenoble et Espéranto 38 à la Médiathèque Paul Éluard a donné lieu à plusieurs manifestations. Le 3 novembre, en partenariat avec l’Association Amis-Mots, un atelier d’écriture animé par Monsieur Christian Ramier, son président, et Martine Freydier, présidente d’Espéranto-38. À partir d’une liste de mots relatifs à l’espéranto, un petit groupe s’en est donné à cœur joie pour la création d’un petit texte. Les productions ont été très riches et conviviales. La télévision locale invitée a fait un petit reportage sur Télé Grenoble : https://photos.app.goo.gl/BtvXTgfqWTwUnxfM2
    Le samedi 4 novembre, un atelier ludique sur l’espéranto animé en fin de matinée par Marie-Sylvie Julian, avec un apéritif festif, où des élus étaient invités ainsi que des journalistes du Dauphiné Libéré et du magazine municipal Fontaine Rive Gauche. Un second atelier ludique autour de l’apprentissage de l’espéranto par le jeu a été animé l’après-midi. Les Fontainois et les habitants de l’agglomération grenobloise informés par la télévision et la presse locale ont ainsi eu deux semaines pour visiter l’exposition. (Info : Nicolay Dimitrov).