Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /arthur/sites/ufe/spip-3.1/config/ecran_securite.php on line 283
Archives Esperanto Aktiv - 2014 - Espéranto-France
français

Archives Esperanto Aktiv - 2014

Esperanto Aktiv n° 43 - janvier 2014

Découverte : Musées et Bibliothèques dans le monde. En octobre et novembre 2013, viennent d’ouvrir officiellement leurs portes un Musée des langues Mundolingua à Paris et un Musée International Espéranto en Chine. Ces musées rejoignent la ronde des musées et bibliothèques déjà existantes dans le monde. Petit tour d’horizon !

Lu, vu, écouté ce mois-ci : Ĉu vi aŭdis ke... ? de Katalin Smidéliusz est un excellent outil pour s’entraîner à l’écoute et à la compréhension de la langue.
C’est un outil agréable, sans aspect scolaire, permettant de progresser dans l’écoute et la compréhension des textes en espéranto.

Esperanto Aktiv n° 44 - février 2014

Découverte : 30 questions / 30 réponses (3e et dernière partie). L’espéranto, une langue maternelle ? L’espéranto a-t-il sa propre terminologie des spécialités ? Si l’espéranto est si génial, pourquoi s’est-il si peu répandu ? L’espéranto n’est-il pas trop occidental ? Et d’autres questions encore...

Lu, vu, écouté ce mois-ci : La Tirano, la liutfaristo kaj la tempo, de Christian Grenier et François Schmidt. Ce court roman, agrémenté de magnifiques illustrations se lit très agréablement. Le vocabulaire est parfois riche et soutenu, mais la longueur de l’ouvrage reste raisonnable et conviendra à tous, même ceux qui commencent l’apprentissage de la langue. Ce livre pourra aussi convenir aux « denaskuloj », ces enfants qui ont été bercés par l’espéranto dès le plus jeune âge et à qui il est souvent difficile de trouver des livres à offrir.

Esperanto Aktiv n° 45 - mars 2014

Découverte : Donner un peu de temps pour Espéranto-France Espéranto-France a pour but de faire la promotion de l’espéranto et les tâches à accomplir pour atteindre ce but sont nombreuses. Si vous souhaitez prendre part à la vie de l’association, il y a sans doute un rôle qui vous correspond.

Lu, vu, écouté ce mois-ci : Ĉiamen Plu, de La perdita generacio. Ce nouvel album du groupe suédois va vous enchanté par sa richesse musicale et ses textes critiques de la société qui reflètent l’engagement du groupe pour l’écologie.

Esperanto Aktiv n° 46 - avril 2014

Découverte Les cours d’espéranto gratuits sur Internet rassemblent des élèves de différents âges, différents lieux et portés par des motivations différentes. Nous avons choisi ici de vous faire part de ces motivations, car elles sont touchantes, drôles ou originales, et montrent que les actions de communication des différentes associations d’espéranto portent leurs fruits petit à petit.

Calendrier De Chambéry à Novossibirsk ou de la Provence à l’Andalousie, le programme des prochains mois vous fera voyager !

Esperanto Aktiv n° 47 - mai 2014

Découverte : Interview du président d’Espéranto-Jeunes David, président d’Espéranto-Jeunes, a accepté de répondre à nos questions et de nous présenter son association et les différentes actions menées.

Lu, vu, écouté ce mois-ci : LA LEGISTO, de Bernhard SCHLINK. Nous vous proposons ce mois-ci de découvrir un petit livre très prenant, déjà été publié en une quarantaine de langues, traduit de l’allemand par Jean-Luc Tortel. Il y est question du passé, des souvenirs, des non-dits et des hasards de la vie.

Esperanto Aktiv n° 48 - juin 2014

Découverte : Edukado.net, un site pour apprendre et enseigner l’espéranto.
Nous découvrons le site Edukado.net, à travers un entretien avec sa fondatrice, Katalin Kovats. Elle a dédié cette plateforme aux enseignants d’espéranto et leur offre notamment de très nombreuses informations, des ressources, un réseau, bref un soutien. Les élèves y trouveront donc également leur bonheur.

Lu, vu, écouté ce mois-ci : Ilustrita frazeologio, de Sabine Fiedler et Pavel Rak. Comment dit-on « tomber de Charybde en Scylla » en espéranto ?
Sur les traces du Proverbaro Esperanta de Zamenhof, Sabine Fiedler propose quelques idiotismes courants dans les langues nationales, adaptés à la langue internationale. Les illustrations de Pavel Rak rehaussent ce petit recueil de phraséologie espéranto d’une bonne dose d’humour, pour le plaisir des amoureux des mots, depuis les komencantoj jusqu’aux Akademianoj.

Esperanto Aktiv n° 49 - juillet-août 2014

Découverte : L’Académie d’Espéranto. L’Académie d’Espéranto, presque tous les espérantistes en ont entendu parlé. Mais qui sait vraiment ce que c’est ? À quoi sert-elle ? Ces questions, et d’autres encore, nous les avons posées à François Lo Jacomo et Marc Bavant.

Lu, vu, écouté ce mois-ci : Tramonte travale pro l’ fairo, de J.H. Rosny Aîné. Dans cette traduction de La Guerre du feu, André Albault essaie son nouvel alphabet rationnel. Le titre annonce d’emblée la couleur avec le « i » pour fairo. Le lecteur ne doit donc pas chercher la polémique. On profite alors d’une belle prose, riche en descriptions poétiques. Cet ouvrage récréatif et instructif recèle des trouvailles de traduction mais il touchera surtout le spécialiste curieux. Débutants s’abstenir !

Esperanto Aktiv n° 50 - septembre 2014

Découverte : Langues du monde - Le saviez-vous ? De Babel à l’espéranto... Nous présentons ici quelques faits plus ou moins insolites concernant les langues. Curiosités d’amateurs ou données scientifiques, laissez-vous charmer.

Lu, vu, écouté ce mois-ci : Kavaliriko de Kapriol’ et Kiu semas venton de Maragan’. La rentrée d’Esperanto Aktiv’ se fait en musique. Et plutôt deux fois qu’une. Fromage et dessert ! Car ce mois-ci, deux nouveautés musicales sont passées sur les platines d’Esperanto Aktiv’. Les amateurs de musiques traditionnelles en auront pour leurs oreilles.

Esperanto Aktiv n° 51 - octobre 2014

Découverte : Traduction – L’apport d’Internet.
Malgré l’arrivée de l’espéranto sur le traducteur automatique de Google en 2012, la traduction humaine est encore irremplaçable. Pour cela, un bon dictionnaire s’avère nécessaire. Nous explorons ce mois-ci pour vous le panorama des glossaires présents sur internet et utiles pour traduire du français à l’espéranto et réciproquement.

Lu, vu, écouté ce mois-ci : Konvinka kamuflaĵo de Trevor Steele.
Depuis la sortie de « Sed nur fragmento » en 1987 jusqu’à la publication de « Paradizo ŝtelita » en 2012, Trevor Steele est un des écrivains les plus prolifiques de l’Espérantie. Ce dernier roman autobiographique, « Konvinka kamuflaĵo », met en perspective cette production littéraire abondante à travers une série d’images de la vie de l’auteur, entre les racines australiennes et les très nombreux voyages.

Esperanto Aktiv n° 52 - novembre 2014

Découverte : Exposition – Le rôle de l’espéranto pendant la Première Guerre mondiale.
L’espéranto a eu son rôle à jouer durant la Grande guerre : vecteur de paix, langage entre amis et ennemis, services postaux, etc. Cent ans après, la Fédération Espéranto-Bretagne met cela en lumière à travers une exposition qui fait actuellement le tour de différents clubs. Josette Ducloyer, qui est à la source de cette exposition, répond à nos questions pour nous éclairer sur le sujet.

Lu, vu, écouté ce mois-ci : Briĝo kun veneno de Ronald Cecil Gates.
Ronald Cecil Gates publie cette année un nouveau volume de sa série de romans noirs en milieu académique. Cet ancien universitaire australien promène en effet toujours le lecteur sur son terrain de prédilection. Le crime y rôde plus qu’on imagine et c’est encore une enquête pour le commissaire Robert Elis.

Esperanto Aktiv n° 53 - décembre 2014

Découverte : Lille2015 et les Congrès mondiaux d’espéranto.
Claude Nourmont échange avec nous et partage son expérience des congrès mondiaux d’espéranto. Elle nous explique son implication de longue date dans ces évènements majeurs du monde espérantiste. Voici une occasion unique pour vous de participer à un évènement exceptionnel. Tous au Congrès mondial de Lille en 2015 !

Lu, vu, écouté ce mois-ci : Sen Elizi’ de Ĵak Le Puil.
Deuxième CD de Ĵak Le Puil chez Vinilkosmo, Sen Elizi’ constitue son sixième album. Humour, émotion, engagement, l’artiste reste fidèle à lui-même. On apprécie notamment les adaptations de quelques classiques du répertoire francophone, et les chansons originales sont très poétiques. De quoi ravir les amateurs de chanson « à texte ».