français

Ili kaptis Elzan ! de Claude Piron

Espéranto-Aktiv’ n°129 - Décembre 2021

JPEG - 103.8 koAprès ce titre exclamatif, le livre démarre par « La polico kaptis Paŭlon kaj Sofian ». Encore une capture ! Vous sentez tout de suite que le livre sera bourré d’action, qu’il vous offrira bandits et détectives, enlèvements et évasions, fortunes et rançons, indices et suspects, subterfuges et quiproquos, déguisements et tromperies, bref toute la panoplie des romans d’évasion.
Un industriel quinquagénaire, enrichi par la commercialisation d’un tabac sans nicotine, décide soudain de se marier, à cause d’une remarque lancée par sa sœur. Étant depuis toujours mal à l’aise avec les femmes, il choisit de s’y prendre comme pour une transaction commerciale, en demandant à son secrétaire de trouver sa future épouse via une agence spécialisée. Mais rien ne se passe comme prévu…

L’histoire réunit une ribambelle de personnages, qui interagissent selon une mécanique bien huilée. Les scènes sont courtes et sautent sans cesse d’un endroit à un autre, d’un point de vue à un autre. Le récit galope de péripétie en péripétie, avec un rythme soutenu, qui ne vous laisse pas le temps de vous interroger sur la vraisemblance des événements. L’auteur vous tient en haleine par une succession de surprises et de rebondissements, jusqu’à la dernière page.
Le cadre n’est pas décrit de façon précise, ni dans le temps ni dans l’espace. On se trouve dans un pays de fantaisie, où chacun joue un rôle comme dans la commedia dell’arte ou dans une opérette d’Offenbach. La psychologie des personnages est seulement esquissée, avec justesse cependant. Certains personnages sont caricaturaux, mais cette caricature n’a rien de cruel, au contraire, et tout se passe dans une atmosphère bon enfant.

Dans votre apprentissage de l’espéranto, avez-vous, comme beaucoup, suivi le cours appelé Gerda malaperis ? Si oui, Ili kaptis Elzan ! vous procurera des impressions similaires. Ce qui s’explique : d’une part, Ili kaptis Elzan ! se présente comme un « roman en espéranto facile » donc parmi les premières lectures suggérées après un cours, d’autre part les deux ouvrages émanent du même auteur. En effet, l’auteur de Ili kaptis Elzan !, Johán Valano, n’est autre que Claude Piron, auteur très célèbre dans le monde de l’espéranto. Le pseudonyme « Valano », c’est-à-dire « habitant de la vallée », évoque la vallée de la Meuse dont il est originaire, car il est né à Namur.
Le livre est court – moins de cent pages – et se lit très facilement. Le vocabulaire est simple, car l’auteur a pour principe d’éviter les termes compliqués, préférant combiner les racines qui existent en espéranto pour créer des termes nouveaux, qu’il vous revient de décomposer lors de votre lecture.
De ce fait, Ili kaptis Elzan ! est une lecture idéale pour parfaire agréablement votre apprentissage de l’espéranto.
Le livre est disponible dans la boutique d’Espéranto France. À noter, le site https://legacy.esperanto.org.uk/eldonoj/piron/ permet de télécharger sous forme numérique plusieurs ouvrages de Claude Piron.

Ili kaptis Elzan ! est disponible dans notre boutique au prix de 10.50 € : https://butiko-esperanto-france.org/lectures-faciles/88-ili-kaptis-elzan.html