français

"Sen novaĵoj pri Gurb" d’Eduardo Mendoza

JPEG - 40.6 ko Sans nouvelles de Gurb est un roman humoristique de l’écrivain espagnol Eduardo Mendoza. Il est pré-publié en 1990 dans le journal El País, puis publié en 1991 par Seix Barral. Le roman a été traduit en anglais, en français, en allemand, en italien, en danois et en coréen avant d’être traduit en espéranto.

Le livre raconte la recherche d’un extraterrestre prénommé Gurb qui a disparu après avoir adopté l’apparence de Marta Sánchez dans la ville de Barcelone. Le narrateur n’est pas Gurb, mais un autre extraterrestre qui part derrière lui après s’être transformé en comte-duc d’Olivares, même s’il changera d’apparence au fur et à mesure de l’histoire, passant de personnages comme Miguel de Unamuno à Paquirrín, Isoroku Yamamoto, le duc de Kent ou encore Alphonse V de León, et dont le journal représente le fil conducteur du récit. L’auteur transforme la ville absurde et quotidienne en une scène de mascarade qui révèle le vrai visage de l’homme urbain actuel et la conscience artistique exaspérée de l’écrivain.

La version en espéranto de ce livre nous permet de nous plonger dans la culture madrilène et le quotidien de ses habitants. Le format du livre, présenté comme un journal de bord, nous distille jour après jour un chapitre que l’on dévore avec l’impatience de lire le suivant. La traduction a été assurée par Océane Kowalski, qui a appris l’espéranto pendant ses études de linguistiques qu’elle a continuées en Espagne. Elle s’est également chargée des relations avec l’éditeur pour acheter les droits d’auteur. Cette espérantiste de 21 ans nous promet un bel avenir de l’édition en espéranto.

Édité par Eldonejo libera, ce livre est disponible en impression à la demande sur le site https://e-libera.weebly.com/libroj.html