français
Le siège d'Espéranto-France est temporairement fermé depuis le 16 mars 2020.
Nous ne pourrons ni répondre au téléphone, ni traiter le courrier postal et les commandes, mais vous pouvez nous contacter par courriel.
Nous vous remercions de votre compréhension.

Nia Pariza sidejo restos fermata ekde lundo 16a de marto. Mendoj ne estos sendataj, paperaj poŝtaĵoj atendos. Ne telefonalvoku, sed vi povas kontakti nin per retmesaĝoj.

Lu, vu, écouté ce mois-ci

« Krokizo pri detruo » de Patricia Cottron-Daubigné

Esperanto-Aktiv’ n° 82 – septembre 2017

Krokizo pri detruo

« Celle qui écrit, qui porte la parole des ouvriers d’ici, qui essaie, je, roule vers la ville, petite ville dans la plaine, une image de province, moderne un peu. Sur la droite, on sait qu’il y a les usines, la forme des bâtiments et les fumées ; les HLM aussi, à côté, hauts. À gauche les clochers. Cela a pu résumer les vies, longtemps, l’espace sa répartition, son temps croisé. Le temps nouveau, ils ont peur, ils, les ouvriers, ceux avec qui je parle, ceux que je vais raconter, ils ont peur, le temps nouveau qui vient sera peut-être un temps mort. »

Avec des mots simples, un rythme, un ton, Patricia Cottron-Daubigné nous peint, tel un chemin de croix où l’on inspire à chaque halte (Regard ; Stèle ; Croquis-démolition : lieux ; Croquis-démolition : hommes – premier plan de licenciement ; Croquis-démolition : hommes – fermeture définitive de l’usine ; Chantier) la destruction, au jour le jour, d’un groupe d’hommes et de femmes, en France, quelque part, dans une ville de province.

Krokizo pri detruo est en vente à la boutique d’Espéranto-France, butiko@esperanto-france.org, au prix de 6€ (+ frais de port).