Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /arthur/sites/ufe/spip-3.1/config/ecran_securite.php on line 283
Cours d’espéranto en ligne : iKurso - Espéranto-France
français

Découverte

Cours d’espéranto en ligne : iKurso

Esperanto-Aktiv’ n° 79 – mai 2017

iKurso est un cours d’espéranto en ligne gratuit à destination du grand public francophone. Une nouvelle version a été mise en ligne cette année, et pour cette occasion, nous avons interviewé l’équipe des responsables du site.

Page d'accueil de ikurso.esperanto-france.org

Espéranto-Aktiv : Quoi de neuf sur la nouvelle version ? Comment se présente aujourd’hui le site (http://ikurso.esperanto-france.org/) ?

JPEG - 99.7 ko

L’équipe d’iKurso : La principale nouveauté, et celle qui est le plus visible, c’est que l’interface graphique a été repensée pour que le site puisse être utilisé aussi facilement sur téléphone portable, tablette et ordinateur. D’ailleurs, les statistiques nous montrent que 50% des élèves suivent les cours autrement qu’avec un ordinateur. Mais ce n’est pas tout : nous avons aussi revu le contenu pédagogique. Par exemple, l’ensemble des corrélatifs étaient enseignés dans la même leçon, ce qui décourageait la plupart des élèves. Une partie des corrélatifs sont maintenant répartis dans les premières leçons, ce qui facilite la progression. Nous avons effectué beaucoup de changements, amélioré la rédaction des explications, ajouté des exercices pour obtenir une progression plus douce. Nous avons également ajouté des exercices en vidéo, un outil de révision du vocabulaire, une boutique, etc.

Espéranto-Aktiv : Depuis combien de temps ce site existe-t-il ? Pourquoi ces changements récents ?

Exercice du cours en 10 leçons

L’équipe d’iKurso : Le cours existe depuis les années 90, au tout début d’internet, même si le contenu même du cours est issu d’une méthode papier qui doit dater de la première moitié du XXe siècle. Cela fait plusieurs années que l’on voulait rénover le site, principalement sur la pédagogie, mais aussi pour adapter le site aux nouveaux usages, par exemple l’utilisation sur mobile. Mais les idées d’améliorations étaient tellement nombreuses que nous ne savions pas par où commencer et n’avions pas le courage de nous atteler à la tâche. Jusqu’au jour où l’on s’est relevé les manches et décidé de s’atteler à une petite fonctionnalité : faire en sorte que les élèves qui finissent le cours puissent accéder à un diplôme généré automatiquement et disponible en ligne (auparavant, les diplômes était imprimés sur papier et envoyés par la poste). Et de fil en aiguille, nous avons changé énormément de choses, étape par étape, en mettant en ligne régulièrement les nouveautés pour les soumettre aux utilisateurs.

Espéranto-Aktiv : Avez-vous d’autres projets d’évolutions ?

JPEG - 94.6 ko

L’équipe d’iKurso : Nous avons ajouté à la fin de chaque leçon un petit formulaire qui permet aux élèves d’évaluer la leçon qu’ils viennent de suivre. Nous avons ainsi reçu beaucoup de retours, soit pour nous signaler des erreurs à corriger, soit pour nous suggérer de nouvelles choses à développer. Nous ne manquons pas d’idées ! À côté de ça, nous aimerions bien développer une cohésion entre les élèves, mettre en place des outils pour créer une communauté afin que les élèves se sentent moins seuls. La richesse d’iKurso est de donner à chaque élève l’accompagnement d’un correcteur bénévole. Cet accompagnement rend l’apprentissage plus humain et donne de très bons résultats.

Espéranto-Aktiv : Combien d’utilisateurs sont aujourd’hui enregistrés ? Combien de personnes ont appris l’espéranto grâce à iKurso ?

L’équipe d’iKurso : Depuis 2003 que nous gérons des statistiques en base de données, nous avons eu 7800 personnes inscrites et 1360 élèves ont été jusqu’au bout du cours, cela représente 17%. Cela peut sembler faible, mais les pourcentages sont néanmoins plus élevés que dans d’autres sites de cours en ligne. Nous avons en moyenne une quarantaine de nouveaux élèves par mois, mais il suffit que l’on en parle dans les réseaux sociaux ou qu’un "YouTubeur" connu parle de l’espéranto, pour que nous ayons un afflux de nouveaux élèves. Par exemple, le 10 mai, nous avons déjà une centaine de nouveaux élèves, venus ici après avoir visionnée la vidéo 4 Trucs Insolites Sur Les Langues.

Espéranto-Aktiv : Combien y a-t-il de correcteurs ?

L’équipe d’iKurso : Nous avons actuellement 45 correcteurs qui corrigent 232 élèves. Mais ce nombre change régulièrement. Nous recevons l’aide de nouveaux correcteurs régulièrement et nous avons certains correcteurs qui passent la main au bout de quelques années de service. Nous sommes toujours ravis d’accueillir les nouveaux correcteurs, certains font partie des anciens élèves et sont très heureux de pouvoir rendre le service qu’ils ont reçu.

Espéranto-Aktiv : N’êtes-vous pas en concurrence avec d’autres services comme lernu.net ou Duolingo ?

L’équipe d’iKurso : Chaque site est différent et complémentaire. lernu.net est beaucoup plus fourni que notre cours, mais en contrepartie, il peut être difficile pour un élève de s’y retrouver. Notre cours est plus "linéaire" : nous avons un premier cours en 10 leçons, divisées en plusieurs sections, puis un deuxième cours basé sur Gerda Malaperis en 25 chapitres. Le fait d’avoir un correcteur bénévole attitré pour chaque élève permet de créer une relation amicale qui est très motivante pour l’apprentissage. Duolingo est très intéressant aussi, même si malheureusement, il n’existe pas de version pour francophones pour l’instant. Nous pensons qu’il peut être très bénéfique pour l’apprentissage d’utiliser 2 ou 3 sources différentes.

Espéranto-Aktiv : Après les 10 leçons d’iKurso, les élèves continuent-ils à pratiquer la langue ? Rejoignent-ils des associations espérantistes ? Suivent-ils d’autres cours d’espéranto ?

L’équipe d’iKurso : La plupart continuent à apprendre grâce au cours Gerda Malaperis. Pour ce qui est de les inciter à rejoindre des associations d’espéranto, cela dépend surtout de la publicité qui est faite pour les associations. Il nous semble très important de faire connaître aux élèves tout ce qui existe dans l’espéranto, les différentes solutions pour continuer leur apprentissage et surtout intégrer le mouvement espérantiste. Tout cela demande des idées et l’énergie pour les réaliser. Nous espérons que cet interview pourra motiver des gens à venir nous aider.