Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /arthur/sites/ufe/spip-3.1/config/ecran_securite.php on line 283
Ils l’ont fait... dans leur région - Espéranto France
français

Ils l’ont fait... dans leur région

Esperanto-Aktiv’ n° 78 – avril 2017

Guilherme Fians, Svetlana Smetanina, Duncan Charters, Chuck Smith : les espérantistes étrangers ont sillonné les clubs locaux pour aborder les sujets les plus variés. Conférences culturelles, découvertes linguistiques, nouveautés, place des technologies dans la diffusion de l’espéranto, interventions en milieu scolaire, etc. L’Espérantie française a aussi été traversée par la politique avec la journée des Droits des Femmes ou EDE, la poésie, la musique (avec le groupe I.d.c.) et le soleil des Issambres.

Bretagne (22, 29, 35, 56)

http://esperanto.bretonio.free.fr
Contact régional : Xavier GODIVIER • Tél. 02 99 22 99 07 • zav(chez)esperanto-panorama.net

  • Bretagne (22, 29, 35, 56... ) : Deux tournées de conférences – 25 février au 22 mars
    La fédération Espéranto-Bretagne a organisé entre le 25 février et le 22 mars deux tournées : le Brésilien Guilherme Fians a sillonné la Bretagne de Saint-Brieuc à Pontivy, de Douarnenez à Rennes. Selon les lieux, il a parlé du Brésil d’aujourd’hui ou de l’anthropologie sociale, dont il est doctorant. La Russe Svetlana Smetanina a fait des conférences, dans 13 lieux, sur la Russie d’aujourd’hui – les symboles de la Russie. Ces deux intervenants, chaleureux et d’excellent niveau, ont donné pleine satisfaction à nos adhérents et leur ont permis de mieux connaître ces grands pays tout en améliorant leur connaissance de la langue espéranto. (Info : Josette Ducloyer).
  • Guingamp (22) : L’espéranto au collège Jacques-Prévert – 27 février au 3 mars
    Murielle Caré, professeur au collège de Guingamp, a organisé une Semaine de l’espéranto dans son établissement, avec l’intervention du Brésilien Guilherme Fians et de la Russe Svetlana Smetanina, qui ont parlé aux élèves de leur pays, et avec la participation de Jade, jeune en service civique auprès d’Armor-Espéranto. Parallèlement était présentée une exposition sur l’espéranto avec quiz. Guilherme et Svetlana sont également intervenus dans le cadre des TAP à l’école de Cavan (22). (Info : Josette Ducloyer).

Champagne-Ardennes (08, 10, 51, 52)

Contact régional : Alexandre ANDRÉ

JPEG - 296.6 ko
  • Chaumont (52) : L’espéranto chez Artisans du Monde
    La boutique Artisans du Monde de Chaumont présente, grâce aux petits calendriers de l’association Espéranto-France, la langue équitable espéranto : un thème proche des idées de l’association Artisans du Monde, qui œuvre pour un commerce équitable depuis 1974. (Info : Alex André).

Île-de-France (75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95)

www.francilio.org
Contact régional : info(chez)francilio.org

  • Paris (75) : Conférences de Duncan Charters – 21-22 mars
    Dans le cadre de sa tournée de conférences en France, organisée par Yves Nicolas pour Espéranto-France, Duncan Charters, célèbre linguiste espérantophone, a donné deux conférences (en espéranto) sur deux sujets.
    Mardi : Comment les polyglottes apprennent les langues (http://esperanto.paris/comment-les-polyglottes-apprennent-les-langues).
    Mercredi : Comment communiquer en public, quelles sont les bases de la communication avec d’autres personnes, et notamment au sujet de l’espéranto et autres idéologies mondialistes ? Quelle est et doit être, la place des nouvelles technologies pour promouvoir l’espéranto et grâce à lui à un monde plus pacifique et plus tolérant ? Et 17 personnes étaient présentes pour apprendre à communiquer plus efficacement en public. (Info : Didier Loison & ALeks Kadar).
  • Paris (75) : Europe-Démocratie-Espéranto aux 60 ans des traités de Rome – 25 mars
    Cinq membres de Europe-Démocratie-Espéranto (France) se sont retrouvés sur la place du Palais-Royal à Paris, parmi quelques dizaines de participants, lors du rassemblement proposé par diverses associations (Mouvement européen, « pulse of Europe » ...). Parmi la multitude de drapeaux bleus, leurs gilets jaunes, marqués « Demokratio urĝas en Eŭropo », étaient très visibles. Outre des distributions de tracts, Pierre Dieumegard, président de E.D.E.-France, a pu dire une phrase au micro : « Après avoir supprimé les barrières douanières il y a soixante ans, il serait temps de supprimer les barrières linguistiques en Europe ». (Info : P. Dieumegard).
    JPEG - 999.3 ko
  • Paris (75) : Europe-Démocratie-Espéranto au Ministère des Affaires Étrangères – 25 mars
    Bernard Cornevin et Pierre Dieumegard (E-D-E-France) étaient présents, parmi environ 300 personnes, au « dialogue citoyen » sur 60 ans de construction européenne… et demain ?, organisé par le Ministère des Affaires étrangères, avec comme orateurs Jean-Marc Ayrault, Anne-Marie Autissier, Pierre Moscovici...
    On nous a demandé de voter sur le futur de l’Union européenne : « Quelles actions devrait avoir l’Union européenne dans les années à venir ? ». Sur les 9 items possibles, la majorité est allée à « Mieux associer les citoyens aux décisions européennes », avec 24 % des votes, ce qui a conduit P. Moscovici à dire « la question de la démocratie est fondamentale ». P. Dieumegard est alors intervenu sur ce domaine, en montrant l’impossibilité d’un débat démocratique à l’échelle de l’Union, faute d’une langue commune, en terminant par : « Que proposez-vous pour permettre un débat démocratique à l’échelle de l’Union européenne ? ».
    Après quelques interventions (P. Moscovici a dit « il n’y a pas que l’anglais au niveau de l’Union européenne, il y a aussi la langue dans laquelle nous sommes en train de parler. »), on a fait revoter les participants sur la même question. Et là, le résultat a été spectaculaire. L’item « Mieux associer les citoyens aux décisions européennes » a eu 31 % des voix à ce deuxième vote (au lieu de 24 % la première fois). (Info : P. Dieumegard).

Limousin (19, 23, 87)

Contact régional : Pierre BOUVIER • Tel. 05 55 36 16 83 • spranto(chez)laposte.net

  • Limoges (87) : Conférence sur l’anthropologie sociale – 13 février
    Dans le cadre d’une tournée organisée par Espéranto-France, Guilherme Fians a été reçu par le club de Limoges, où il a donné une conférence sur l’anthropologie au Centre International de Recherche sur l’Anarchie (CIRA). Le public, d’une dizaine de personnes au début (plus de la moitié espérantophones), était plus important à la fin, car plusieurs habitués du lieu, arrivés en retard, sont restés, tant était claire et intéressante la présentation de son sujet par le conférencier. Pjer Bouvier traduisait en français, et Guilherme a pu répondre, parfois avec humour, à de nombreuses questions. (Info : Pjer Bouvier).
  • Brive (19) : Conférence de Guilherme sur le Brésil – 14 Février
    C’est au lycée d’Arsonval de Brive que Guilherme a présenté le Brésil, son pays, devant une vingtaine de personnes, dont 6 ou 7 ne comprenaient pas l’espéranto. Gilles Tabard, le président d’ Espéranto-Limousin, traduisait, mais à la fin le conférencier, qui comprend assez bien le français, a répondu en français à quelques questions. (Info : Pjer Bouvier).

Midi-Pyrénées (09, 12, 31, 32, 46, 65, 81, 82)

http://www.esperanto-midipyrenees.org
Contact régional : Marion QUENUT • Tél. 06 87 64 75 84 • sudo.pireneoj(chez)free.fr

  • Toulouse (31) : Atelier Découverte de l’espéranto – 27 février
    Cet atelier, organisé par le Centre Culturel Espéranto de Toulouse, d’une durée de deux heures, a attiré 6 personnes au Foyer de Jeunes travailleurs San Francisco. Une expo sur l’espéranto avait été installée dans ce Foyer pendant la semaine précédente. Marion a proposé, entre autres, du travail sur des documents (livres, CD, revues, tracts...). (Info : Manuela Burghelea).
    JPEG - 280.8 ko
  • Toulouse (31) : Atelier Découverte de l’espéranto à l’Institut Catholique – 28 mars
    Dans le cadre d’un cours d’histoire de la construction européenne à l’Institut Catholique, Christophe a fait une intervention devant une trentaine d’étudiants en première année de licence. Les étudiants ont découvert le fonctionnement de la langue à travers l’analyse des textes et des jeux sur les chiffres. Ils ont ensuite découvert le mouvement espéranto avec un quiz sur les chiffres : nombre de locuteurs, de livres en espéranto, d’entrées du dico, de rencontres annuelles, etc. Ils ont posé beaucoup de questions. Le professeur a été si satisfait qu’il pense renouveler l’expérience l’année prochaine. (Info : Manuela).
JPEG - 48.9 ko
  • Toulouse (31) : Rencontre avec Chuck Smith, co-inventeur d’Amikumu – 28 mars
    Chuck est le jeune Américain qui, après avoir lancé Vikipedio, Wikipédia en espéranto, (2001) et le cours d’espéranto en ligne sur Duolingo (2015), est le coauteur de l’appli Amikumu permettant de mettre en contact les personnes désirant parler une langue commune. En partenariat avec Toulangues, la Topina et Convergéncia occitana, cette rencontre a eu lieu à la Maison de l’Occitanie, où Chuck a présenté, devant une vingtaine de personnes (dont une quinzaine d’espérantophones), l’appli, actuellement en phase d’expérimentation, qui sera lancée courant avril. Il a répondu à de nombreuses questions. La traduction en français était assurée par Alain. (Info : J.M. Cash).
  • Toulouse (31) : Concert de Inicialoj dc – 1er avril
    Pour clôturer la 3e Semaine de l’espéranto, le Centre Culturel Espéranto avait invité i.d.c. (Inicialoj dc) à venir présenter son nouvel album La Granda Aventuro, au café associatif l’Estancabra. Le concert, devant une quinzaine de personnes, s’est déroulé en deux parties, la première avec les chansons de l’album La Granda Aventuro et la deuxième avec des chansons de ses deux premiers albums Urbano et Signoj de viv’. Le concert reflétait bien l’ambiance pop alternative de Inicialoj dc que nous retrouvons sur ses albums, avec pour presque toutes les chansons une synchronisation vidéo projetée sur scène créant un tout visuel et attractif. Vous pouvez découvrir ses albums sur https://www.vinilkosmo-mp3.com/eo/popo-roko-hiphopo-elektronik/inicialoj-dc-161.html ou encore écouter en streaming équitable sur 1D touch son dernier album : http://music.1dtouch.com/albums/169307 (par Vinilkosmo le club). (Info : J.M. Cash).

Provence-Alpes-Côte d’Azur (04, 05, 06, 13, 20, 83, 84)

 Contact régional : Pierre OLIVA • Tél. 06 76 55 57 23 • nlpo(chez)free.fr

  • La Ciotat (13) : Journée des Droits des Femmes – 8 mars
    La journée s’est déroulée à la Maison du Jumelage : cadre idéal par une belle journée ensoleillée, mais peu de visiteurs à part les associations participantes et les officiels (député, maire et conseillers municipaux). Espéranto-La Ciotat était, avec Amnesty et Femmes Solidaires, la seule association à proposer une exposition, axée sur les quatre mots « femme-homme ; fille-garçon » dans les 24 langues officielles de l’Union européenne et une vingtaine d’autres langues, non officielles. Les traductions avaient été recueillies à l’aide des délégués de la Universala Esperanto-Asocio. (Info : R. Triolle).
JPEG - 20.7 ko
  • La Ciotat (13) : Conférence de Duncan Charters – 16 mars
    La visite de Duncan Charters à La Ciotat fut rapide. Arrivé à 14 heures d’Épinal, où il était intervenu dans différentes classes, et reparti le lendemain à Valence pour deux conférences à Romans. Très ouvert, cet universitaire étatsunien a proposé une demi-douzaine de sujets lors de sa tournée en Belgique et en France : sur les religions aux États-Unis, l’élection de Donald Trump, l’apprentissage des langues, etc. À la demande des Ciotadens il a présenté au Grand Portique une conférence sur les Latinos et la langue espagnole aux USA, très intéressante. Plus ici : http://esperanto-provence.org/site/?p=1616. (Info : R. Triolle).
  • La Ciotat (13) : L’espéranto au Festival de Poésie – 1er avril
    Organisé par l’association Zygo, le Festival de Poésie partagée invite de jeunes poètes qui déambulent dans les rues et déclament, répondent aux questions des lycéens ou collégiens, bref font partager leur passion à la population. Samedi 1er avril, c’était la soirée de la poésie en différentes langues et l’espéranto a été représenté par une poésie originale du Brésilien Sylla Chaves sur le sort du poète, et une poésie, traduite du coréen, sur l’amour. Un moment qui attire l’attention sur la beauté de la langue internationale, sa fluidité et sa capacité à créer des images. (Info : R. Triolle).
  • Marseille (13) : Conférence Amikumu de Chuck Smith – 30 mars
    Espéranto-Marseille a reçu Chuck pour une conférence, en espéranto avec traduction en français, sur l’utilisation des moyens modernes de communication pour l’apprentissage et la dissémination de l’Espéranto, ainsi que sur ses projets actuels.
    Américain résidant à Berlin, Chuck a lancé nombre de projets liant l’espéranto et les technologies de la communication. Il a utilisé le Pasporta Servo lors de ses voyages dans 14 pays. Il a lancé Vikipedio (Wikipedia en espéranto) il y a quelques années. En 2015, il a créé un cours d’espéranto sur Duolingo, qui connait un grand succès, et où des centaines de nouveaux apprenants terminent chaque jour le cours. Ces nouveaux espérantophones ont une connaissance de la langue, mais ont étudié hors du mouvement. C’est là qu’intervient Amikumu, l’application sur téléphone mobile développée par Chuck et son équipe qui permet de trouver et d’entrer en contact avec les espérantophones à proximité. Ainsi les espérantistes pourront se rencontrer plus facilement, qu’ils aient une longue histoire avec le mouvement espérantiste ou qu’ils soient de tous nouveaux espérantistes formés par Duolingo ou d’autres méthodes en ligne. Un large public a pu échanger avec Chuck Smith au cours de cette soirée. (Info : Thierry Spanjaard).
  • Roquebrune-sur-Argens (83) : Semaine euro-méditerranéenne d’espéranto – 4 au 11 mars
    C’est aux Issambres, quartier maritime de Roquebrune-sur-Argens, que s’est déroulée, cette année encore, la Semaine euro-méditerranéenne. Les participants, venus de douze pays, étaient répartis en 4 groupes pour étudier le matin avec leurs professeurs, l’après-midi étant réservé aux promenades et à la détente. Var-Matin du 9 mars a publié un article sur l’événement. (Info : M. Prezioso).

Rhône-Alpes (01, 07, 26, 38, 42, 69, 73, 74)

http://rodanalpa.federacio.free.fr/
Contact régional : Philippe PELLICIER • Tél. 06 35 25 67 86 • philippe.pellicier(chez)laposte.net

  • Fontaine (38) : Guilherme, jeune Brésilien doctorant... – 19 au 21 février
    Espéranto-Grenoble et Espéranto38 ont reçu du 19 au 21 février Guilherme Fians, espérantophone brésilien, étudiant en anthropologie. Guilherme a pu découvrir une partie de l’histoire et des traditions de l’Isère. Il a parlé, devant une quinzaine d’espérantophones, de l’anthropologie et des recherches qu’il est en train de mener sur le mouvement espéranto en France. (Selon le site d’Espéranto-Rhône-Alpes http://esperanto-ra.org/).
  • Lyon (69) : Humanisme et espéranto, conférence du Dr Duncan Charters – 5 mars
    C’est lors du Salon Primevère de Lyon, et dans le cadre de sa tournée de conférences organisée par Espéranto-France, que le Pr Duncan Charters, Professeur d’espagnol et Directeur du Département des Humanités de l’Université Principia (Illinois, États-Unis), a donné une conférence sur le lien entre l’humanisme et l’espéranto.
    Pour l’initiateur de l’espéranto, le docteur Ludovik Zamenhof, le projet d’une langue internationale était intimement lié au développement de valeurs universelles de tolérance, de respect mutuel et de paix. Le professeur Charters a montré, sur la base de travaux universitaires, que ce projet pouvait s’enraciner dans une démarche anthropologique, puisque cette science ne se contente plus aujourd’hui de décrire des sociétés humaines passées ou lointaines, mais aspire à examiner des avenirs possibles. Et il a tenté de définir quelles sont les valeurs qui peuvent aujourd’hui servir de socle à un avenir désirable pour l’humanité. (Selon un article de Michael Leibman sur le site http://esperanto-ra.org/).

N’hésitez pas à nous envoyer vos comptes rendus d’événements (avec des photos) à esperanto-aktiv(chez)esperanto-france.org si vous souhaitez que l’on en parle dans Esperanto-Aktiv’ !