Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /arthur/sites/ufe/spip-3.1/config/ecran_securite.php on line 283
Tourisme et espéranto - Espéranto France
français

Découverte

Tourisme et espéranto

Lettre numéro 30 – Novembre 2012

Le tourisme espérantiste est un phénomène très particulier. Le plus souvent en marge des grands opérateurs touristiques, les espérantistes développent les réseaux les plus divers, professionnels ou d’affinité, qui leur permettent lors de leurs voyages, de découvrir les pays visités sous différents angles : l’inverse du tourisme de masse, dans un esprit de rapprochement entre les peuples, les cultures et les personnes.

L’Association Mondiale d’Espéranto (UEA)

publie chaque année un annuaire de 1700 délégués dans 103 pays, mentionnant les éventuelles compétences dans un domaine particulier. Pour le tourisme, beaucoup de délégués proposent de faciliter la connaissance du pays par des conseils, des possibilités d’hébergement, des mises en relations, etc.
www.uea.org

Pasporta Servo (Service Passeport)

C’est un service d’hébergement gratuit chez l’habitant, mis à la disposition des espérantophones. Créé en 1974, le système propose à ses membres de loger ou de recevoir d’autres membres (généralement pour un ou deux jours). C’est le meilleur moyen pour faire connaissance avec d’autres pays, peuples ou cultures. Avec plus de 1000 adresses dans 90 pays sur les cinq continents, Pasporta Servo est le plus célèbre annuaire d’hébergement pour espérantophones.

Son fonctionnement est très généreux : les personnes qui figurent dans le Pasporta Servo se proposent d’accueillir gratuitement chez elles pendant quelques jours, selon les conditions définies dans l’annuaire (éventuellement précisées par lettre, par courriel ou par téléphone), tout espérantophone adhérent à ce service.

Plus d’informations :
http://www.pasportaservo.org

Tutmonda Esperanto-Adresaro

C’est le dernier-né des réseaux permettant d’entrer en contact avec des espérantophones, pour correspondre (lettres, courriel…), bavarder sur la Toile (Skype, Facebook, etc.) ou inviter un étranger de passage à boire un café, partager un repas, ou plus si affinité. Mis en place par la jeune fondation Esperanto Internacia (créée il y a à peine deux ans), ce réseau est accessible gratuitement sur http://adresaro.org.

Internacia Klubo « Esperantotur »

Internacia Klubo « Esperantotur »est une agence de voyages polonaise, qui dans son Calendrier Touristique Espéranto 2012/2013 (Turisma esperanto- kalendaro), propose des voyages organisés vers toutes les Conférences, Congrès ou Rencontres en espéranto et dans 180 pays du monde.

Internacia Klubo « Esperantotur » – Internacia Centro pri Kulturo kaj Turismo, str.M.Sklodowskiej-Curie 10, PL-85-094 Bydgoszcz esperanto-turismo@wp.pl , www.esperanto-turismo.za.pl

Grâce à ces outils, on peut aller très loin !
Voici quelques exemples de tours du monde à pied, en vélo, en moto... effectués par des voyageurs utilisant l’espéranto :

Le tour du monde de la famille Robineau

Ils ont fait le tour du monde pendant huit années en vivant et travaillant dans des familles, échangeant leur travail contre nourriture et logement. Ils parlent plusieurs langues, dont l’espéranto.

Depuis 1994, ils sillonnent la France et la Belgique pour diffuser leurs conférences audiovisuelles et leurs livres de voyage (à ce jour, près de 1500 présentations). Dans leur conférence Huit ans autour du monde, ils ont inclus une séquence présentant l’Espéranto. Ce qui a permis à un journal de titrer « Des ambassadeurs de la langue internationale Espéranto ». Cette conférence n’a pas pris une ride, toujours animée par le même enthousiasme qui les guide tout au long de leurs voyages.
http://www.voyage-tourdumonde.com

Le tour du monde de Rose et Cyrille

Ces deux espérantistes de la région parisienne ont effectué près de 35000 km en vélo de 2008 à 2011 soit 2 ans et demi. Leur site nous raconte avec beaucoup de très belles photos le périple entrepris, nous parle des rencontres avec les espérantistes et les médias locaux.
www.horizonto.net

Le tour du monde d’Alice et Cédric


Alice et Cédric, de Châteauroux, sont revenus d’un long voyage de 22 500 km dans 27 pays, commencé en 2008. Ils ont visité le monde pendant deux ans et demi au moyen d’un vélo couché. Ils ont appris l’espéranto pendant 6 mois et ont logé chez des espérantistes.
http://portraitdeplanete.blogg.org/