Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /arthur/sites/ufe/spip-3.1/config/ecran_securite.php on line 283
Esperanto Aktiv n° 12 – mars 2011 - Espéranto-France
français

Esperanto Aktiv n° 12 – mars 2011

Découverte : Des examens d’espéranto

Il y a plusieurs motivations qui peuvent nous pousser à passer des examens d’espéranto. Les examens permettent d’évaluer son niveau et son progression quand on suit régulièrement des cours. Ils permettent également de justifier d’un certain niveau quand on veut passer de l’autre côté de la barrière et se mettre à enseigner l’espéranto. Et enfin, ils permettent d’évaluer le nombre de personnes qui parlent l’espéranto avec un niveau donné.

Ils l’ont fait... dans leur région

Récemment, différents événements ont eu lieu autour de l’espéranto. Parfois au sein d’associations, parfois de manière plus visible (passage aux Grosses Têtes ou article dans un Guide du Routard). Le but est toujours de faire vivre et de faire connaître l’espéranto !

Calendrier

Février à peine fini, il est déjà temps de penser à vous inscrire aux rencontres de l’été si vous voulez bénéficier de tarifs avantageux. D’ici là, vous pourrez également prendre part à différentes rencontres organisées ici ou ailleurs.

Le livre du mois : « Flugi kun kakatuoj », de Trevor STEELE

Au nord de l’Australie Occidentale, Canterbury Downs est un vaste et beau domaine pour les colons anglais qui en sont « légalement » propriétaires. En cette fin du dix-neuvième siècle, le jeune idéaliste Billy Dixon, très fier de sa bonne éducation britannique, sûr d’appartenir à la classe supérieure de la société, est heureux d’y travailler comme gardien des immenses troupeaux, « cow-boy » dirait-on sur un autre continent, après avoir abandonné l’idée de s’enrichir en devenant chercheur d’or. L’expérience avait été trop dure.

Édité par Flandra Esperanto-ligo, ce roman de 256 pages est vendu à la boutique d’Espéranto-France au prix de 17 euros.