Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /arthur/sites/ufe/spip-3.1/config/ecran_securite.php on line 283
Archives Esperanto Aktiv - 2011 - Espéranto France
français

Archives Esperanto Aktiv - 2011

Esperanto Aktiv n° 10 - janvier 2011

Découverte : d’autres projets de langues construites. Quelle est la langue que l’on peut écrire avec des notes de musique ? Quelle invention doit-on au père J.M. Schleyer ? Quelle est la langue qui ne contient que 123 mots ? Sauriez-vous écrire « Je veux aller au cinéma » en Bliss ? L’europanto est-il la future langue de l’Europe ? Quelle est la langue dont le nom signifie « langage logique » ? Vous trouverez ces réponses dans notre article sur les langues construites.

Le livre du mois : La sekreto de la arbaro de Lascaux . Le livre de ce mois est une bande dessinée qui retrace avec perfection l’ambiance si particulière de ce début d’automne de l’année 1940 où quatre adolescents ont découvert par hasard l’entrée de la grotte de Lascaux.

Esperanto Aktiv n° 11 – février 2011

Découverte : Des vidéos en espéranto sur Internet. Que vous soyez débutants ou déjà bilingues en espéranto, vous pouvez avoir envie de regarder une vidéo en espéranto. Le problème qui se pose alors est de savoir s’il en existe et où les trouver. Nous vous proposons donc ce mois-ci un rapide tour d’horizon de ce qui existe, pour vous permettre, quels que soient vos goûts, de trouver quelque chose qui vous convienne.

Le livre du mois : Le Petit Prince en espéranto. Depuis une dizaine d’années, la deuxième édition du Petit Prince, sortie dans les années 80, était épuisée. Les collectionneurs réclamaient régulièrement ce livre en vain.
Après 14 mois de travail acharné, François Lorrain et une équipe internationale de traducteurs ont repris consciencieusement la traduction originale pour enlever les différentes coquilles et reformuler un grand nombre de phrases, ceci afin de coller au plus près à l’esprit d’Antoine de Saint-Exupéry.

Esperanto Aktiv n° 12 – mars 2011

Découverte : Des examens d’espéranto. Les examens permettent d’évaluer son niveau et son progression quand on suit régulièrement des cours. Ils permettent également de justifier d’un certain niveau quand on veut passer de l’autre côté de la barrière et se mettre à enseigner l’espéranto. Et enfin, ils permettent d’évaluer le nombre de personnes qui parlent l’espéranto avec un niveau donné.

Le livre du mois : Flugi kun kakatuoj, de Trevor Steele. Au nord de l’Australie Occidentale, Canterbury Downs est un vaste et beau domaine pour les colons anglais qui en sont « légalement » propriétaires. En cette fin du XIXe siècle, le jeune idéaliste Billy Dixon, très fier de sa bonne éducation britannique, sûr d’appartenir à la classe supérieure de la société, est heureux d’y travailler comme gardien des immenses troupeaux, « cow-boy » dirait-on sur un autre continent, après avoir abandonné l’idée de s’enrichir en devenant chercheur d’or. L’expérience avait été trop dure.

Esperanto Aktiv n° 13 - Avril 2011

Découvertes : Des nouvelles du Japon grâce à l’espéranto. Depuis le 12 mars, au lendemain du drame qui a frappé le Japon, HORI Jasuo tient une chronique des événements et l’envoie quotidiennement par Internet. Ces chroniques en espéranto sont ensuite diffusées sur plusieurs listes, entre autres en France sur la liste ufe-anoncoj et Espéranto-Provence.

Le livre du mois : Sonĝoj de kristalo, Arko 2064, de Jérôme Leroy. En 2064, le cristal est un matériau archéologique disparu (à part les cristaux de neige des banquises). Pourtant Yukiko et Frédéric sont liés depuis l’enfance par de mystérieux rêves où les reflets d’un aigle en cristal prennent leur envol. Elle, la riche Japonaise. Lui, le réfugié du Froid. Réunis à l’université de Canton, ils décident de retourner à la source de leur songe commun : la cristallerie d’Arques, aujourd’hui perdue sous un glacier.

Esperanto Aktivn° 14 – mai 2011

Découverte : Signez la pétition pour l’espéranto au bac. Lors du congrès interassociatif de Sète, du 22 au 26 avril 2011, a été lancée la pétition pour proposer l’espéranto comme option au bac. Cette pétition parrainée par Albert Jacquard est déjà signée par différents linguistes, hommes politiques, artistes et personnalités du monde associatif.
N’hésitez pas à aller signer la pétition sur le site http://esperanto-au-bac.fr

Le livre du mois : 107 krucenigmoj en Esperanto, de Stano Marček. Ce mois-ci, nous vous présentons un livre pas comme les autres, il s’agit d’un recueil de mots croisés tout droit sorti du cerveau de Stano Marček. Il est rédacteur en chef de la revue Esperanto de l’association mondiale d’Espéranto, dans laquelle il prenait plaisir à insérer des tables de mots croisés de son cru.

Esperanto Aktiv n° 15 – juin 2011

Découverte : Espéranto et religion. S’il existe un domaine où le besoin d’un moyen de communication international se fait sentir, c’est bien celui des religions. Les convictions s’arrêtent rarement au niveau des frontières. Et on s’aperçoit vite que la plupart des religions se doivent de résoudre cette problématique linguistique. Voyons comment elles s’y prennent et quelle utilisation certains de leurs adeptes font de l’espéranto à cette fin.

Lu, vu, écouté ce mois-ci : Brassens Plu, de Jacques Yvart. Dans cet album, Jacques Yvart interprète 13 titres de Georges Brassens traduits en espéranto. On y retrouve quelques reprises de son premier album Yvart kantas Brassens comme La verda benk’ (Les amoureux des bancs publics) ainsi que des nouveautés comme La marista amo (La marine).

Esperanto Aktiv n° 16 – juillet-août 2011

Découverte : Les congrès mondiaux d’espéranto. Le calendrier de ce numéro présente la plupart des rencontres internationales qui ont lieu cet été, mais parmi toutes les rencontres et congrès, le congrès mondial (UK) de l’association mondiale d’espéranto (UEA) est le plus important de tous, de par sa participation et son contenu. Voici un petit aperçu de ces fameux UK.

Lu, vu, écouté ce mois-ci : Bildstrioj kiel lernolibroj, de Michel Dechy. Bildstrioj kiel lernolibroj n’est pas à proprement parler une méthode pour apprendre l’espéranto, mais plutôt un outil pédagogique qui permet d’enrichir son vocabulaire et de pratiquer l’expression orale en groupe.
Différents extraits des albums de Tintin traduits en espéranto montrent des situations à décrire, à commenter et à imaginer.

Esperanto Aktiv n° 17 – septembre 2011

Découverte : C’est la rentrée, on reprend les cours d’espéranto. Comme tous les ans, septembre est synonyme de rentrée scolaire. Dans la plupart des clubs d’espéranto, un peu partout en France et dans d’autres pays, on organise des cours pour débutants ou personnes plus confirmées. Si la difficulté pour les élèves est de trouver le cours le plus près de chez soi, la difficulté pour les enseignants est de se faire connaître. Cet article va tenter de lister les pistes à suivre pour faire le lien entre élèves et enseignants.

Le livre du mois : Esperanto por lernejaj klasoj . Esperanto por lernejaj klasoj (L’espéranto pour les écoliers) apporte une vraie bouffée d’air frais. Cet ensemble de quatre livres repose sur des méthodes modernes d’enseignement des langues. Ils suivent les niveaux du cadre européen des langues, sont basés sur des techniques de mise en situations où les élèves apprennent à se présenter, demander leur chemin, parler du repas, de voyages etc.

Esperanto Aktiv n° 18 – octobre 2011

Découverte : Un petit tour de l’actualité musicale en espéranto. Ce mois-ci, nous allons vous parler de l’actualité musicale en mettant les projecteurs sur la maison de disque Vinilkosmo. Créé il y a plus de vingt ans, ce label est l’œuvre d’un passionné de musique, Floréal Martorell. La grande majorité des albums espérantophones qui sortent passent par les studios d’enregistrement de Donneville, à quelques kilomètres de Toulouse. De la variété au rap, en passant par la musique folklorique et le rock, il y en a pour tous les goûts. Voici quelques échantillons pour vous ravir les (...)

Esperanto Aktiv n° 19 – novembre 2011

Découverte : Comment faire un bon café (espéranto) ?. Il n’est pas toujours facile d’assister à des congrès à travers le monde, on est souvent limité à cinq semaines de congés payés par an et les voyages coûtent cher. Mais l’espéranto est avant tout une langue et une langue est faite pour être parlée. Alors pour pouvoir pratiquer régulièrement l’espéranto, de nombreuses initiatives ont vu le jour dans différentes villes pour se réunir régulièrement autour d’un verre et parler en espéranto.

Le livre du mois : Lupo Alberto . Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes à la ferme si Alberto n’était pas un loup et Marta une poule ! La traduction est fidèle à l’original, jusque dans les onomatopées. Le vocabulaire est abordable et les débutants pourront s’aider des images pour comprendre. Les plus confirmés d’entre vous pourront apprécier le style. Lupo Alberto s’inscrit dans un ensemble plus large de BD italiennes traduites en espéranto par des passionnés qui veulent diffuser leur culture au plus grand nombre.

Esperanto Aktiv n° 20 - décembre 2011

Découverte : Les rencontres d’espéranto du Nouvel An. La fin de l’année approche et les flocons de neige se font attendre ; mais si vous souhaitez passer un réveillon inoubliable, il n’y a qu’un seul pas à franchir : celui de s’inscrire à une rencontre d’espéranto.
Ces rencontres existent depuis de nombreuses années et permettent de passer les derniers jours de l’année dans une ambiance conviviale et chaleureuse. Il en existe pour tous les goûts comme nous allons le voir.

Le livre du mois : Kiel traduki, de André Andrieu. « Traduire, c’est trahir » dit le proverbe. Mais André Andrieu n’est pas un traître, loin de là, il nous offre par son livre les meilleures ficelles pour pouvoir traduire les subtilités de la langue française et du coup être le plus fidèle possible à l’original.
André Andrieu a rédigé pendant plusieurs années cette rubrique « kiel traduki » pour la revue La Sago de l’association SAT-amikaro. Et, à la demande des lecteurs, il a compilé ses articles, revus et corrigés pour en faire un livre.