français
En raison de la situation sanitaire, le siège d'Espéranto-France est fermé à partir du 30 octobre 2020.
Nous ne pourrons ni répondre au téléphone, ni traiter le courrier postal et les commandes, mais vous pouvez nous contacter par courriel.
Nous vous remercions de votre compréhension.

Pro la sana situacio, nia Pariza sidejo restos fermata ekde la 30a de oktobro 2020. Mendoj ne estos sendataj, paperaj poŝtaĵoj atendos. Bonvolu ne telefonalvoki, tamen vi povas kontakti nin per retmesaĝoj.

Esperanto-Aktiv n° 65 - janvier 2016

Pour la confection de ce numéro, merci à : Sylvain Barrier, François Bartsch, Susanna Beglaryan, Jeanne-Marie Cash, Raymonde Coquisart, Anne Jausions, ALeks Kadar, Emmanuelle Richard, et à tous ceux qui ont apporté leur pierre à l’édifice par leurs contributions.

Calendrier

Je kandelfesto, vintro ĉesas aŭ vigliĝas. À la chandeleur, l’hiver s’éteint ou prend vigueur, dit un proverbe. Si l’Espérantie semble hiverner quelque peu, n’oubliez pas que toutes les rencontres régulières continuent. Que le mouvement garde sa vigueur !

Ils l’ont fait... dans leur région

Décembre fut le mois des fêtes pour nos cercles locaux aussi : fête de Zamenhof, Noël, Épiphanie... Et signalons aussi que les couleurs de l’espéranto ont flotté à Montreuil lors du Village mondial des alternatives, qui répondait à la COP21. Le début de 2016 a vu deux hommages : à Harold Mudie, premier président d’UEA, enterré en Normandie ; et à André Grossmann, sacré « Alsacien de la semaine » pour la première semaine de l’année. Et notons enfin les cours d’espéranto, qui pénètre le système scolaire et universitaire français, à sa façon.

Découverte : Les faits marquants de 2015 selon « La Ondo »

La revue internationale La Ondo de Esperanto propose chaque mois de janvier un petit bilan de l’année écoulée. Le journal interroge une douzaine de personnalités du mouvement à l’échelle mondiale. Quels sont selon eux les plus et les moins de 2015 en Espérantie ? Voici un condensé des réponses.

Lu, vu, écouté ce mois-ci : « Pulsas la viv’ », de Lucija BORČIĆ

Esperanto-Aktiv’ rend hommage à Lucija Borčić, écrivain espérantophone croate récemment disparue. Son livre, Pulsas la viv’, publié il y a 15 ans, est un recueil de courts textes qui se présentent comme des poèmes, écrits entre 1977 et 2001, faciles à lire, bien présentés, chacun ayant droit à une page.