français
En raison de la situation sanitaire, le siège d'Espéranto-France est fermé à partir du 30 octobre 2020.
Nous ne pourrons ni répondre au téléphone, ni traiter le courrier postal et les commandes, mais vous pouvez nous contacter par courriel.
Nous vous remercions de votre compréhension.

Pro la sana situacio, nia Pariza sidejo restos fermata ekde la 30a de oktobro 2020. Mendoj ne estos sendataj, paperaj poŝtaĵoj atendos. Bonvolu ne telefonalvoki, tamen vi povas kontakti nin per retmesaĝoj.

Le livre du mois

Le Petit Prince en espéranto

Esperanto Aktiv n° 11 – février 2011

ATTENTION : Cet article date de février 2011. Les informations données ici ne sont plus d’actualité. Voir l’article mis à jour : Le Petit Prince en espéranto.

Depuis une dizaine d’années, la deuxième édition du Petit Prince, sortie dans les années 80, était épuisée. Les collectionneurs réclamaient régulièrement ce livre, en vain.

En 2009, quand l’association canadienne d’espéranto décida de rééditer l’ouvrage, ce fut l’occasion de revoir intégralement le texte traduit en 1961 par Pierre Delaire. François Lorrain a passé 14 mois à réaliser le projet, un travail considérable. Comme il le dit lui même, « traduire le Petit Prince, c’est comme traduire la Bible. C’est un chef d’œuvre mondialement connu où chaque mot est important ». Le traducteur canadien, aidé d’un Français et d’un Croate, a revu chaque mot, chaque expression de l’auteur pour comprendre le sens qui se cache derrière celles-ci et être le plus fidèle possible au texte d’origine.

Le résultat fut ensuite relu par une Française, un Anglais et un Australien. En tout, plus de 800 messages furent échangés pour arriver au résultat final.

Les illustrations ont également été revues par un graphiste professionnel afin d’atteindre un résultat optimum.

Vous pouvez obtenir le livre au prix de 12 euros et 2,5 euros de frais d’envoi pour la France en contactant butiko@esperanto-france.org ou vous pouvez l’acheter directement sur notre site. Vous pouvez également nous contacter pour connaître les frais d’envoi de votre pays, si vous habitez ailleurs qu’en France.

N’hésitez pas à en parler autour de vous.