français

Applications mobiles pour l’espéranto

Découverte

On en a presque tous un dans la poche, on l’utilise pour trouver son chemin, surfer sur internet ou jouer à des jeux addictifs où il faut casser des bonbons. On l’utilise plus rarement pour téléphoner, mais on peut aussi l’utiliser pour apprendre ou pratiquer son espéranto. Les applications pour téléphone portable sont nombreuses et nous allons faire un petit tour d’horizon de celles qu’il faut impérativement installer pour apprendre ou jouer en espéranto.

Applications pour apprendre

Duolingo

Duolingo est sans doute l’application la plus connue pour apprendre les langues. Elle propose des phrases à traduire pour apprendre du vocabulaire, de la grammaire et même des aspects de la culture de l’espéranto.
Le cours d’espéranto n’existe malheureusement actuellement que pour les anglophones, hispanophones et lusophones. Espérons que la version pour francophones sortira rapidement.

Drops

JPEG - 17.8 ko

Drops existe dans une trentaine de langues. Il s’agit d’apprendre du vocabulaire (plusieurs milliers de mots) répartis dans différentes catégories (véhicules, fleurs, pays, etc.). L’interface est bien travaillée et agréable à utiliser, les mots sont correctement prononcés. La version gratuite est limitée à 5 minutes toutes les 10 heures, mais avec une séance le matin et une le soir, vous apprendrez rapidement plusieurs centaines de mots par mois sans avoir l’impression d’avoir peiné.
C’est un excellent complément à un cours plus traditionnel.

Memrise

Cette application permet à chacun de créer (ou de suivre) des cours basés sur la répétition espacée. Il s’agit de mémoriser des mots ou des phrases en les révisant à des moments clefs, c’est-à-dire juste avant que notre cerveau ne les oublie. Plusieurs cours existent pour l’espéranto. En voici quelques-uns :

Ikurso

ikurso sur android

Le cours en ligne de l’association Espéranto-France existe aussi sous forme d’application mobile. Actuellement, il s’agit plutôt d’un pense-bête qui permet de garder le cours sous la main et de pouvoir réviser à n’importe quel moment. L’application n’offre pas autant de fonctionnalités que le site internet (pour la révision du vocabulaire, etc.) mais elle est un bon complément pour ceux qui suivent le cours en ligne.

Apprendre l’espéranto en 12 jours

Cette application repose sur la pédagogie que l’on appelle la méthode Zagreb (ou méthode structuro-globale audiovisuelle) également utilisée dans le manuel Metodo 11 édité par Espéranto-France.
https://learn.esperanto.com/fr/

Applications pour discuter

Amikumu

Nous avions déjà parlé d’Amikumu (voir Esperanto Aktiv n.73 lors du lancement de l’application. Le nom de l’application indique déjà qu’elle est faite par et pour des espérantistes. Le but est de trouver des gens qui parlent l’espéranto près de chez soi (ou de l’endroit où l’on est quand on voyage). L’application permet de se faire des amis partout dans le monde et elle est régulièrement mise à jour.

D’autres applications similaires existent pour trouver des partenaires linguistiques et la plupart autorisent l’espéranto comme langue pour rechercher un correspondant, même si elles ne sont pas toutes aussi fournies en espérantophones que peut l’être Amikumu, citons néanmoins :

Applications pour jouer

ClozeMaster

Faut-il classer cette application dans les jeux ou dans les outils pour apprendre ? La frontière entre les deux est parfois mince. Le principe est simple : des phrases s’affichent à l’écran (tirées du site Tatoeba qui est une base de phrases traduites dans différentes langues) et il faut trouver la traduction d’un mot qui manque. Cela permet non seulement d’enrichir son vocabulaire, mais aussi d’apprendre des tournures de phrases intéressantes. Le système de points et de classement est très addictif et permet d’y revenir régulièrement sans contrainte.

Badabum

Badabum n’existe pas sous forme d’une application, mais ce site internet est tout à fait utilisable sur un téléphone portable, il permet de jouer en apprenant des mots. Pour chaque mot qui apparaît et pour lequel on entend la prononciation, il y a 4 images et il faut choisir laquelle des quatre correspond au mot. D’autres variantes permettent de jouer uniquement avec le son sans voir le mot ou avec une image et 4 mots, etc.

Site Internet : https://babadum.com/

JPEG - 58.9 ko