français

Ils l’ont fait ... dans leur région

Espéranto-Aktiv’ n°120 - Février 2021

En ces temps de crise sanitaire toujours beaucoup de réunions virtuelles en France et aussi dans le monde... Deux nouveaux comptes rendus de ces réunions du début février…
Un site en espéranto dédié : https://eventaservo.org/
pour prévoir vers quelle ville ou quel pays se réunir ….

Île-de-France

  • Réunion virtuelle Paris / Rome

Le 7e groupe de parole entre les villes jumelles Rome et Paris a eu lieu samedi 6 février.

Le sujet était la littérature, et c’est certainement pour cela que le groupe a attiré un nombre record de participants. Jusqu’à 36 personnes y ont participé en provenance de : Italie, France, Grande-Bretagne, Pologne, Lituanie, Russie, États-Unis, Pays-Bas, Brésil, Hongrie et Bulgarie. Pendant la première heure, trois invités de marque ont parlé de leurs derniers projets.
Pŝemek Wierzbowski a parlé de livres fraîchement édités par la société d’espéranto de Bialystok. Anna Striganova nous a présenté son travail dans le cadre de la maison d’édition Impeto qu’elle dirige avec Dimitri Shevtchenko. Elle nous a également parlé de son travail d’études sur les contes. La différence entre conte et fable n’est pas clairement définie dans toutes les langues nationales, ce point a donc nécessité de plus amples explications. Pour conclure cette première partie, Nicola Ruggiero nous a présenté le concours organisé par l’académie de littérature. Il s’appelle INK, concours interculturel de nouvelles. Pendant la deuxième heure, plusieurs participants ont parlé de leurs livres lus dernièrement et de leurs préférences littéraires dans la bonne humeur.

PNG - 1.1 Mo

Ce groupe de parole a eu un tel succès que tout le monde n’a pas eu le temps de parler. En conséquence le prochain groupe de parole traitera du même sujet pour que tout le monde puisse s’exprimer. Nous donnons rendez-vous à tous les amoureux de littérature samedi 6 mars à 18h !
Nous aurons l’honneur de recevoir Orlando Raola qui nous parlera de son travail de traduction.
(Info : Marc Giraud)

Normandie

  • Hérouville-Saint-Clair le 2 février

Le site Eventa Servo pour annoncer les événements espérantistes est vraiment épatant. Il permet aux groupes locaux organisant des rendez-vous virtuels de recevoir la visite d’espérantistes étrangers.

Voici un exemple. Le mardi 2 février, notre groupe d’Hérouville-Saint-Clair (Caen) a organisé sa réunion "Zoom" hebdomadaire sur le thème Que faites-vous donc durant la Pandémie. Aux habitués de Normandie se sont joints une amie parisienne et des espérantistes étrangers de Russie (3), d’Allemagne, d’Italie (2) et d’Angleterre. La plupart nous contactaient pour la première fois et l’envie de partager nos expériences était manifeste. Nous avons l’habitude de dire que l’espéranto ouvre des fenêtres sur le monde, c’est d’autant plus vrai durant cette pandémie qui trop souvent nous oblige à rester à la maison.

L’espéranto donne de l’air en s’appropriant avantageusement les nouvelles techniques de communication.

(Info : Yves Nicolas)