Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /arthur/sites/ufe/spip-3.1/config/ecran_securite.php on line 283
Esperanto-Aktiv n° 59 - juin-juillet 2015 - Espéranto-France
français

Esperanto-Aktiv n° 59 - juin-juillet 2015

La lettre au format PDF, prête à être imprimée :
PDF - 291 ko

Pour la confection de ce numéro, merci à : Sylvain Barrier, François Bartsch, Susanna Beglaryan, Jeanne-Marie Cash, Raymonde Coquisart, ALeks Kadar, Emmanuelle Richard, et à tous ceux qui ont apporté leur pierre à l’édifice par leurs contributions.


Rappel :
Pour économiser les frais de port, commandez dès aujourd’hui votre album La Templo de l’ Suno (Tintin en espéranto) et récupérez-le lors du congrès mondial de Lille !


Annonce :
On recrute un Volontaire en Service Civique
Vous avez entre 18 et 25 ans, envie de vivre une nouvelle expérience l’an prochain ? « Faire connaître la langue internationale espéranto, sa culture, ses valeurs », voilà la mission que l’on vous propose dans le cadre du dispositif du Service Civique, de septembre 2015 à avril 2016 à Toulouse.
Plus de renseignements auprès de la fédération d’espéranto Midi-Pyrénées.

Découverte : L’espéranto dans les nouvelles activités périscolaires.

La réforme des rythmes scolaires a dégagé dans la semaine des écoliers un temps d’activités périscolaires (TAP). Les écoles primaires proposent désormais différentes nouvelles activités périscolaires (NAP) en fin de journée. Quelle bonne occasion pour faire connaitre (voire enseigner) l’espéranto auprès des plus jeunes ! Un peu partout en France, différentes expériences ont eu lieu. Michel Dechy fait partie de ceux qui sont allés dans les écoles présenter notre langue internationale aux écoliers du primaire. Il dresse pour Esperanto-Aktiv’ un petit bilan de son année.

Ils l’ont fait... dans leur région

Des examens... mais pas que ! La Journée mondiale des examens d’espéranto organisée par l’université Eötvös Loránd (Budapest, Hongrie) a eu lieu cette année le 30 mai. Ce jour-là des examens étaient organisés dans 12 villes de 7 pays, sur trois continents. Pour au total 91 candidats. Quatre villes en France (Paris, Toulouse, Limoge et Lannion). Au Brésil, Curitiba et Maceio. Au Japon, Tokyo et Osaka. Séoul en Corée, Subotica en Serbie, Moscou en Russie et La Haye aux Pays Bas. Mais on a en France bien d’autres moyens de faire parler de la langue internationale ! En voici un aperçu.

Calendrier

L’école est finie, les grandes vacances arrivent ! Tout un arc-en-ciel d’évènements joyeux vous attend au long de l’été, stage, cours, festivals... Et bien sûr, on ne peut oublier le congrès mondial à Lille lors de la dernière semaine de juillet. Depuis le temps qu’on vous en parle ! Ek al la centa !

Lu, vu, écouté ce mois-ci : « Krimeo estas nia », de Kalle KNIIVILÄ

Le Finnois Kalle Kniivilä est journaliste en Suède. Il a travaillé en Finlande et en Russie, pays qu’il connait donc bien. En 2014, il écrit en espéranto, en suédois et en finnois Les gens de Poutine (Homoj de Putin), un essai qui présente ses rencontres avec diverses personnes qui soutiennent le président russe.
Cette année, il publie (toujours dans les trois langues) un nouvel essai politique, traitant de la crise en Crimée, après qu’il a rencontré différents Criméens.
Esperanto-Aktiv’ recommande ces deux ouvrages à tous ceux qui s’intéressent à la politique internationale ou à la Russie. Voici donc la traduction de la quatrième de couverture et de ce que l’auteur lui-même en dit sur son blog.